Fil info
lesoir plus

De

Grand débat des jeunes électeurs

  • Premier thème: l'emploi
    Didier Gosuin.
    Il faut d'abord revoir l'enseignement technique et ne plus laisser les jeunes "glander". Les politiques doivent travailler avec les entreprises pour qu'elles offrent des stages et des formations. Mais nous avons une économie tertiaire, il faudra donc, pour cela, créer des partenariats avec d'autres Régions. Enfin, les jeunes doivent aussi faire des efforts, notamment pour apprendre une autre langue.

    Joëlle Milquet.
    "Les 5 prochaines années doivent être consacrées à l'investissement pour les 0-25 ans." Le CDH propose un contrat d'avenir pour les 0-25 ans, de sa naissance au premier emploi. Il faut l'accompagner tout au long de son parcours. Il faut un pacte d'excellence pour l'école, améliorer les partenariats entre les écoles et les entreprises, il faut revoir les socles de compétences, imaginer un BAC en fin d'année, améliorer la remédiation... L'objectif étant de tirer tout le monde vers le haut.

    Didier Reynders.
    Il faut, à Bruxelles, beaucoup plus inciter les jeunes à créer son emploi. L'esprit d'entreprendre doit être présent dans le débat. Beaucoup de jeunes chômeurs n'ont pas de qualifications. Il faut faire un effort en matière de formation professionnelle et un pacte avec les entreprises, les encourager à prendre des jeunes en formation. Les entreprises doivent pouvoir leur proposer un emploi. Il faut arrêter de former des jeunes sur des machines du 19e siècle, la formation doit se faire en entreprise. Pour terminer, la Garantie Jeunes a pour but de réduire les cotisations patronales pour offrir aux jeunes des contrats à durée indéterminée pour les trois premières années.

    Laurette Onkelinx.
    Il faut créer de nouveaux emplois. Le PS propose donc de mettre sur pied 13 pôles de développement. Il y a 6.000 jeunes qui sortent chaque année des études. Nous voulons que la Garantie jeunes soit opérationnelle en 2015. Chaque jeune se verra proposer une formation, un emploi, un stage. Est-ce que ça marche? Oui ! 76% des personnes qui passent par Bruxelles Formation trouvent un emploi. Il faut lutter contre la discrimination à l'embauche et créer des pôles, avec les entreprises, pour que les jeunes apprennent vraiment les métiers, pour lesquels il y a des postes disponibles.
    Des mesures pour viser le plein emploi, bien sûr ce n'est pas encore pour cette législature.

    Christos Doulkeridis.
    "L'emploi, c'est un défi qui ne concerne pas que les jeunes, cela concerne toute notre société. Si on veut parvenir à payer la pension de tout le monde, on ne peut pas se permettre de laisser de côté une partie de notre jeunesse. C'est un enjeu qui concerne d'abord les jeunes, mais c'est aussi un enjeu de société.
    La priorité: la formation. Il faut donner un signal clair. Pour Ecolo, il faut créer des écoles bilingues, précisément dans les quartiers qui souffrent de la qualité de l'enseignement."
    par Gil Durand (Le Soir) édité par Le Soir 3/25/2014 6:03:28 PM
Visualisez le flux entier
Alimenté par Platform for Live Reporting, Events, and Social Engagement