France: le premier tour des élections législatives

Les Français votent dimanche pour le premier tour des élections législatives. Un mois après le second tour de la présidentielle, plus de 47 millions d'électeurs sont appelés à élire leurs 577 députés parmi 7 877 candidats. Grande favorite du scrutin, La République en Marche !, la formation d'Emmanuel Macron dépasserait la majorité absolue (289) dans la nouvelle assemblée. Des projections sur lesquelles les spécialistes restent toutefois prudents, en raison notamment du niveau d'abstention qui pourrait atteindre un record sous la Ve République.
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 8:54:08 PM
  • "Nettement en tête"

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 8:55:16 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 8:56:22 PM
  • La droite face à une nouvelle défaite cinglante
    La droite a essuyé une nouvelle défaite cinglante, avec environ 20% des voix au premier tour.
    C'est un premier tour "décevant pour notre famille politique", a reconnu Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains, "un échec incontestable", a ajouté Bruno Retailleau, président des sénateurs LR. 
    Le parti, avec les centristes de l'UDI et les divers droite, ne pourrait sauver qu'une centaine de sièges, soit environ la moitié de ce qu'ils avaient dans l'Assemblée sortante.  
    Lundi à 11h00, le Bureau politique de LR se réunira pour examiner la situation et décider de la conduite à tenir en cas de triangulaires impliquant le Front national.
    Mais "il n'y aura pas de triangulaires", a affirmé M. Accoyer. Ou quasiment pas, au vu de la forte abstention au premier tour (plus de 50%, un record depuis 1958). 
    Mais si le cas se produit, il faut "tout mettre en œuvre pour faire barrage aux candidats de l'extrême droite", a twitté Xavier Bertrand, président LR des Hauts-de-France, lui-même élu en 2015 contre Marine Le Pen, grâce aux bons reports des voix PS.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 8:57:12 PM
  • Ciotti en tête avec 35%

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:00:17 PM
  • Collomb: "l'abstention doit nous interroger"

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:01:24 PM
  • ©AFP/JEFF PACHOUD
    Le candidat de La Republique en Marche (REM) Bruno Bonnell à Villeurbanne, le 11 juin 2017 au soir du 1er tour des législatives

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:02:47 PM
  • Lagarde: "le pluralisme sera à l'Assemblée ou dans la rue?"
    Jean-Christophe Lagarde, le président des centristes de l'UDI, parti allié à LR, se demande dans un tweet dimanche soir si "le pluralisme sera à l'Assemblée ou dans la rue?" à l'issue du second tour des législatives dimanche prochain. 
    Candidat à sa réélection en Seine-Saint-Denis, le député-maire de Drancy, a jugé que "le score de LREM montre que le Président pourra gouverner. La question reste: le pluralisme sera-t-il à l'Assemblée ou dans la rue?".
    Il n'a récemment pas exclu que l'UDI puisse travailler avec Emmanuel Macron, sans se dire "pour autant macroniste". L'UDI avait choisi de soutenir Alain Juppé pour la primaire de la droite avant de se ranger derrière François Fillon pour la présidentielle. 

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:03:52 PM
  • Valls en tête dans l'Essonne
    L'ancien Premier ministre Manuel Valls a annoncé être "nettement en tête" devant la candidate de la France Insoumise Farida Amrani, à l'issue du premier tour des législatives, "malgré la confusion" causée par un nombre pléthorique de candidats dans sa circonscription de l'Essone.
    "Malgré la confusion, car je n'avais aucune investiture officielle, et même si j'avais le soutien des militants socialistes et que la République En Marche avait décidé de ne pas présenter de candidats face à moi, j'arrive nettement en tête", a déclaré M. Valls à BFM TV, en rappelant qu'il y avait au total 22 candidats à Evry.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:09:32 PM
  • Copé: "tout à refaire"
    Jean-François Copé, maire et député sortant LR de Meaux (Seine-et-Marne), fustige "le désastre" de la droite aux élections législatives, estimant qu'"il y a tout à refaire".
    "C'est un désastre, c'est la continuation de ce vrai désastre que fut l'échec de la droite à la présidentielle", déclare sur BFMTV Jean-François Copé, qui n'est pas candidat à sa succession. La droite essuie une nouvelle défaite cinglante, avec environ 20% des voix au premier tour des législatives. 
    Le maire de Meaux, ancien ministre, met en garde contre le succès de La République en marche : "Ok, bravo, le dégagisme a gagné (...) Il y a un moment où il va y avoir des douze coups de minuit, où le carrosse va se transformer en citrouille. A ce moment-là, qui sera l'opposition?".
    L'ancien président de l'UMP a ensuite appelé "à rééquilibrer un tout petit peu" la composition de l'Assemblée nationale, lors du second tour des élections législatives.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:11:10 PM
  • ©AFP/
    Au QG d'En Marche, on se réjouit des résultats du 1er tour

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:12:09 PM
  • Brève apparition de Richard Ferrand
    Une foule de journalistes s'est déplacée dimanche à Châteaulin où le ministre de la Cohésion des territoires et candidat REM dans cette circonscription du Finistère, Richard Ferrand,  a fait une très brève apparition, après avoir voté à l'ouverture des bureaux de vote, à Motreff, non loin de Carhaix. Vers 21H00, il s'est présenté devant sa permanence restée fermée pour s'adresser aux journalistes présents et se féliciter des résultats obtenus, évoquant une "première étape évidemment réjouissante". "Je constate que les Finistériennes et les Finistériens m'ont réitéré leur confiance à hauteur de presque 34%, que dans toutes les grandes communes comme dans les plus petites il y a eu l'expression de cette confiance. Les Finistériennes et les Finistériens ont jugé, ils me connaissent", a-t-il déclaré, visiblement satisfait. Auparavant, à quelques rues de là, Gaëlle Nicolas, maire de la ville et candidate LR a pris la parole pour se réjouir de sa présence au second tour dimanche prochain disant, devant quelques journalistes, compter sur un report de voix pour l'emporter.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:14:03 PM
  • Essonne: Cédric Villani (REM) en tête

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:17:11 PM
  • "Tassement"
    Le Front national a subi dimanche "un tassement un peu plus important" que ce qu'il pouvait espérer après l'élection présidentielle, regrette Nicolas Bay, responsable de la campagne législative du FN, lui-même éliminé à l'issue du premier tour en Seine-Maritime.
    "Ca se joue à pas grand chose. Il y a une tendance générale, c'est vrai, qui est un peu difficile. On a un tassement qui est un peu plus important qu'on aurait pu espérer", affirme-t-il à BFMTV.
    Avec 22,78% des suffrages, Nicolas Bay, 39 ans, arrive en 3e position derrière le candidat de la République en marche Philippe Dufour (26,87%) et celui du PCF Sébastien Jumel (22,82%). Seules vingt voix séparent MM. Jumel et Bay.
    A l'échelle nationale, le FN rassemblerait entre 13 et 14% des suffrages, très éloigné du score de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle (21,30%). Il obtiendrait ainsi 1 à 10 sièges.
    Outre l'abstention, le candidat frontiste met en cause le mode de scrutin, majoritaire à deux tours, le jugeant "anti-démocratique". "On va avoir sans doute entre 30 et 40% des électeurs français qui ne seront pas, ou quasiment pas, représentés à l'assemblée nationale".
    Il appelle les nombreux abstentionnistes du premier tour à aller voter au second tour, notant qu'"il y à énormément de circonscriptions où le Front national est qualifié pour le second tour". "Il y a beaucoup de nos électeurs qui ne sont pas allés voter aujourd'hui, qui avaient le sentiment que tout était joué d'avance, donc nous leur disons d'aller voter dimanche prochain". "Ce qu'il faut éviter par dessus tout, c'est qu'Emmanuel Macron ait une espèce de chèque en blanc, le sentiment des pleins pouvoirs absolus pendant cinq ans".

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:17:33 PM
  • Vallaud-Belkacem qualifiée
    Najat Vallaud-Belkacem est qualifiée pour le second tour à Villeurbanne. Elle appelle la gauche "à faire bloc" autour de sa candidature.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:18:12 PM
  • ©/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:18:51 PM
  • ©/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:19:24 PM
  • ©/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:19:25 PM
  • "faire bloc"

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:20:52 PM
  • ©AFP/
    Richard Ferrand en tête dans sa circonscription

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:28:52 PM
  • Les personnalités de gauche éliminées

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:30:50 PM
  • Mélenchon: une cinquantaine de candidats LFI au 2d tour
    Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, affirme qu'au vu de l'"immensité de l'abstention" au premier tour des législatives, il n'y a pas de majorité pour "détruire le code du travail", prévoyant qu'une "cinquantaine" de candidats de sa formation seraient au second tour.
    "L'immensité de l'abstention montre qu'il n'y a pas de majorité pour détruire le code du travail, réduire les libertés publiques, ni pour l’irresponsabilité écologique, ni pour cajoler les riches", affirme M. Mélenchon lors d'une allocution retransmise par les télévisions. 
    "Au 2ème tour je dois avoir une cinquantaine et peut-être davantage de mes amis qui sont présents, c’est de bon augure pour qu’ils soient élus", déclare ensuite Jean-Luc Mélenchon à LCP-Assemblée nationale. 
    Sur Twitter, LFI annonce que le porte-parole du parti, Alexis Corbière, s'est qualifié pour le second tour.
    Le candidat ne dit rien de son propre sort dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, dont le député sortant est le socialiste Patrick Mennucci, qui a lui-même annoncé peu après avoir été éliminé dès le premier tour.
    M. Mélenchon en appelle pour le second tour dimanche prochain aux "milieux populaires" et la "jeunesse", qui se sont moins mobilisés qu'à la présidentielle, pour ne pas donner "les pleins pouvoirs" au parti d'Emmanuel Macron, La République en marche.
    "Attention à ne jamais permettre l'élection d'un député du Front national car c'est à nous, le peuple populaire, qu'il en coûte le plus", lance le leader de LFI, qui avait été critiqué pendant la présidentielle pour avoir refusé de donner d'autre consigne de vote que d'éliminer Marine Le Pen au second tour. 
    "Partout, assurez l'élection des députés de la France insoumise car c'est là que se trouve l'opposition humaniste de demain. Et demain, la France, ça ne peut pas être cette majorité de circonstance qui aura cru comme un champignon après la pluie et sur quelques rayons de soleil dans un univers déserté par le civisme et les électeurs et les électrices", insiste-t-il, assurant aborder la "semaine qui vient en grande confiance".

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:38:14 PM
  • Hamon: "Ca s'est joué à 80 voix"
    "Ca s'est joué à 80 voix, ce n'est pas beaucoup (...) mais c'est insuffisant pour se qualifier au second tour", déclare sur BFMTV  Benoît Hamon, député sortant des Yvelines, éliminé dès le premier tour.
    Selon les résultats qu'il a lui-même postés sur Twitter, l'ancien candidat du Parti socialiste à la présidentielle arrive en troisième position avec 22,61% des voix, derrière la candidate REM, Nadia Hai (33,01%), et Jean-Michel Fourgous (LR, 22,85% des voix).
    "C'est à peu près la situation rencontrée par la totalité des candidats de gauche, et cette saveur amère ce soir, parce que nous échouons près de la qualification, elle n'enlève rien à l'engagement qui sera le mien demain de continuer à me battre pour ces ouvriers, ces employés, ces petits retraités, ces jeunes, ces pauvres", continue M. Hamon, vainqueur inattendu de la primaire de la gauche.
    "Les partis politiques ont échoué mais les idées et les valeurs qu'ils portent vivent encore, et je crois que demain, dans ce qui sera la synthèse entre le socialisme et l'écologie, nous ferons vivre à la fois des valeurs mais aussi un projet politique", déclare-t-il depuis son fief de Trappes.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:47:48 PM
  • Emmanuelle Ménard en ballotage
    L'épouse de Robert Ménard, Emmanuelle Ménard, se qualifie pour le second tour dans l'Hérault avec 35,41% des voix sous l'étiquette FN. Soutenue notamment par le FN et Debout la France (DLF), Mme Duverger a pris le nom de son époux, ex-président de Reporters sans Frontières et maire de Béziers, à l'occasion de cette entrée en politique. Juriste de formation reconvertie dans le journalisme, elle est directrice du site très à droite Boulevard Voltaire.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:52:38 PM
  • ©/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:54:00 PM
  • Félicitations de Merkel
    La chancelière allemande Angela Merkel félicite Emmanuel Macron pour le "grand succès" de son parti

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:55:53 PM
  • Dupont-Aignan en ballottage
    Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, est en ballottage dans la 8e circonscription de l'Essonne

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 9:59:29 PM
  • Guaino arrête la vie politique
    Henri Guaino, dissident LR, largement battu à Paris, annonce qu'il arrête la vie politique.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:01:26 PM
  • ©AFP/JEFF PACHOUD
    Najat Vallaud-Belkacem répond aujourd'hui à la presse à Villeurbanne.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:02:48 PM
  • El-Khomri qualifiée, Vaillant éliminé
    L'ex-ministre du travail Myriam El Khomri, sous l'étiquette PS, est qualifiée pour le second tour dans la 18e circonscription de Paris. 
    Daniel Vaillant, ancien ministre de Lionel Jospin et ancien maire du XVIIIe arrondissement, qui se présentait à Paris sous l'étiquette Divers gauche, est éliminé.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:03:29 PM
  • Clémentine Autain qualifiée au 2nd tour
    Clémentine Autain, soutenue par la France Insoumise,  annonce qu'elle sera présente au second tour des élections législatives dans la 11e circonscription de Seine-Saint-Denis.
    "Heureuse d'avoir obtenu la confiance de 38% des électeurs à Sevran, Villepinte, Tremblay. En route vers la victoire au 2e tour !", a tweeté la porte-parole du mouvement Ensemble!, qui a été un soutien de Jean-Luc Mélenchon pendant toute la campagne présidentielle

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:06:17 PM
  • ©/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:07:25 PM
  • ©AFP/
    Ruffin en ballottage difficile face au candidat En Marche

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:14:30 PM
  • Paris: NKM, Griveaux, Mahjoubi, Sarnez au second tour
    Nathalie Kosciusko-Morizet, qui se présentait dans une circonscription très favorable regroupant le 5e, 6e et 7e arrondissement, est qualifiée pour le second tour, où elle affrontera le candidat de La République en Marche Gilles Le Gendre. Henri Guaino, battu dans cet arrondissement, annonce son retrait de la politique.
    Dans d'autres circonscriptions, le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi et Benjamin Griveaux, porte-parole de La République en Marche, concourant sous l'étiquette REM, sont qualifiés pour le second tour.
    A Paris également la vice-présidente du MoDem et ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez, est en ballotage.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:14:34 PM
  • ©AFP/
    Mélenchon : "le PS a été écarté par les électeurs, pas par moi"

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:16:08 PM
  • Ciotti contre le "parti unique"
    Le député sortant Les Républicains Eric Ciotti, arrivé en tête dans la 1ère circonscription des Alpes-Maritimes, appelle "tous ceux qui refusent le parti unique" à se mobiliser au second tour.
    Le secrétaire général adjoint Les Républicains, qui "refuse de laisser les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron", félicite ses électeurs qui ont "résisté à l'appel de la pensée unique", dans un communiqué.
    Il reconnaît que "(sa) famille politique a subi une défaite de grande ampleur" mais assure faire "confiance aux Français pour rééquilibrer le résultat de dimanche prochain". Dimanche prochain, Eric Ciotti, qui revendique 35% des voix, sera en ballotage avec Caroline Reverso-Meinietti (REM), qui a obtenu 32,35% des voix.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:18:26 PM
  • ©/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:19:21 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:25:13 PM

  • Le parti du président Emmanuel Macron se dirige vers une victoire écrasante aux législatives après un premier tour  marqué par une débâcle historique du PS, un net revers pour la droite et le FN ainsi qu'une abstention record, un électeur sur deux, environ, ayant boudé les urnes.
    Selon les estimations par sièges, le mouvement présidentiel, la République En Marche (REM), et son allié du MoDem raviraient dimanche prochain entre 400 et 455 des 577 sièges de l'Assemblée nationale, culminant très nettement au-dessus de la majorité absolue (289 élus).
    Le Parti socialiste, qui contrôlait jusque-là la moitié de l'Assemblée sortante, s'effondrerait autour de 15 à 40 sièges, soit encore moins que les 57 de la débâcle de 1993. Un "recul sans précédent de la gauche", a reconnu son Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis.
    Le patron du PS, éliminé à Paris, fait partie du cortège des battus, avec les anciens ministres Mathias Fekl, Pascale Boistard, Aurélie Filippetti... Le candidat du PS à la présidentielle, Benoît Hamon, a également été éliminé dans les Yvelines, tout comme les ex-ministres écologistes Cécile Duflot, à Paris, et Emmanuelle Cosse, en Seine-Saint-Denis.
    La droite, qui espérait priver le nouveau président Macron de majorité, terminerait avec 70 à 130 élus LR et UDI. Dont une partie devrait soutenir la majorité présidentielle. 
    Quant au Front national, il obtiendrait seulement 1 à 10 sièges, contre 2 lors de la précédente législature. Avec un score de 13 à 14% très éloigné du score de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle (21,30%).
    La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, obtiendrait, elle, 10 à 23 fauteuils, PCF inclus. 
    Le parti macroniste est donc en passe d'obtenir une des plus larges majorités de la Ve République, sans effacer le record de l'UDF-RPR en 1993 (484 sièges). En revanche, il peut espérer battre le record de sièges pour un seul parti, détenu par l'UMP en 2002 (365 sièges).
    Emmanuel Macron a ainsi de bonnes chances d'avoir les mains libres pour appliquer son programme. Il pourra le vérifier dans les prochaines semaines puisque le Parlement doit examiner la prorogation de l'état d'urgence, le projet de loi sur la moralisation de la vie publique et les ordonnances de la réforme du droit du travail par ordonnances, premier grand chantier économique et social du quinquennat.
    FIN DU DIRECT

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:25:32 PM
  • ©AFP/Philippe HUGUEN
    Le président Emmanuel Macron aujourd'hui au Touquet

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: les Français renouvellent leur Assemblée 6/11/2017 10:26:00 PM
Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform