France: suivez les résultats du 2e tour des législatives en direct

Plus de 47 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes.

  • ©AFP/
    Abstention: une "obligation de réussir" pour Édouard Philippe

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 7:58:29 PM
  • "Sentinelles" socialistes
    Les députés socialistes élus seront "autant de sentinelles de la justice sociale", a déclaré l'ex-Premier ministre PS Bernard Cazeneuve.
    "La gauche de gouvernement, inscrite dans le réel et qui ne renonce pas à ses idéaux, est à reconstruire. C'est une responsabilité historique", a-t-il souligné.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:00:35 PM
  • "Premiers pas" pour Mélenchon
    "Je ne sais pas si je suis élu", dit Mélenchon à la fin de son discours à Marseille, avant de s'en aller.... pour revenir aussitôt. "Il parait  que  je suis élu à 60 pour cent !" lance-t-il, provoquant un tonnerre d'applaudissements. 
    Hatica, 60 ans, crie "bravo Jean-Luc !" et se dit "trop émue" pour parler. Descendant de la tribune, il est assailli par la presse. Il concède qu'après 40 années dans l'arène politique, "ce sera émouvant" de faire ses premiers pas à l'Assemblée nationale.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:02:13 PM
  • Aurore Bergé, proche de Juppé, élue REM face à Poisson
    Aurore Bergé, candidate REM dans les Yvelines, annonce son élection à l'Assemblée nationale, battant Jean-Frédéric Poisson, ex-candidat du Parti chrétien démocrate à la primaire de la droite et du centre.
    "C'est un grand bonheur personnel", écrit Aurore Bergé sur son compte Twitter. "Deux choix de société, de corpus de valeurs étaient proposés: les électeurs de la 10e circonscription des Yvelines ont fait le choix de l'ouverture, du progrès, du renouvellement", ajoute la jeune femme, ex-LR, dans son message.
    Aurore Bergé avait contribué à la campagne numérique d'Alain Juppé pour la primaire de l'automne 2016 et avait rejoint Emmanuel Macron mi-février.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:04:25 PM
  • Collomb: "pas un blanc-seing"
    Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a "parfaitement conscience" que le gouvernement et la nouvelle majorité sont "attendus au tournant", après des élections législatives qui ne sont "pas un blanc-seing".
    "C'est une victoire large qui donne une majorité à Emmanuel Macron pour pouvoir gouverner", dit M. Collomb sur France 2. 
    "Il y a une France aujourd'hui impatiente, qui connaît des difficultés importantes", ajoute le sénateur-maire socialiste de Lyon, en citant le chômage et l'insécurité. "Nous sommes attendus au tournant, nous en avons parfaitement conscience", assure-t-il.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:04:47 PM
  • ©AFP/
    Législatives: REM accueille la victoire avec "humilité"

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:05:54 PM
  • "Grande joie" de Bruno Bonnell
    "C'est évidemment une grande joie, mais à la fois une grande responsabilité. Ce mouvement qui n'existait pas il y a un an a réussi à transformer notre pays déjà dans son processus démocratique. Il va transformer l'Assemblée nationale qui va donner une majorité au président de la République", réagit le candidat REM Bruno Bonnell, qui l'a emporté dans le Rhône, à Villeurbanne, face à l'ex-ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem. 
    "Je voudrais bien évidemment saluer ma concurrente Mme Vallaud-Belkacem. Ce fut une campagne parfois difficile et tumultueuse. En ce qui me concerne, je garde tout mon respect pour cette personne. J'espère qu'elle saura comme je l'ai fait dans d'autres circonstances rebondir".

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:07:19 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:08:59 PM
  • Ruffin: une "gauche de combat"
    François Ruffin, candidat de La France insoumise dans la 1ère circonscription de la Somme élu à l'Assemblée nationale, souhaite "redonner confiance" et "espoir" aux électeurs.
    "Cette victoire, je vous la dois à vous", a-t-il clamé devant ses soutiens à son QG de campagne �� Flixecourt, une commune proche d'Amiens, avant de sortir dans la rue sous les cris de joie et les applaudissements.
    "Je vais faire mon possible pour que mon écharpe soit utile, au service des gens, à l'intérieur de l'hémicycle mais aussi à l'extérieur", a ajouté le journaliste sur BFMTV, disant vouloir "redonner confiance" et "espoir" aux électeurs.
    "On a démontré qu'une gauche de combat et qui porte des valeurs claires, à savoir le travail contre le capital, les salariés contre les actionnaires, les petits contre les gros, est un discours qui percute chez les gens et qui permet de ramener les classes populaires avec nous, avec la gauche", a-t-il ajouté.
    M. Ruffin, qui se présentait dans une circonscription traversée par les problématiques de la désindustrialisation (Whirlpool, Goodyear à Amiens) et de la rénovation urbaine (quartier d'Amiens-Nord), avait invité entre les deux tours les électeurs à faire un "choix clair", "pour ou contre le programme d'Emmanuel Macron".

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:10:22 PM
  • ©AFP/FRANCOIS LO PRESTI
    François Ruffin, candidat de La France insoumise élu député dans la Somme, fête sa victoire à Flixecourt

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:11:49 PM
  • Pécresse appelle à "reconstruire du sol au plafond"
    "La droite a raté son rendez-vous avec les Français", déclare Valérie Pécresse sur France 2. "C'est plus qu'une défaite, c'est la fin d'une époque. Depuis la défaite de 2012, nous n'avions pas changé de logiciel", estime-t-elle.
    "Ce qui nous a perdu, ce n'est pas le leadership, c'est la guerre des chefs", selon la présidente LR de la région Ile-de-France.
    Sur BFMTV, elle parle "de rivalité épouvantable entre tous ces chefs qui ne voulaient pas être les uns derrière les autres". Alors que cela aurait dû "être le moment" des Républicains, ils ont été "battus parce que dans le domaine des idées, on a semblé peut être plus attachés à la France d'hier qu'à la France de demain".
    Il faut, selon elle, "faire table rase du passé, repartir avec des propositions, faire un profond travail de reconstruction, du sol au plafond".
    "Qu'on n'ait pas du tout parlé d'écologie dans notre programme pour la présidentielle, c'est complètement dingue, qu'on ait semblé en retrait sur l'égalité femmes hommes, c'est complètement dingue !", lance-t-elle, en soulignant que sur le territoire, les élus avaient pourtant été "très créatifs, imaginatifs".
    Elle juge d'ailleurs "profondément" injuste la défaite de nombreux candidats LR alors que "60% de nos candidats étaient des candidats profondément jeunes, renouvelés, issus justement des municipales de 2014".

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:14:11 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:14:57 PM
  • ©AFP/
    Florian Philippot échoue dans la 6e circonscription de Moselle

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:15:15 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:17:07 PM
  • Vallaud-Belkacem prête à des "combats politiques"
    Najat Vallaud-Belkacem, battue à Villeurbanne par le candidat REM Bruno Bonnel veut "participer" à la reconstruction de la gauche, malgré une "pause" provoquée par sa défaite.
    "Après six ans d'une vie publique et d'efforts considérables au service de mon pays, c'est une pause qui m'attend". Mais "chez moi l'engagement politique ne dépend pas d'un mandat", souligne-t-elle , estimant qu'il y aura "des combats politiques à mener dans les semaines, les mois et les années qui viennent".

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:21:44 PM
  • ©AFP/JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
    Najat Vallaud-Belkacem à Villeurbanne, près de Lyon

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:22:38 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:23:35 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:25:42 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:26:23 PM
  • Un ex-pilote de ligne élu REM
    Jean-Baptiste Djebbari-Bonnet, 35 ans, élu député de la République En Marche dans la 2ème circonscription de Haute-Vienne, est un ex-pilote de ligne, aujourd'hui responsable dans une société de jets privés.
    Pilote de ligne de formation, il commence à travailler en 2007 comme fonctionnaire de l'aviation civile. Il sera ensuite pilote pendant quatre ans, avant d'intégrer en 2015 la Direction générale de l'aviation civile. 
    Aujourd'hui directeur des opérations pour Jet Fly, société spécialisée dans les vols d'affaires, il partage son temps entre Paris, Londres et la Haute-Vienne. Il est également expert judiciaire en droit du travail sur les questions aéronautiques. 
    Jean-Baptiste Djebbari-Bonnet est fiancé, sans enfant.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:28:30 PM
  • ©AFP/SYLVAIN THOMAS
    Marie Sara, ancienne torera et candidat de la République en marche à Aigues Mortes, dans le sud de la France

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:28:54 PM
  • Manuel Bompard battu à Toulouse
    Manuel Bompard, le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon et son plus proche conseiller, est battu dans la 9e circonscription de Haute-Garonne par la candidate de la République en marche.
    Le siège du sortant socialiste Christophe Borgel, sèchement sorti au premier tour, est remporté par Sandrine Mörch (REM) avec 52,33% des voix.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:29:49 PM
  • Les personnalités battues et réélus
    Le sort de plusieurs personnalités candidates aux législatives, selon les résultats connus à 22H00.
    Personnalités élues:
    - Marine Le Pen (Front national), présidente du Front national, Pas-de-Calais
    - Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise), leader de la France insoumise, Bouches-du-Rhône
    - Bruno Le Maire (République En Marche), ministre de l'Economie , Eure
    - Richard Ferrand (République En Marche), ministre de la Cohésion des territoires, Finistère
    - Christophe Castaner (République En Marche), porte-parole du gouvernement, Alpes-de-Haute-Provence
    - Annick Girardin (Parti radical de gauche), ministre des Outre-Mer, Saint-Pierre et Miquelon
    - Eric Ciotti (Les Républicains), président du conseil départemental des Alpes-maritimes, Alpes-Maritimes
    - Philippe Vigier (Union des démocrates et indépendants), président du groupe UDI à l'Assemblée nationale, Eure-et-Loir
    - Gilbert Collard (Front national), ancien avocat, Gard
    - Emmanuelle Ménard (Front national), épouse du maire de Béziers Robert Ménard, Hérault
    - François de Rugy (République En Marche), vice-président de l'Assemblée nationale, Loire-Atlantique
    - Eric Woerth (Les Républicains), ancien ministre du Budget, Oise
    - Laurence Vichnievsky (MoDem), ancienne juge d'instruction, Puy-de-Dôme
    - André Chassaigne (Parti communiste français), chef de file des députés communistes, Puy-de-Dôme
    - Jean Lassalle (Divers droite), ancien candidat à l'élection présidentielle, Pyrénées-Atlantiques
    - Louis Aliot (Front national), vice-président du Front national , Pyrénées-Orientales
    - Stéphane Le Foll (Parti Socialiste), ancien ministre de l'Agriculture, Sarthe
    - Christian Jacob (Les Républicains), président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, Seine-et-Marne
    - Franck Riester (Les Républicains), Seine-et-Marne
    - Jean-Michel Fauvergue (République En Marche), ancien policier, ancien patron du Raid, Seine-et-Marne
    - Olivier Faure (Parti Socialiste), président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Seine-et-Marne
    - François Ruffin (La France Insoumise), cinéaste et journaliste, Somme
    - Barbara Pompili (République En Marche), ancienne secrétaire d'Etat à la bio-diversité, Somme
    - Sylvia Pinel (Parti radical de gauche), ancienne ministre du Logement, Tarn-et-Garonne
    - Thierry Solere (Les Républicains), ancien président du comité d'organisation de la primaire de la droite, Hauts-de-Seine
    - Jean-Christophe Lagarde (Union des démocrates et indépendants), président de l'UDI, Seine-Saint-Denis
    - Alexis Corbiere (La France Insoumise), porte-parole de la France insoumise, Seine-Saint-Denis
    - Ericka Bareigts (Parti Socialiste), Ancienne ministre des Outre-mer, La Réunion
    Personnalités battues au 2e tour:
    - Florian Philippot (Front national), vice-président du Front national, Moselle
    - Jean-Jacques Urvoas (Parti Socialiste), ancien ministre de la Justice, Finistère
    - Marisol Touraine (Parti Socialiste), ancienne ministre des Affaires sociales et de la Santé, Indre-et-Loire
    - Damien Philippot (Front national), spécialiste des sondages, frère de Florian Philippot, Aisne
    - Eric Halphen (République En Marche), ancien juge d'instruction, Calvados
    - Catherine Vautrin (Les Républicains), vice-présidente de l'Assemblée nationale, Marne
    - Christian Paul (Parti Socialiste), chef de file des députés socialistes frondeurs, Nièvre
    - Najat Vallaud-Belkacem (Parti socialiste), ancienne ministre, Rhône  
    - Nathalie Kosciusko-Morizet (Les Républicains), Paris 
    Personnalités battues au 1e tour:
    - Benoît Hamon, le candidat socialiste à la présidentielle, dans les Yvelines
    - Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, à Paris
    - Aurélie Filippetti (PS), ancienne ministre de la Culture, en Moselle 
    - Matthias Fekl (PS), ancien ministre de l'Intérieur, dans le Lot-et-Garonne.
    - François Lamy (PS), ancien ministre délégué à la Ville, dans le Nord
    - Nicolas Bay, responsable national de la campagne électorale du FN, en Seine maritime
    - Emmanuelle Cosse (écologiste), ancienne ministre du Logement, en Seine-Saint-Denis 
    - Daniel Vaillant (divers gauche), ancien ministre de l'Intérieur, à Paris
    - Patrick Mennucci (PS), député sortant, dans les Bouches-du-Rhône
    - Cécile Duflot (EELV), Paris

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:30:14 PM
  • ©AFP/
    Législatives: Mélenchon annonce un futur groupe FI à l'Assemblée

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:31:03 PM
  • NKM souhaite à Macron de réussir

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:32:41 PM
  • ©AFP/
    Législatives : résultats par circonscription

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:41:31 PM
  • Le mathématicien Cédric Villani élu haut la main
    Le mathématicien Cédric Villani est élu député dans l'Essonne sous l'étiquette République en marche. Il l'a emporté haut la main, avec 69,36% des voix, contre la candidate LR Laure Darcos, dans la 5e circonscription de l'Essonne.
    Le lauréat de la prestigieuse médaille Fields, âgé de 43 ans, avait recueilli 47,46% des voix au premier tour.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:41:51 PM


  • par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:42:59 PM
  • Valls réélu de justesse
    C'est dans une ambiance chahutée que l'ancien Premier ministre socialiste Manuel Valls a annoncé sa réélection dans la 11e circonscription de l'Essonne, grâce à seulement "139 voix" d'avance face à sa concurrente, la candidate de La France insoumise, Farida Amrani.
    M. Valls, qui n'avait pas obtenu l'investiture En Marche! mais n'avait aucun candidat du mouvement d'Emmanuel Macron face à lui, a remporté cette élection avec 50,3% des voix.
    Sa voix était en partie couverte par des soutiens de son opposante qui criaient "Farida, Farida !". Un début d'échauffourée a éclaté juste après son intervention à la mairie d'Evry. 

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:43:36 PM
  • Le Gendre ne veut pas être seulement le "tombeur de NKM"
    Ancien patron de journaux économiques, chef d'entreprise, le nouveau député REM de Paris Gilles Le Gendre, 59 ans, ne veut pas être catalogué comme le "tombeur de NKM", la LR Nathalie Kosciusko-Morizet qu'il a battue dans la 2e circonscription de la capitale.
    L'ancien candidat "société civile" de la République en Marche était engagé depuis mai 2016 dans le mouvement dont il était référent pour le Ve arrondissement qu'il habite depuis 23 ans, et le VIe arrondissement.
    Diplômé de SciencesPo Paris et du Centre de formation des journalistes (CFJ), le nouveau député a été journaliste (Le Nouvel Economiste, l'Evénement du Jeudi) et dirigeant de presse (Challenges, groupe Expansion) pendant 21 ans, avant de diriger la communication de la Fnac. 
    Il a fondé en 2006 son cabinet de conseil en entreprises spécialisé dans le management qu'il entend quitter pour exercer son mandat "à 100%". 
    "Fou de politique" mais jamais encarté, il se décrit lui-même comme "un peu schizophrène", plutôt à droite en matière économique et à gauche sur les questions sociétales.
    Gilles Le Gendre avait un temps suspendu sa campagne après la brève hospitalisation de son adversaire, victime d'un malaise en faisant campagne après l'agression d'un passant.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:47:32 PM
  • ©AFP/JOEL SAGET
    Montage réalisé le 15 juin 2017 de portraits de NKM et de Gilles Le Gendre

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:47:34 PM
  • Mounir Mahjoubi élu à Paris
    Le secrétaire d'Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi (REM) a annonce sa victoire à Paris dans la seizième circonscription face à Sarah Legrain (LFI) avec "quelques centaines de voix d'avance".
    "Avec quelques centaines de voix d'avance, je suis élu dans la seizième circonscription dans le XIXe", déclare-t-il sur France Info Mounir Mahjoubi, ajoutant qu'il s'agissait d'"une circonscription très dure, parce que les candidats étaient nouveaux, Jean-Christophe Cambadélis (PS) n'a pas été qualifié au second tour, tout était à recomposer". 

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:51:20 PM
  • "Pincement au coeur" pour Najat
    Au QG de Najat-Vallaud Belkacem à Villeurbanne, Pierre Lopez, un militant PS dit avoir "un pincement au cœur" même s'il n'a "aucun regret car nous sommes très satisfaits de notre campagne".
    "On ne voit pas ce qu’on aurait pu faire de plus", explique ce jeune homme de 22 ans, militant PS depuis 6 ans.
    "Ce sera une voix importante pour reconstruire la gauche, ce serait trop dommage de la perdre", ajoute-t-il.
    "C’est perdu mais à charge de revanche", commente Marie-Ange Clerc, 40 ans. "On restera au PS elle nous a donné envie de continuer malgré la défaite car elle porte des valeurs de gauche", abonde Nolween Batut-Boulot, militante de 23 ans.
    A son arrivée, Najat Vallaud-Belkacem est applaudie. "Je remercie les militants qui ont fait une très belle campagne. On a réussi une chose, celle de l’union de la gauche", déclare-t-elle, ajoutant que "les gens ont été désabusés du quinquennat dernier". 
    "Après des efforts considérables pendant 6 ans, c’est une pause qui m’attend, je vais retrouver ma famille, un travail. Je reste a Villeurbanne pour les Villeurbannais, à très vite".

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:51:21 PM
  • ©AFP/JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
    Najat Vallaud-Belkacem à Villeurbanne

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:52:47 PM
  • Bournazel, le tombeur d'El-Khomri
    Pierre-Yves Bournazel, 39 ans, fait son entrée à l'Assemblée Nationale après avoir réussi le tour de force de remporter une circonscription traditionnellement à gauche, la 18e de Paris, contre l'ex-ministre Myriam El Khomri, avec l'investiture LR tout en s'affichant majorité présidentielle.
    Tenant d'une droite progressiste, cet élu juppéiste du XVIIIe arrondissement qui veut être "constructif dans la majorité plutôt que dans l'opposition constructive", avait reçu le soutien officiel du Premier ministre Edouard Philippe.
    A moins de 40 ans, M. Bournazel a déjà une longue carrière politique.
    Conseiller de Paris depuis mars 2008, il a été élu conseiller régional d'Ile-de-France d'opposition en 2010, puis dans la majorité menée par Valérie Pécresse depuis 2015. Il a été nommé délégué spécial de la Région en charge des jeux Olympiques de 2024. 
    Ancien secrétaire national de l'UMP, il a été un temps en charge de la communication de Rachida Dati Garde des Sceaux.
    M. Bournazel estime néanmoins incarner le renouvellement. "Je n'ai pas de passif, je n'ai pas exercé dans un ministère", dit-il.
    Natif du Cantal, diplômé de l'IEP de Toulouse, cet ancien proche de Françoise de Panafieu avait déjà affiché des ambitions municipales à Paris.
    Il était en lice pour représenter en 2014 la droite face à la socialiste Anne Hidalgo, lors d'une primaire finalement remportée par Nathalie Kosciusko-Morizet.
    Le nouveau député aime les questions sportives et surtout culturelles: cinéma, théâtre, librairies indépendantes.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:57:40 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:58:04 PM
  • ©AFP/Martin BUREAU
    Pierre-Yves Bournazel parle devant les partisans de REM le 1er juin 2017 à Paris

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:58:05 PM
  • ©AFP/
    Législatives: Valls annonce sa réélection dans l'Essonne

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 8:59:28 PM
  • Benjamin Griveaux élu à Paris
    Benjamin Griveaux, porte-parole d'En Marche!, est élu député de la 5e circonscription de Paris.
    Ce proche du président Emmanuel Macron a battu la députée socialiste sortante Seybah Dagoma. Il a obtenu 56,27% des suffrages contre 43,73% à son adversaire.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 9:00:07 PM
  • Battus

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 9:01:45 PM
  • ©AFP/
    Législatives: le FN comme "seule force de résistance" (Le Pen)

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 9:03:27 PM
  • ©AFP/JOEL SAGET
    Montage photo réalisé le 31 mai 2017 montrant les six ministres en lice pour les législatives, qui ont été élus ou réélus: Christophe Castaner, Marielle de Sarnez, Richard Ferrand, Annick Girardin, Bruno Le Maire et Mounir Mahjoubi

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 9:07:03 PM
  • Six ministres élus ou réélus

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Législatives 2017: majorité très nette pour Macron 6/18/2017 9:08:30 PM
Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform