Boeing disparu - pour les enquêteurs français, il est trop tôt pour les recherches sous-marines En direct

Le bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) français a estimé qu’il était prématuré de lancer des recherches sous-marines pour tenter de localiser l’appareil du vol MH370, soulignant que le préalable était de définir une zone de recherches «plus restreinte».

«Les informations disponibles aujourd’hui conduisent à effectuer des recherches (...) dans des zones extrêmement vastes qui ne permettent pas, à ce stade, d’envisager des recherches sous-marines», selon le BEA, qui avait dépêché trois enquêteurs à Kuala Lumpur, une déclaration qui intervient après l’annonce par le gouvernement malaisien que l’appareil s’est abîmé dans l’Océan indien.

(Avec AFP)

Options

Taille du texte
Commentaires
Sons
Traduire les messages et les commentaires.
Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform