Communales 2018 : tous les résultats et les dernières informations

    Braine-l’Alleud : le MR conforte sa majorité absolue
     
    Avec 4.375 voix de préférence, le bourgmestre de Braine-l’Alleud (LB, MR) perd sans doute quelques voix personnelles par rapport à 2012 où il avait obtenu 4.590 voix, mais il renforce surtout sa majorité absolue en gagnant un siège, à 18 unités.Les non Brainois s’étonneront sans doute de ce chiffre puisque sa Liste du bourgmestre avait obtenu vingt sièges en 2012, mais ils comprendront en se rappelant que les socialistes qui s’étaient associés aux réformateurs en 2012 s’en étaient allés faire leur propre liste. De trois sièges sur la Liste du bourgmestre, ils n’obtiennent plus que deux élus. Une perte que l’on peut attribuer au retrait du président du CPAS, Olivier Parvais, parti pour des raisons personnelles. Sur la télévision communautaire du Brabant wallon, TV COM, Vincent Scourneau n’a pas s’empêcher d’affirmer que son ancienne échevine Sophie Marcoux devait tirer toutes les conséquences de sa stricte opposition durant la campagne. Le bourgmestre se laisse cependant du temps pour discuter d’une éventuelle coalition. (J.-P. D.V.)
    Koekelberg: Ahmed Laaouej éjecte Philippe Pivin
    La tête de liste PS à Koekelberg, Ahmed Laaouej a annoncé dimanche vers 22h45 que son parti avait scellé un accord avec Ecolo et le CDH afin de former la coalition qui dirigera la commune bruxelloise dans les six prochaines années. Exit donc Philippe Pivin. C'est Laaouej qui devient bourgmestre.
    Uccle: accord MR-CDH-Ecolo
    Avec ses 32,51% et 16 sièges, la liste MR avait la main à Uccle. Elle renvoie Défi dans l'opposition, au profit d'Ecolo, qui a décroché 26% (+10) dans la commune du sud de Bruxelles. Le CDH (7,51%) fera l'appoint. Boris Dilliès (MR) restera bourgmestre de la commune bruxelloise.
    par Corentin Di Prima (Le Soir) édité par Michel De Muelenaere 10/14/2018 8:51:29 PM
    Hannut: Emmanuel Douette reste bourgmestre
     
    Sans surprise, c’est bien la liste du Mayeur qui arrive en tête à Hannut avec 5.671 voix récoltées. Après avoir pris la tête de la ville après le départ de Hervé Jamar, Emmanuel Douette a cette fois été choisi par la population pour devenir bourgmestre. Si le parti libéral sort une nouvelle fois gagnant, le parti socialiste est quant à lui le grand perdant de ces élections communales. Le PS s’est en effet fait détrôner par la liste citoyenne H+ qui a réussi à devenir le second parti le plus populaire de la Ville de Hannut en récoltant 2019 voix et en obtenant ainsi cinq sièges au conseil communal. (S.Dx)
    Waremme: 105e majorité absolue pour le PS 
     
    A Waremme, la liste PS-IC sort gagnante de ces élections avec 50,18% des voix. Et c’est le bourgmestre sortant, Jacques Chabot qui a été choisi pour reprendre une quatrième fois son poste. Mais même si les résultats sont bons, le parti socialiste fait face à une baisse importante des voix par rapport à 2012. Il y a six ans, il en obtenait 5.959 contre 4.854 aujourd’hui. Soit près 1.000 de moins. Il perd également un siège au conseil communal. L’opposition qui détenait 8 sièges jusque-là en obtient trois supplémentaires puisque la liste Pour Waremme en détient maintenant 7 et W@lter en a 4. (S.Dx)
    Herve: Marc Drouguet devient bourgmestre, échec pour Pierre-Yves Jeholet 
     
    La liste de Herve Demain (HDM) confirme bien sa place de leader à Herve et remporte une seconde fois les élections communales avec 52,37% des voix contre 31,34% pour la liste EPH dont Marie-Martine Schyns (CDH) fait partie. La femme politique est d’ailleurs arrivée en tête des voix d’Ensemble Pour Herve (EPH). En ce qui concerne la liste HDM, si en 2012 les Herviens avaient voté en majorité pour Pierre-Yves Jeholet (MR), Marc Drouguet était arrivé second en termes de voix de préférence. Cette année, le bourgmestre faisant-fonction jusqu’à présent a finalement été préféré au ministre wallon de l’économie. Il devient donc bourgmestre de Herve avec 14,77% des voix contre 12,16% pour Pierre-Yves Jeholet. (S.Dx)
    Spa: Sophie Delettre, le bras droit devient bourgmestre
     
    A Spa, le MR a une nouvelle fois été sollicité par la population. Le parti libéral a convaincu ses citoyens en récoltant 43,79% des voix. Une fois encore, la surprise n’est pas au rendez-vous avec le choix du bourgmestre de la Ville. C’est, en effet, l’ancien bras-droit du maïeur sortant, à savoir Sophie Delettre, qui a remporté les élections avec 20,25% des voix. Elle devient donc la nouvelle bourgmestre de Spa. (S.Dx)
    Aubange: Jean-Paul Dondelinger, un nouveau bourgmestre
    A Aubange,  si la majorité restera telle quelle comme en cette fin de législature, il y a inversion de tendance entre le CDH et la liste de la bourgmestre Véronique Biordi dont la liste perd 5 sièges (7 sièges). Le CDH en gagne un (10 sièges) tandis que le parti des échevins déchus et de Luciana Crucitti  empoche 8 sièges. Jean-Paul Dondelinger deviendra donc le nouveau maïeur mais reste associé à l’équipe de Véronique Biordi. (J.-L.Bx)
    Habay : revoilà Serge Bodeux
    A Habay, depuis des législatures, cela change régulièrement entre les humanistes et les libéraux. Cette fois, la liste de la bourgmestre Isabelle Poncelet a reçu un cinglant désavoeu, puisqu’elle perd 22% de ses voix . La liste Pour Habay de Serge Bodeux, nouveau maïeur, effectue un score inverse et obtient même la majorité absolue avec 51,22 % des voix, pour 13,47 à Ecolo et 6,92 à Ensemble Demain.
    Ottignies-Louvain-la-Neuve: Ecolo enchaîne
    Pour la quatrième législature de suite, les habitants d'Ottignies-Louvain-la-Neuve se sont choisis un bourgmestre Ecolo. Après la retraite de Jean-Luc Roland, c'est Julie Chantry qui occupera le poste convoité.
    Le Vlaams Belang en tête à Ninove
     
    Forza Ninove (Vlaams Belang) a obtenu 40% des voix à Ninove et devance nettement l’Open VLD (près de 27% des voix) et Samen (22% des voix).

    Forza Ninove obtient 15 sièges sur 33.

    Liège: le PS baisse mais reste premier
    Après dépouillement de 24 bureaux sur 60, il apparaît que le PS reste en tête à Liège avec 37,95% des voix, en baisse de plus de 7,5%. Le MR serait, de peu, deuxième parti de la Cité ardente avec 17,55%. Il est talonné par le PTB (16,60%) et par la liste écologiste Vert ardent (15,25%).
    Le PS perd sa majorité absolue à Ath, s'allie avec le MR et Ecolo
    A Ath, PS, MR et Ecolo sont parvenus à un accord. Après des décennies de majorité absolue PS, la cité des géants sera donc bien menée par Bruno Lefèbvre, député wallon et ex-bourgmestre de Chièvres, à la tête d'une tripartite inédite. Marc Duvivier, le bourgmestre sortant éjecté du PS en mars dernier, est évincé, même s'il remporte encore 10 des 29 sièges à pourvoir (juste derrière le PS qui en récolte 11). Ecolo double son nombre de sièges (4), tandis que le MR perd des plumes (de 7 à 4). Les détails de l'accord scellé aux alentours de 23h15, doivent encore être discutés.
    par Gil Durand (Le Soir) édité par Michel De Muelenaere 10/14/2018 9:26:32 PM
    La Louvière: le PTB perce avec six sièges supplémentaires
    Percée du PTB à la Louvière à l'heure où 23 des 27 bureaux avaient été dépouillés. Le PTB obtenait 15,40% des voix et emportait sept sièges sur les 43 à pourvoir depuis que la ville a passé le cap des 80.000 habitants. Six de plus que sous la précédente mandature. Avec 43% des voix, le PS mené par le bourgmestre Jacques Gobert obtient 24 sièges (un de moins qu’en 2012). Il annonce qu'il poursuivra l'alliance qu'il a conclue avec le MR en 2006. Ecolo perd deux de ses trois sièges, le MR-IC nouvelle mouture a toujours six sièges, tandis que Plus&CDH obtiennent quatre sièges alors que le CDH en avait cinq en 2012. (C.D.)
    Saint-Gilles : des négociations vont s’ouvrir entre la Liste du Bourgmestre et Ecolo

    La Liste du Bourgmestre de Saint-Gilles Charles Picqué et les Verts vont entamer lundi des négociations en vue de la constitution d’une majorité dans cette commune gérée lors de la législature sortante, par une majorité socialiste-libérale. C’est du moins ce qu’a annoncé le chef de file écologiste bruxellois Alain Maron, sur le plateau de BX1.

    Mons: Nicolas Martin ouvrira sa majorité à au moins un partenaire

     

    Nicolas Martin sera le nouveau bourgmestre de Mons et succédera à ce poste à Elio Di Rupo, qui a occupé la fonction ces 18 dernières années. Le nouvel homme fort du PS montois a indiqué qu’il ouvrira sa majorité à au moins un partenaire.

    La majorité absolue du PS montois n’était pas encore garantie dimanche à 23h. 

    Aveu de défaite pour Els Ampe (VLD), échevine de la Mobilité de la Ville de Bruxelles qui a twitté hier soir qu'elle continuera à se battre pour Bruxelles "à un meilleur niveau". "Je suis triste que la liste MR-VLD ai reculé. Les chances que je sois à nouveau échevine sont très petites"
     
     
     
    Majorité absolue pour la liste de Jacqueline Galant à Jurbise

    A Jurbise (Hainaut), la liste du Bourgmestre, conduite par Jacqueline Galant, a obtenu 74,50% des suffrages exprimés et 17 sièges, l’ancienne ministre fédérale de la Mobilité et députée wallonne engrangeant 3.366 voix de préférence, soit mieux que les 2.972 voix récoltées en 2012. Loin derrière, la liste Alternative a atteint 22% des suffrages (4 sièges) et la liste Humanistes dépasse de peu les 3%, ce qui ne lui permet pas de prétendre à un siège au conseil communal. (b)

    Bruxelles-Ville: flirt entre le PS et Ecolo
    "Mon objectif est de rassembler la famille socialiste (flamand et francophone) autour d’un projet progressiste”, a déclaré sur la chaîne BX1 le bourgmestre de Bruxelles-Ville, le PS Philippe Close. Suite au recul des libéraux, la majorité sortante PS-MR ne dispose plus d'un nombre suffisant de sièges pour former une majorité. Close et les Ecolos seraient en train de négocier la formation d'une nouvelle majorité.
    Lessines: la clé d’une urne a été perdue
     
    Les résultats définitifs se font attendre à Lessines où le match est serré entre le PS-MC, sa liste dissidente Socialibre et le MR Ensemble. Il reste un bureau à dépouiller mais la clé de l’urne aurait été perdue. Le PS-MC vire en tête avec 2.549 voix de préférence, devant le MR-Ensemble (1.932 voix) et Socialibre ( 1.857 voix).

     

    Chaudfontaine: Daniel Bacquelaine conserve sa majorité absolue
     
    La liste «Up!», emmenée par le ministre fédéral des Pensions et bourgmestre empêché Daniel Bacquelaine (MR), a obtenu dimanche une majorité absolue de 55,06% des voix à Chaudfontaine, en province de Liège. Up! devance les listes Générations (27,05%), DéFI (15,05%) et Agir (2,85%).

    Daniel Bacquelaine, qui a récolté 2.229 voix de préférence (le meilleur score de sa liste), a précédemment annoncé qu’il comptait reprendre les rênes de la commune après le scrutin fédéral de 2019.

    Mons: le PS conserve de justesse sa majorité absolue

    Le PS est en léger recul à Mons, avec 44,25%, mais conserve de justesse sa majorité absolue à Mons (23 sièges sur 45), selon des résultats définitifs, devant la liste «Mons en mieux» de Georges-Louis Bouchez (21,49%). Ecolo progresse avec 12,78%, tout comme le PTB (8,5%). Vient ensuite la liste Agora-CDH (6,31%). Défi n’atteint que 1,85%.

     
     
    Forest: Marc-Jean Ghyssels surprend son monde
    Soirée pleine de surprise à Forest, nous explique notre journaliste Vanessa Lhuillier. Un premier accord entre Ecolo, le MR et CDH prévoyant un bourgmestre Ecolo a été invalidé en cours de soirée par des consignes venues des états-majors d'Ecolo et du PS. Selon ces consignes, Ecolo et PS devaient s'allier à Forest pour confirmer des alliances similaires à Ixelles, Molenbeek et Bruxelles-Ville.
    Nouveau rebondissement un peu plus tard: passant outre aux consignes de son parti, le bourgmestre sortant Marc-Jean Ghyssels conclut un accord avec Défi et le MR pour diriger Forest. Et Ghyssels de conserver son maïorat... 
     
     
    Durbuy: majorité absolue renforcée pour l’équipe du bourgmestre

     

     

    L’équipe du bourgmestre sortant Philippe Bontemps (cdH) conforte sa majorité absolue à Durbuy, d’après des estimations disponibles peu après minuit, alors qu’un bureau devait encore livrer ses résultats. Selon les dernières tendances, la liste Bourgmestre décrocherait 15 sièges sur les 21 que compte le conseil communal, soit 1 de plus qu’en 2012.

    La liste Commune Passion regroupant les forces d’opposition MR et PS obtiendrait 5 sièges. Ecolo refermerait la marche avec un siège, la liste «Changeons !» n’en obtenant aucun. «Ces résultats démontrent que les citoyens de Durbuy ont beaucoup de bon sens. Ils ont salué le travail et l’implication de l’équipe en place», a souligné M. Bontemps.

    Verviers: Muriel Targnion confirmée avant de construire sa majorité

     

     

    Bourgmestre depuis 2015 à la suite d’un renversement de majorité, Muriel Targnion (PS) a confirmé dimanche, avec ses près de 3.000 voix, le regain du PS verviétois après la débandade de 2012. Les socialistes remportent un siège supplémentaire et attendent désormais les partis autour de la table afin de confectionner la future majorité.

    Le CDH (- 5 sièges) et le MR (- 4 sièges) sont les grands perdants du scrutin communal. La liste Nouveau Verviers (quatre sièges) et le PTB (trois sièges) font leur entrée au conseil communal verviétois, aux côtés d’Ecolo (quatre sièges) et du Parti populaire (deux sièges), qui progressent tous deux d’une unité.

    Il n’y a pas eu d’effet N-VA à Bruxelles
     
    Le nombre de conseillers communaux de la N-VA progresse légèrement dans les communes bruxelloises passant de 6 à 7. Malgré leurs efforts de campagne, les nationalistes n’ont pas réalisé, pour autant, de percée dans la capitale.

    A la Ville de Bruxelles, on notera que le conseiller communal et député régional Johan Van den Driessche conserve son siège mais que la liste régresse. A Ganshoren, le député flamand Karl Vanlouwe fait son entrée au conseil communal. A Molenbeek-Saint-Jean, un collaborateur du secrétaire d'Etat à l'Asile Theo Francken, Laurent Mutabayi entrera au conseil communal. A Schaerbeek et Auderghem, les députées Cieltje Van Achter et Liesbet Dhaene ont en revanche échoué à se faire élire.

    par Le Soir édité par Michel De Muelenaere 10/14/2018 11:05:26 PM
    Wavre: il faut procéder à un recomptage suite à une panne de courant
     
    Dans le local de comptage à Wavre, les plombs ont sauté ce dimanche soir et deux ordinateurs ont planté. Certaines données ont été perdues et il faut donc procéder à un recomptage. Lorsque la panne est arrivée, 7 bureaux sur 11 avaient déjà été dépouillés.
     
    Le personnel communal a été appelé en renfort pour procéder à ce recomptage afin que les assesseurs puissent rentrer chez eux.
    Plus de majorité wallonne ni fédérale, selon des projections

     

    Le Parti socialiste reste le premier parti en Wallonie, selon une projection du CRISP diffusée dimanche soir sur la RTBF, sur la base des résultats provinciaux extrapolés à l’échelle du parlement régional. La majorité wallonne MR-CDH ne tiendrait plus.

    Malgré un recul de 7 sièges, le PS conserve, avec 23 sièges, la première place devant le MR (22) qui en perd 3. Ecolo devient le troisième parti, avec un bond de 9 sièges qui lui en donne 13. Il devance le CDH qui, en perdant 2 sièges, passe à 11. Le PTB passe à 6 (+4).

     

     

    Selon l’institut Vives de la KUL, qui a réalisé la même projection en Flandre, la coalition fédérale n’aurait plus de majorité au contraire de la majorité flamande. L’institut a réalisé cette projection en appliquant la clé d’Hondt et en imposant un seuil de représentation de 5%, une méthode de calcul qu’il n’a cependant pas pu utiliser pour Bruxelles.

    La N-VA perdrait respectivement neuf et onze sièges à la Chambre et au parlement flamand. Le VB en gagnerait sept et onze et Groen six et huit.

    La coalition N-VA, MR, CD&V et Open VLD n’aurait plus que 73 sièges sur 150 à la Chambre. Au parlement flamand, la Suédoise conserverait une majorité de 73 sièges sur 124. Il n’y aurait pas de majorité possible. sans la N-VA.

    Forest: Marc-Jean Ghyssels suit finalement les consignes PS et respecte l’accord avec Ecolo

    Soirée pleine de surprise à Forest, nous explique notre journaliste Vanessa Lhuillier. Un premier accord entre Ecolo, le MR et CDH prévoyant un bourgmestre Ecolo (arrivé en tête avec 25,26%) a été invalidé en cours de soirée par des consignes venues des états-majors d’Ecolo et du PS. Selon ces consignes, Ecolo et PS devaient s’allier à Forest pour confirmer des alliances similaires à Ixelles, Molenbeek et Bruxelles-Ville.

    Nouveau rebondissement un peu plus tard: passant outre aux consignes de son parti, le bourgmestre sortant Marc-Jean Ghyssels conclut un accord avec Défi et le MR pour diriger Forest. Et Ghyssels de conserver son maïorat…

    Un peu plus tard dans la soirée, Ghyssels a à nouveau changé d’avis et décidé de finalement respecter l’accord avec Ecolo, qui devrait obtenir le maïorat.

    Ville de Bruxelles: accord PS-Ecolo-Groen-change.brussels, le MR éjecté de la majorité

    Le PS, emmené par Philippe Close, a fait mieux que limiter la casse lors du scrutin de dimanche à la Ville de Bruxelles, décrochant 17 sièges et perdant le siège gagné en 2012. Le siège perdu semble avoir été récupéré précisément par le SP.A qui n’en a grappillé qu’un. La Ville de Bruxelles sera dirigée par une majorité PS, Ecolo-Groen (16,8%; +7%), et change.brussels (SP.A), forte de 27 sièges sur 49.

    Le MR-VLD, partenaire de la majorité sortante, ecrédité de 13,9%, en recul de points, et de 3 sièges (7) est éjecté de la majorité.

    Bonjour à tous et bienvenue dans notre direct ce lundi matin
    Liège : le PS rester le premier parti mais perd des plumes
    Le PS reste bien le premier parti de la Cité ardente après le dépouillement des 60 bureaux de votes. Il totalise 30,74% des voix, contre 37,95% en 2012. La formation obtient 17 sièges soit cinq de moins que lors des dernières élections communales.

    Le MR pour Liège se place en deuxième position avec 17,96% des voix, suivi de près par le PTB qui totalise 16,32% des votes. Le mouvement citoyen Vert Ardent, auquel est associé Ecolo, engrange 14,75% des voix. Le cdH, dans la majorité actuelle avec le PS, chute lourdement: il n’obtient que 6,76% des voix, contre 14,01% en 2012.

    Malgré l’affaire Publifin, le PS semble ainsi garder la main. Le parti devra toutefois trouver un nouveau partenaire de coalition car la majorité sortante s’avère difficile à reconduire.

    Forest: Ecolo, le MR et le CDH ont posé les jalons d’un accord de majorité
    Une courte majorité Ecolo, MR et CDH de 19 sièges sur 37 s’est dégagée, au milieu de la nuit, à Forest, à l’issue de plusieurs heures de tractations. LC’est la tête de liste d’Ecolo-Groen, Stéphane Roberti, qui sera proposée à la fonction de bourgmestre.

    Ecolo-Groen est sorti vainqueur du scrutin, fort de 25,3% et de 11 sièges. Il précède de peu la Liste du Bourgmestre sortant, Marc-Jean Ghyssels (PS) (10 sièges; 24,7% des voix), renvoyé dans l’opposition. Défi, en léger progrès (4 sièges; +1), a subi le même sort, après avoir été, un temps approché pour faire partie de la majorité, a-t-on appris.

    Le MR (6 sièges; -4) et le CDH (2 sièges; -1) seront donc les autres composantes d’une majorité qui «se dégage pour une nouvelle dynamique et encore plus d’ambitions», a indiqué Stéphane Roberti, au nom de la nouvelle majorité.

    L’accord de majorité sera présenté au cours de la semaine

    Namur : «Le travail a payé», pour Maxime Prévot (CDH)

    Fortement contesté par ses détracteurs durant la campagne à Namur, Maxime Prévot s’est dit très heureux de voir que le «travail avait payé». Il se tourne désormais vers l’avenir, avec un CDH fort, toujours entouré d’Ecolo et du MR.

     

     Ville de Bruxelles: Philippe Close bourgmestre d’une coalition PS-Ecolo

     

    Au cœur de la nuit, Philippe Close (PS) a annoncé avoir conclu un accord de majorité. avec Benoît Hellings (Ecolo). La nouvelle majorité à la tête de la Ville dispose de 27 élus sur 49: les 17 sièges socialistes, les 9 écologistes et celui de change.brussels, liste constituée par le SP.A et des citoyens.

    ► Notre article à lire ici. 

     

    Catherine Moureaux (PS) va devenir bourgmestre à Molenbeek-Saint-Jean. Ce lundi matin, la socialiste répondait aux questions de la Première sur la RTBF.
    "Ce n'est pas du tout une revanche, cela fait plus d'un an qu'on travaille sur le terrain avec un projet collectif et citoyen. C'est avant tout un très gros programme avec 330 propositions. Ce n'est pas une revanche, c'est la rencontre des citoyens, des besoins, de l'urgence sociale aussi qui existe à Molenbeek". 
     
    Le PS de Catherine Moureaux a tendu la main au PTB. "Nous allons discuter avec le PTB en fin d'après-midi. Ils ne sont pas très pressés mais c'est un moment historique et j'espère qu'ils prendront leurs responsabilités. On voit ailleurs, comme au Portugal, comme ce type de majorité peut fonctionner donc je pense que c'est très intéressant." 

    Benoît Hellings (Ecolo): «Bruxelles sera un exemple en matières de développement durable et de gouvernance»

    Ce lundi matin, Benoît Hellings était l’invité de Matin Première sur la RTBF. L’écologiste s’est exprimé sur cette vague verte et sur la coalition à la Ville Bruxelles.

    «  Il va falloir assumer cet accord à Bruxelles. Nous avions comme objectif d’être premier ou deuxième donc notre objectif est atteint puisque nous sommes deuxième  », concède Benoît Hellings. «  A un moment il faut savoir respecter le choix des électeurs. Philippe Close a réalisé un score impressionnant. Il faut à la fois savoir répondre aux attentes des électeurs, avec un renouveau de la vie politique et, et c’est le sens de la vague verte qui s’est étalée sur Bruxelles ce week-end, tenir compte de ces nouvelles thématiques comme l’environnement et la gouvernance  ».

    ► L'article est à lire ici.

    Il n’y a pas eu d’effet N-VA à Bruxelles

    Le nombre de conseillers communaux de la N-VA progresse légèrement dans les communes bruxelloises passant de 6 à 7. Malgré leurs efforts de campagne, les nationalistes n’ont pas réalisé, pour autant, de percée dans la capitale.

    A la Ville de Bruxelles, on notera que le conseiller communal et député régional Johan Van den Driessche conserve son siège mais que la liste régresse. A Ganshoren, le député flamand Karl Vanlouwe fait son entrée au conseil communal. A Molenbeek-Saint-Jean, un collaborateur de M. Francken, Laurent Mutabayi entrera au conseil communal. A Schaerbeek et Auderghem, les députées Cieltje Van Achter et Liesbet Dhaene ont en revanche échoué à se faire élire.

    ► Lire l'article

     

    par Patricia Labar (Le Soir) édité par Le Soir 10/15/2018 5:31:42 AM

    Patrick Dupriez : «Ecolo a dix mayorats, on peut encore en avoir quatre»

    Pour le co-président d’Ecolo, on peut parler de « marée verte ».

    En sortant du studio de la Première, le chef de file Ecolo à la Ville confirme que les axes de l’accord conclu avec le PS sont la bonne gouvernance, l’environnement, la participation citoyenne. Quelles garanties sur le premier point

    «Nous sommes un partenaire indispensable à la majorité, explique Benoît Hellings. Et nous avons mis une exigence claire de non-cumul sur la table. Tous les membres du collège se consacreront donc à temps plein à leur mandat communal.» En fera-t-il partie? L’Ecolo est candidat, à charge pour les militants de trancher. Autre priorité verte, pour les six prochaines années: la participation citoyenne, avec l’intégration, dans l’accord de majorité, de conseils de citoyens tirés au sort, par quartier, et l’instauration d’un droit d’initiative citoyen au conseil communal. «Nous changeons de cap et de méthode», se réjouit encore Benoît Hellings. La composition du collège et la répartition des compétences doit encore être négociée, dans les prochain(e)s heures/jours.

    L'article à lire ici.

     

Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform