Explosions près du bus de l’équipe de Dortmund

  • Explosions près du bus de l’équipe de Dortmund: un blessé

    Le bus de l’équipe de football allemande de Dortmund a été endommagé et un passager blessé mardi soir par «l’explosion» de trois «charges d’explosifs» peu avant un match de Ligue des Champions contre Monaco, a indiqué à l’AFP la police locale.

     
  • «Le bus s’est mis en route» depuis l’hôtel de l’équipe pour gagner le stade lorsque «trois charges explosives ont détoné», a expliqué un porte-parole, Gunnar Wortmann. Il a précisé que des vitres avaient volé en éclat et qu’une personne à l’intérieur du véhicule avait été blessée.
  • Une décision quant à la tenue du match Dortmund - Monaco, quart de finale aller de la Ligue des champions, sera prise vers 20h30 a annoncé le club allemand.
  • Selon le quotidien allemand Bild, ce blessé est le défenseur international espagnol de Dortmund Marc Barta, âgé de 26 ans, qui selon des médias a été transporté à l’hôpital avec notamment une blessure au bras.
  • Le club de Dortmund indique sur son compte Twitter être en liaison directe avec l'UEFA.
  • Tant la police locale que le club de Dortmund précisent qu'il n'y a pas de danger pour les spectateurs déjà présents au stade.
  • Le match Dortmund - Monaco est reporté
     
    Le quart de finale aura lieu ce mercredi 12, à 18h45, indique le club allemand. Les billets du match restent naturellement valables.
  • Le club du Borussia confirme que c'est bien son joueur espagnol Marc Bartra qui a été blessé dans l'explosion. Il a été conduit à l'hôpital. Le club ne précise pas la gravité des ses blessures mais lui souhaite un prompt rétablissement. Selon Bild, le joueur a été touché au bras.
  • Voici des images du bus touché par trois explosions successives sur le chemin du stade:
    (Photo Reuters et AFP)
     
     
  • #BedForAwayFans : c'est le hashtag en vogue pour aider les supporters de Monaco, coincés une nuit à Dortmund en raison du report du match, à trouver un lit chez l'habitant.
  • «Le joueur Marc Bartra a été blessé, il est touché au bras» et a été transporté à l’hôpital, a déclaré le patron du Borussia Dortmund Hans-Joachim Watzke à la télévision Sky. 
  • Voici les réactions des différentes parties après les explosions qui ont visé le bus des joueurs du Borussia:
     
    Hans-Joachim Watzke (Directeur exécutif du Borussia Dortmund): «Le bus de l’équipe a été victime d’une attaque à l’explosif. Toute l’équipe est en état de choc. Ce sont des images que l’on ne peut pas s’enlever de la tête. J’espère que l’équipe sera, dans une certaine mesure, en état de se présenter demain pour un match de compétition. Dans une telle situation de crise, tous les Borussen (proches du Borussia ndlr) se serrent les coudent».
     
    Reinhard Rauball (Président du Borussia): «Les joueurs vont réussir à dépasser cela et à jouer. Le pire, ce serait que ceux qui ont mené cette attaque arrivent à leurs fins».
     
    Steffen Freund (Ex-joueur de Dortmund, vainqueur de la Ligue des champions 1997): «S’il y a eu une attaque directe contre le bus, ce ne sera pas évacué d’ici mercredi. C’est impossible de surmonter cela mentalement et psychiquement».
     
    Javi Martinez (défenseur du Bayern Munich): «Marc Bartra, j’espère que tu vas vite récupérer et que tu pourras jouer demain».
     
    Mariano Rajoy (Chef du gouvernement espagnol): «Je me tiens informé des nouvelles en provenance de Dortmund et de la santé de Marc Bartra, à qui je souhaite un prompt rétablissement»
     
    FC Barcelone: «Tout notre soutien à Marc Bartra, au Borussia Dortmund et à tous leurs supporters».
     
  • Pas un acte terroriste, mais une «attaque grave à l’explosif»

    Les autorités allemandes ne disposent pas à ce stade d’éléments indiquant que les explosions mercredi soir près du bus de l’équipe de football de Dortmund soient d’origine «terroriste», ont indiqué des sources proches des services de sécurité à l’agence de presse DPA.
    Il n’y a pour le moment «aucun élément» pointant dans cette direction, a souligné l’agence allemande sur la base de ces sources. La police ne parle pas non plus à ce stade d’attentat mais d’une «attaque grave à l’explosif».
     
  • «Ceux qui pouvaient se sont couchés par terre», raconte le gardien du Borussia

    «Après l’explosion, nous nous sommes tous baissés dans le bus, ceux qui pouvaient se sont couchés par terre», a raconté le gardien de but de Dortmund Roman Bürki, qui se trouvait dans le but touché par trois explosions mardi avant un match de Ligue des champions.

    «Le bus s’engageait sur la route principale lorsqu’il y a eu une énorme détonation, une véritable explosion», a raconté le Suisse à Blick.ch. «Nous ne savions pas ce qui allait se passer ensuite».

    Bürki a expliqué qu’il était assis à l’arrière à côté de Marc Bartra, «qui a été touché par des éclats de la vitre arrière» à la main et au bras.

    Le gardien de but estime que la décision de reporter le match était la meilleure. Après un tel choc, «plus personne ne pensait à jouer au football», a-t-il dit.

  • Les explosifs dissimulés derrière une haie

    Les explosifs qui ont touché le bus des joueurs du Borussia Dortmund mardi soir étaient dissimulés dans une haie, près de la route où est passé le bus, a indiqué un porte-parole de la police allemande. Rien n’indique pour l’instant qu’il s’agit d’une action terrorriste, selon la police.

    A environ deux heures du coup d’envoi du quart de finale de Ligue des champions entre Dortmund et Monaco, prévu à 20h45, le véhicule a été touché par trois explosions au moment de quitter son hôtel dans cette ville de l’ouest de l’Allemagne, à une dizaine de kilomètres du stade, a expliqué un porte-parole de la police locale, Gunnar Wortmann.

    Des vitres ont volé en éclat, blessant le défenseur international espagnol Marc Bartra, âgé de 26 ans. Le joueur a été transporté à l’hôpital avec une blessure à une main. Il a été soigné sur place par un urgentiste, a raconté M. Watzke. Les doubles vitrages du bus ont été très endommagés, le véhicule noir à écusson jaune a été visiblement brûlé sur le côté droit et à l’arrière, à hauteur des joueurs.

  • Barra a été opéré

    Les trois explosions survenues mardi soir près du bus de l’équipe de football allemande de Dortmund, avant une rencontre de Ligue des champions, visaient directement le véhicule, a indiqué le chef de la police locale.

    «Nous partons du principe, et nous l’avons fait dès le départ, qu’il s’est agi d’une attaque qui visait directement le bus» de l’équipe, a déclaré Gregor Lange lors d’une conférence de presse.

    Une lettre a été découverte sur les lieux. L’authenticité de cette lettre est en cours de vérification. Les enquêteurs ont découvert des traces d’explosifs et ont décidé de fouiller la zone. Le défenseur du club, Marc Bartra, a été opéré du poignet.

Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform