Fil info
lesoir plus

Conseil national de sécurité: les dernières informations

    La Ville de Namur a commandé plusieurs milliers de masques pour pallier la pénurie rencontrée sur son territoire, a indiqué mardi son bourgmestre, Maxime Prévot.

    «Indépendamment des initiatives fédérales, au vu de surcroit du retard que prend la livraison des masques, la Ville de Namur et son CPAS ont décidé de passer eux-mêmes une commande de plusieurs milliers de masques pour le personnel de soin des maisons de repos publiques et des services de secours», a-t-il expliqué.

    Les mesures supplémentaires de santé publique annoncée par la Première ministre Sophie Wilmès impacteront davantage un des acteurs: la police intégrée, relève la CSC-Services publics mardi soir à l’issue du conseil national de sécurité. «Il faudra impérativement prioriser les objectifs», estime le syndicat chrétien.

    «Les policiers de bénéficient pas encore du matériel de protection en suffisance et le succès de leurs missions reposera toujours sur le comportement individuel de chaque citoyen. La volonté est présente, comme tout autre acteur des services publics de remplir notre mission, mais elle aura un prix», prévient le syndicat dans un communiqué.

    Dès mercredi midi, les policiers seront habilités à effectuer des contrôles des déplacements sur le territoire, les trajets non-essentiels étant interdits jusqu’au 5 avril.

    Des mesures supplémentaires doivent être prises pour «protéger les indépendants et les PME durant cette période de confinement et leur permettre de (sur)vivre pour éviter un bain de sang social, un tsunami sans précédent de faillites et de licenciements», a réagi mardi soir l’UCM à la demande du Conseil national de sécurité qui prie les Belges de rester chez eux jusqu’au 5 avril pour éviter la propagation du coronavirus.

    Il y aura des contrôles, prévient Di Rupo

    Dans les semaines à venir, «il y aura des contrôles policiers qui concerneront également les citoyens» pour voir si les mesures décidées ce mardi soir par le Conseil national de sécurité sont bien respectées, a assuré le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, au micro de la RTBF.

    «Ces mesures renforcées, nous les avons prises dans l’intérêt de nos citoyens pour endiguer la propagation du virus. Vous devez savoir que les scientifiques nous ont dit que si on ne faisait rien, il pourrait très bien y avoir, dans 10 jours, 5.0000 personnes dans les hôpitaux, ce qui serait impossible» à gérer, a justifié M. Di Rupo (PS).

    «On a trouvé une solution qui n’est pas de dire on ferme purement et simplement les entreprises. On dit qu’une première chose à faire, c’est de promouvoir le télétravail. Quand ce n’est pas possible, il faut une distance d’un mètre, un mètre et demi pour travailler. Et si on n’est pas capable d’organiser ce travail de cette manière, on ne doit pas ouvrir l’entreprise», a-t-il ajouté en assurant que des contrôles seront menés.

    «Ces contrôles concernent aussi les citoyens. Il y aura des contrôles policiers pour voir si on respecte les règles de distanciation sociale», a encore prévenu le ministre-président wallon.

    Selon lui, le processus sera évalué en continu. «Chaque jour, nous regardons ce qu’il se passe et on espère ne pas devoir prolonger ces mesures. Tout va dépendre, évidemment, de l’état de l’épidémie dans les deux prochaines semaines», a-t-il conclu.

    Alors que les Belges seront soumis au confinement dès mercredi midi jusqu’au 5 avril, la ministre de la Santé publique Maggie De Block a insisté sur la nécessité de ces mesures, estimant que les recommandations précédentes n’ont pas assez été respectées. «Nous savons qu’il y aura plus de nouveaux cas, mais c’est la vitesse à laquelle ce nombre augmente qui est inquiétante», a-t-elle souligné au micro de la RTBF.

    «On voit que le nombre de patients dans nos hôpitaux est en train d’augmenter. Les mesures (précédentes ndlr.) n’ont pas assez été respectées. Ce qui est dommage, parce que cela entraîne le risque d’avoir à chaque fois plus de patients positifs, mais aussi plus d’affluence dans les hôpitaux», a expliqué Mme De Block.

    «Les choses sont enfin claires», réagit mardi soir Delphine Latawiec, secrétaire permanente responsable du secteur commerce à la CNE, à l’annonce par la Première ministre de la fermeture des magasins sauf pharmacies, commerces de nourriture et nourriture pour animaux ainsi que librairies dès mercredi midi.

    Les syndicats demandaient des mesures depuis lundi et les fermetures des enseignes tombaient au compte-gouttes. La mesure annoncée mardi soir «clarifie enfin» la situation.

    Il reste cependant une inconnue: la garantie financière pour les travailleurs concernées, «qui ne doivent pas être les doubles victimes de cette crise».

    Des contrôles de police: oui mais...

    Comment la police intégrée - qui réunit les niveaux fédéral et local - «va-t-elle contrôler que les Belges respectent les mesures de confinement édictées mardi soir pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus? «, s’interroge Stéphane Deldicque, vice-président de la CSC Services publics. La police manque d’effectifs, de protection et de moyens, pointe-t-il.

    S’il estime qu’il est «triste pour toute la population» que les mesures précédentes n’aient pas suffi, Philippe Devos, président de l’Absym, est aussi «conscient de l’opportunité» que le confinement annoncé mercredi soir «offre aux soignants pour affronter la vague de malades qui s’annonce».

    Le président de l’Absym espère encore que «ces nouvelles mesures permettront aux hôpitaux de contenir le nombre de malades», indique-t-il à Belga.

    La société de titres-services Partena Aide à domicile suspend ses activités jusqu’au 3 avril inclus, a-t-elle annoncé mardi soir, en réponse à l’épidémie de Covid-19.

    L’entreprise compte 2.300 aide-ménagères qui prestent leurs services auprès de plus de 15.000 familles.

    Le gouvernement luxembourgeois a délivré un certificat pour faciliter, en cas de contrôle, le passage de la frontière par des travailleurs luxembourgeois résidant en Belgique.

    Bonjour, 
    Ce mardi soir, la Première ministre Sophie Wilmès a annoncé de nouvelles mesures. Elles sont entrées en vigueur à midi. Les citoyens doivent rester chez eux. Une priorité absolue est donnée au travail à domicile. Les magasins et commerces « non essentiels » sont fermés.
    Dans ce cadre, « Le Soir » répond à toutes les questions que vous vous poserez sur le coronavirus. N'hésitez pas à réagir dans la conversation via l'onglet  « comment » pour poser vos questions. Nous essayerons de vous répondre de la manière la plus pertinente et la plus poussée possible.
    Donc les garages seront fermés....Si un médecin ou un membre du personnel soignant tombe en panne, il fait quoi?Ben il reste sur le bord de la route pendant que son patient meurt.Pas possible non plus de faire réparer sa plomberie, si une fuite survient je suppose qu'on lui demande de patienter jusqu'en Avril.Pas de réparation possible non plus des installations de chauffage, des toitures...Une panne électrique...a la bougie jusqu'à Pâques.

    -Louisy
    Bonjour Louisy,
    Le confinement en appelle à la responsabilisation de la population et le pari du bon sens. Le but est de limiter les déplacements qui ne sont pas nécessaires. Si votre appartement est inondé, et que vous n'avez pas de possibilités de réparer la fuite vous-même, vous pouvez appeler un plombier. Nous sommes actuellement en contact avec le SPF Economie pour voir exactement quelles professions peuvent continuer à travailler et ce qu'il se passe si le plombier refuse de venir réparer votre plombier par peur d'une contamination. Nous vous tenons évidemment informé. 
    Peut je aller chez mon copain ce week-end ? On cela et aussi interdit ?

    -Kimy
    Bonjour Kimy,
    Le Conseil de sécurité a demandé à chacun de rester au maximum chez soi pour limiter les contacts extérieurs et de limiter ses déplacements à l’essentiel  (santé, nourriture, banque, pharmacie, poste, essence, aide aux gens dans le besoin). 
    Est-ce que vrai que l'ibuprofen accélère le coronavirus?

    -Nathalie
    Bonjour Nathalie,
    Ce mardi lors d'une conférence de presse, Emmanuel André, porte-parole interfédéral du Covid-19 est revenu sur la question de l’Ibuprofen, un médicament anti-inflammatoire qui fait l’objet de rumeurs selon lesquelles il accélérerait le virus. « Ce médicament a des effets secondaires mais ils ne sont pas amplifiés par le coronavirus. Nous ne disposons pas d’informations scientifiques qui montreraient une contre-indication » à la prise d’Ibuprofen, a-t-il expliqué. Le paracétamol est cependant le premier choix recommandé par le SFP Santé pour traiter la fièvre ou des douleurs. Il est par ailleurs recommandé d’éviter toute auto-médication et de consulter son médecin généraliste en cas de fièvre. 
    Bonjour. J'aimerais faire une balade en famille (on habite tous sous le même toit). Peut-on y aller ensemble ou doit-on y aller deux par deux. Merci.

    -Coline
    Bonjour Coline,
    L’activité physique en plein air est permise, elle est même recommandée dans une certaine mesure. Elle peut s’exercer avec les membres de votre famille vivant sous le même toit ou un ami, en respectant une distance raisonnable entre les personnes. Vous pouvez donc aller vous balader. 
    Nous qui travaillons en titre servicesOn doit continuerChose absolument incroyable

    -Dosimont.doris@outlook.fr
    Bonjour Doris,
    Quelque 140.000 personnes travaillent dans le secteur des titres-services. Dont une large majorité de femmes aux domiciles de particuliers. Actuellement, aucune mesure généralisée n’a été avancée pour garantir leur sécurité sanitaire et pécuniaire. La fédération Federgon, la fédération qui représente entre autres le secteur des titres-services, a demandé aux autorités de fermer le secteur des titres-services.
    Puis-je aller laver mon linge dans une laverie automatique ?

    -Presko
    Bonjour Presko,
    Sophie Wilmès a demandé ce mercredi à chacun de rester au maximum chez soi pour limiter les contacts extérieurs et de limiter ses déplacements à l’essentiel. Si vous vous y rendez parce que vous ne savez pas faire autrement et que la laverie est ouverte, prenez soin de bien respecter 1,5 mètre de distance avec les personnes que vous croiseriez.
    Bonjour, La politique des Pays-Bas pourrait-elle avoir un effet négatif sur notre pays ?

    -dogzizali
    Bonjour Dogzizali,
    C'est justement une des questions que nous avons posé à Simon Dellicour, épidémiologiste et chercheur à l’ULB. En optant pour l’immunité de groupe, les Pays-Bas mettent-ils en péril les efforts consentis par les pays voisins pour ralentir la progression du Covid-19 ? Sa réponse est très claire: « Oui, c’est un problème qu’on n’adopte pas tous la même stratégie. Ce serait plus efficace si tous les pays européens étaient sur la même longueur d’ondes. »
    Bjr fait t il papiers pour aller a la pharmacie. Car ma commande de lait bébé n'arrive que cette aprèm midi.

    -Nath
    Bonjour Nath,
    Les Belges sont priés de rester chez eux. Il est demandé de limiter ses déplacements à l’essentiel. La pharmacie faisant partie de l'essentiel, vous pouvez évidemment vous y rendre, cet après-midi mais aussi les autres jours.
    Mes soeurs et moi nous rendions dans une maison de repos ou se trouve notre mère de 94 ans aveugle et clouée dans un lit, pour lui donner à manger lors des repas. Les aides soignantes n'ayant ni le temps et la patiente de s'en occuper. Pourrons nous toujours nous y rendre. Notre mère est en fin de vie et totalement invalide.

    -Cis
    Bonjour Cis,
    En Wallonie comme à Bruxelles, les autorités ont interdit toutes les visites en maison de repos et en résidences services afin de réduire la propagation de l’épidémie et protéger les résidents fragiles. Vous pourriez mettre en danger votre maman mais aussi toutes les personnes qui l’entourent. Les aides soignantes sont essentielles au bon fonctionnement des maisons de repos. 
    BonjourLes déplacements sont autorisés pour achats alimentaires.Puis-je prendre mon véhicule pour aller chez mon boucher habituel qui se trouve à quelques kilomètres de mon domicile ?Merci.

    -Guy
    Bonjour Guy,
    Les déplacements essentiels peuvent évidemment se faire en voiture. L'accès à la pompe à essence en fait d'ailleurs partie.
    Bonjour, L’activité physique est recommandée. Y compris pour les enfants qui ont besoin de bouger. Si on habite dans un appartement en ville, sans jardin, peut-on prendre sa voiture, rouler quelques kilomètres et trouver un endroit où se promener en toute sécurité dans la nature. Merci.

    -Louis
    Bonjour Louis,

    En effet, l’activité physique en plein air est permise, elle est même recommandée dans une certaine mesure. Elle peut s’exercer avec les membres de la famille vivant sous le même toit ou un ami, en respectant une distance raisonnable entre les personnes. Vous pouvez évidemment vous rendre en voiture dans un endroit qui vous semble plus sécurisé. 

    Bonjour, Voyant le nombre de cas augmenter d'une façon exponentielle, la mesure de confinnement ne serait-elle pas un peu trop douce ? Et surtout la date de révaluation d'ici 15 jours !? Je constate que beaucoup de citoyens n'ont pas encore compris que la situation est grave, constaté encore hier soir dans les magasins. Merci

    -Carl
    Bonjour Carl,
    Le confinement en appelle à la responsabilisation de la population et le pari du gouvernement est celui du bon sens. Il faut évidement que chacun comprenne l'importance de la mesure et la mette en oeuvre pour prendre soin de autres. Les mesures mises en place sont graduelles et sévères et la Belgique dispose par ailleurs d'un système hospitalier parmi les meilleurs et les plus accessibles d’Europe, avec des corps intermédiaires – maisons de repos, écoles, universités, etc. – et des professionnels dans nombre de secteurs qui prennent plus que leurs responsabilités.
    Bonjour, les centre de contrôle technique sont fermés. Pourrais-je continuer à utliser ma voiture même si je ne suis plus e ordre ? Et esrt-ce que j'aurai une amende le jour où je pourrai me présenter à nouveau vu que je serai en retard ? Merci.

    -Naty
    Bonjour Naty,
    Le centres d'examens et contrôle technique sont en effet fermés jusqu'à nouvel ordre. L'impossibilité d'exécuter votre devoir dû aux circonstances exceptionnelles fait que vous ne serez pas poursuivit. Parce que le centre est fermé, vous ne pouvez pas faire le contrôle technique et donc vous ne pouvez pas vous mettre en ordre. Côté accident, notre rédaction est en contact avec différents assureurs pour voir les conséquences de la fermeture des centres de contrôle technique.
    Bonjour, puis-je prendre ma voiture pour aller chez un ami pour qu'on puisse faire un jogging ensemble?

    -jl
    Bonjour JL,
    En effet, l’activité physique en plein air est permise, elle est même recommandée dans une certaine mesure. Elle peut s’exercer avec les membres de la famille vivant sous le même toit ou un ami, en respectant une distance raisonnable entre les personnes. Vous pouvez évidemment vous rendre en voiture dans un endroit qui vous semble plus sécurisé. 
    Il y a peu, il était conseillé de confier la garde des enfants en bas âge à leurs grands-parents. Qu'en est-il avec les nouvelles mesures ?

    -Roger
    Bonjour Roger,
    La semaine dernière, la Belgique a suspendus les cours dans toutes les écoles du pays. La place des enfants, qu’ils soient malades ou pas, n’est pas à l’école puisqu’il faut éviter les rassemblements de personnes dans des lieux confinés. La place des enfants est donc à la maison, près de leurs parents, d’un membre de la famille ou d’une personne de confiance. Il était cependant demandé de ne pas les confier aux grands-parents (qui font partie des groupes les plus à risque). Cela reste d'application. L'école assure une garderie pour les enfants dont il n’est pas vraiment possible d’assurer une garde autre que par les personnes âgées.
    Pourquoi LE SOIR ne pas laisse l'accès libre à tous ses lecteurs concernant les informations sur le coronavirus ?

    -Frédéric Delrue
    Bonjour Frédéric,
    Comme d’autres journaux en Europe, « Le Soir » publie en accès libre, de façon élargie, une centaine d’articles par jour sur les dernières informations essentielles pour faire face à l’épidémie, les recommandations des autorités, les conseils pratiques…

    En outre, nous continuons de proposer à nos abonnés des analyses pour comprendre l’exercice sanitaire, citoyen et économique qui s’impose à nous, des entretiens avec les experts, des chroniques pour apporter des idées et permettre à chacun de développer son esprit critique, ainsi que des reportages de nos correspondants à l’étranger. 

    > Le mode d'emploi pour ne rien rater

    Qu'entend on par librairie? Les magasins de presses uniquement ou ceux de livres aussi?

    -Mr
    Bonjour,
    Le mot « librairie » est ambigu en français. Le Moniteur belge a publié mercredi matin les décisions annoncées par la Première ministre Sophie Wilmès la veille. En français, parmi les commerces qui peuvent rester ouverts, figure bien la librairie. Mais en néerlandais, le mot est « krankenwinkel ». Il s’agit donc des librairies de presse. Celles-ci peuvent donc rester ouvertes en semaine, mais pas le week-end. Les librairies qui ne vendent que des livres pas. D’ailleurs toutes les librairies francophones de ce type ont fermé leurs portes ce mercredi, le matin pour certains, le midi pour tous les autres. Et cela jusqu’au moins le 5 avril. La plupart ont institué un service de livraison à domicile. Renseignez-vous auprès de votre librairie habituelle. Et, pour ceux qui se sont mis au numérique, le téléchargement de romans n’est pas impacté par le virus. On peut donc toujours s’approvisionner en lectures, soit auprès des grandes plates-formes comme Amazon, mais surtout auprès de Librel, le portail numérique des librairies francophones qui dispose d’un énorme catalogue : www.librel.be
    J HABITE LA FRONTIRE BELGE PUIS-JE FAIRE MES COURSES EN FRANCE

    -bazire 1952
    Bonjour Bazire,
    La Belgique et la France ont adopté à peu de choses près les mêmes mesures de confinement pour endiguer la propagation du coronavirus. La frontière franco-belge reste ouverte, contrairement à celles de l’espace Schengen, mais les passages - qui devront être rares puisqu’interdits - seront filtrés.
    LES CAMPINGS ET LES GITES SONT-IL TOUJOURS OUVERT EN WALLONIE ET EN FLANDRE

    -JOJO
    Bonjour Jojo,
    À partir de ce mercredi midi et jusqu’au 5 avril, les Belges sont donc priés de rester chez eux. Il est demandé de limiter ses déplacements à l’essentiel. Les rassemblements sont interdits. Au niveau de tous les hébergements touristiques, aucune d'obligation officielle n'avait été formulée quand nous avions reçu votre question. Cependant, de nouvelles informations sont tombées depuis. Le gouvernement wallon interdit l'ouverture des hébergements touristiques jusqu'au 5 avril.
    Bonjour, je possède une propriété en région wallonne et j'habite à Bruxelles, puis-je faire le déplacement sans avoir de problème

    -Nono 55
    Bonjour Nono,
    Ce n'est pas le but. Le confinement en appelle à la responsabilisation de la population et le pari du bon sens. Le but est de limiter les déplacements qui ne sont pas nécessaires. Vous pouvez aller vous balader ou faire du vélo mais essayer de rester dans votre région. 
    Bonjour,Je dois déménager et libérer mon appartement le 31 mars. Qu'est en il ? Cela est il autorise?

    -Aurélien
    Bonjour Aurélien,
    Selon Peter Mertens du Centre de crise, "déménager fait partie des déplacements essentiels et doit donc pouvoir rester possible". Il demande cependant de faire attention, si vous recevez de l'aide de quelqu'un d'extérieur à votre famille (une personne maximum) de garder des distances appropriées. 
    Bonjour,Mon fils étudiant rentre du Canada dimanche matin. Ai-je le droit d'aller le chercher à l'aéroport?Merci.

    -Nancy
    Bonjour Nancy,
    Le confinement en appelle à la responsabilisation de la population et le pari du bon sens. Le but est de limiter les déplacements qui ne sont pas nécessaires. Il existe des trains et des bus depuis l'aéroports de Bruxelles.
    Bonjour,Qu'en est-il des discussions gouvernementales concernant les indépendants, notamment dans le secteur du paramédical, et du droit de passerelle ?Qu'en est-il également de tous ses métiers paramédicaux "non-vitaux" tels que les logopèdes, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, etc.? Le télétravail dans ce type de secteur n'est pas possible donc en théorie, nous devrions être autorisés à travailler. Cependant, si on réfléchit au bon sens, le distanciation sociale ne peut pas forcément être respectée pour ce type de prise en charge et vu les nouvelles règles, les patients ont interdiction de venir car il ne s'agit pas de soins vitaux. Néanmoins, il n'y a pas eu de position claire par rapport à ce secteur. Pourriez-vous nous éclairer ?

    -Gabrielle
    Bonjour Gabrielle,
    Les infirmiers à domicile et les kinésithérapeutes peuvent continuer à travailler et à se rendre au domicile des patients selon les recommandations établies par le SPF Santé publique il y a quelques jours déjà. Ces soignants doivent toutefois donner la priorité aux soins urgents et indispensables et adapter les traitements quand cela est possible : espacement des séances, vidéo d’exercices de rééducation…Les recommandations de prise en charge n’évoluent pas à part ce qui concerne l’utilisation des cartes d’identité. Les infirmières à domicile réclamaient la possibilité de suspendre l’enregistrement systématique des cartes d’identité des patients, sources potentielles de contamination et de propagation du Covid-19. Ces dernières ont obtenu gain  de cause.
    Je dois rendre les clés de mon appartment le 31/03 et je suis supposé déménager ce samedi. Cela est-il possible? Les déménageurs ont-ils le droit de travailler? Merci

    -Thierry
    Bonjour Thierry,
    Selon Peter Mertens du Centre de crise, "déménager fait partie des déplacements essentiels et doit donc pouvoir rester possible". Il demande cependant de faire attention, si vous recevez de l'aide de quelqu'un d'extérieur à votre famille (une personne maximum) de garder des distances appropriées. En ce qui concerne les déménageurs, si le déménagement est prévu et ne peut être déplacé, ils peuvent continuer de travailler. Ils doivent cependant respecter les mesures d'hygiène (se laver les mains,...) et de distance nécessaire. 
    Bonjour,Travaillant au planning pour les techniciens dans une entreprise qui fait des entretiens et dépannage d'adoucisseurs d'eau chez les particuliers, je me demande si je dois annuler les rendez-vous et si les techniciens ont toujours bien le droit de sillonner la wallonie, de maison en maison...

    -Wtr Bl
    Bonjour,
    Le confinement en appelle à la responsabilisation de la population et le pari du bon sens. Le but est de limiter les déplacements qui ne sont pas nécessaires. Seules les réparations urgentes sont autorisées. Il faut donc reporter les entretiens. Attention également à bien rester à plus d'un 1m50 des particuliers chez qui vous vous rendez. Cela vaut entre vos clients et vous mais aussi entre techniciens s'ils travaillent à plusieurs. 
    Bonjour,je souhaite me rendre dans le sud de la Wallonie pour effectuer des travaux de jardinage : nettoyages, tontes,.. La distance de Bruxelles étant de près de 90 km, est-il autorisé d'effectuer ce déplacement, je n'aurai des contacts avec personne, si ce n'est mon épouse qui m'accompagnerait. Je ne risque pas de transmission du virus.Merci

    -FDz
    Bonjour Monsieur,
    Seuls les déplacements essentiels sont autorisés. Les travaux de jardinage n'en font pas partie. Le confinement en appelle à la responsabilisation de la population et le pari du bon sens. Le but est de limiter les déplacements qui ne sont pas nécessaires.
    ibonjour,lorsque le confinement sera levé ,nous pourrons reprendre une vie "normale".Mais à pourquoi l'épidémie ne reprendrait elle pas,surtout si le virus n'est pas encore trouvé. Les Hollandais devraient être mieux immunisésMerci de m'éclairer

    -Claude
    Bonjour Claude,
    Nous avons posé pour vous la question au virologue David Alsteens, de l'UCLouvain.
    Comment savoir quand doivent être levées les mesures. N’existe-t-il pas un risque de nouvel embrasement ?
    L’avantage, c’est qu’on a un peu de recul grâce à la Chine où les mesures ont depuis été assouplies. C’est  un bon indicateur. Cela montre que moins les personnes sont infectées, moins la possibilité de transmettre le virus est grande.  Mais bien sûr, seul un suivi et une analyse permanente permettra de voir comment la situation évolue. Par ailleurs, les mesures vont  certainement s’assouplir mais au fur et à mesure.
    Le nombre croissant de personnes infectées et donc immunisées va aussi contribuer à freiner la propagation…
    La maladie se propage moins vite si un grand nombre de personnes sont immunisées. Mais le taux doit être très élevé. Si le taux est bas, ça peut aussi contribuer mais on ne sait pas à partir de quel niveau. Il ne faut pas oublier que c'est une nouvelle maladie qu’on découvre.
    > A lire sur le sujet: La carte de la propagation du coronavirus en Belgique: 243 nouveaux cas
     
    Bonjour ma belle-fille travaille comme aide familiale, doit-elle toujours se rendre chez les personnes agées. Merci à vous

    -guy
    Bonjour Guy,
    Comme votre belle-fille, quelque 140.000 personnes travaillent dans le secteur des titres-services en Belgique. Dont une large majorité de femmes aux domiciles de particuliers. « Pourtant, actuellement, aucune mesure spécifique n’a été prise, nous n’avons aucune nouvelle des autorités malgré nos appels » explique Sébastien Dupanloup, secrétaire générale du secteur à la FGTB. Patrons et syndicats plaident pour un arrêt complet et dénoncent une communication des autorités ambigüe à leur égard.
    Bonjour,Qu'en est-il des métiers qui doivent travailler sur des chantiers ( électriciens, chauffagistes,... )Faut-il les mettre en arrêt ou peuvent-ils continuer à travailler ?Paul

    -paul
    Bonjour Paul,
    Le confinement en appelle à la responsabilisation de la population et le pari du bon sens. Le but est de limiter les déplacements qui ne sont pas nécessaires. Seules les réparations urgentes sont autorisées. Attention également à bien rester à plus d'un 1m50 des particuliers chez qui vous vous rendez. Cela vaut entre vos clients et vous mais aussi entre techniciens s'ils travaillent à plusieurs. 
    Bonjour,Puis-je accompagner mon épouse faire des courses et utiliser la voiture

    -JP
    Bonjour JP,
    Les déplacement doivent être limités. Il est préférable de rester à la maison. De plus, dans les grandes surfaces, les entrées des clients seront régulées à hauteur d’une personne par 10 m2. Pour éviter de surcharger les supermarchés et pour vous protéger, il est préférable que seulement l'un de vous se rende au magasin. Les courses ne pourront excéder la durée de 30 minutes. Vous pouvez évidemment utiliser votre voiture.
    Bonjour,les magasins d'informatique et d'électroménager ont-ils le droit d'aller livrer chez les gens ou de dépanner ? (comme une TV, un frigo…)

    -AB
    Bonjour AB,
    Malgré la fermetures des magasins physiques des grandes enseignes d'électroménager, l'e-commerce reste toujours autorisé. Les enseignes continuent donc en ligne. Cependant, l'e-commence dans les magasins non-alimentaires est peu utilisé en temps normal et leurs capacités logistiques ne sont donc pas infinies. De plus, il y aura sûrement des consignes strictes de distanciation lors de la livraison. Pour résumé, l'e-commerce est toujours autorisé mais attention au délais et aux conditions de livraison.
    Côté dépannage, seuls les dépannages urgents et essentiels sont autorisés. 
    Est-ce que je peux me rendre chez mon psicologue?

    -Michel Kervyn
    Bonjour Michel,
    Selon Peter Mertens, du Centre de crise, vous pouvez encore vous rendre chez votre psychologue "si cela concerne des soins urgents". Tout en maintenant une distanciation sociale et en respectant les consignes d'hygiène. De nombreux professionnels choisissent cependant de suspendre eux-mêmes leurs activités.
    Mon compagnon et moi vivons à Bruxelles une semaine sur deux, et l'autre semaine nous gardons respectivement nos enfants dans les régions où ils habitent, lui à Bruxelles et moi dans le Limbourg. Pouvons-nous encore effectuer ces gardes alternées malgré les trajets plus longs ?

    -Mandarine
    Bonjour Mandarine,
    Les gardes alternées restent évidemment possibles. Sophie Wilmès l'a souligné ce mardi: pas question de séparer un enfant de l'un de ses parents. Faites attention cependant à garder quelques règles de distanciation et d'hygiène. Faites également attention aux symptômes de votre compagnon, de vous-même, de vos ex-conjoints et des enfants. Même si un parent est malade, l'enfant reste en bonne santé avec le parent malade. Inversement : attention à ne pas amener un enfant à un parent malade. 
    Bonjour, mon fils fait des dépannages en informatique et souvent c'est urgent car il doit rétablir soit l'internet, soit supprimer un virus ou toute autre tâche permettant à ses clients d'être connectés.Peut-il continuer? Merci pour votre réponse. Je ne trouve rien sur internet. Dominique

    -Dominique
    Bonjour Dominique,
    Désolée pour le délais, nous recevons, comme vous pouvez le voir, de nombreuses questions. Et nous essayons de répondre à chacune de la manière la plus approfondie possible. Seules les tâches urgentes sont autorisées. Le confinement en appelle à la responsabilisation de la population et mise sur le bon sens de chacun. Le but est de limiter les déplacements qui ne sont pas nécessaires, ceux de votre fils aussi. En ce qui concerne une panne internet, un partage de connexion est tout à fait possible. Surtout vu les mesures mises par les opérateurs.
Alimenté par Platform for Live Reporting, Events, and Social Engagement