Fil info
lesoir plus

Conseil national de sécurité: les dernières informations

    Le port d'un masque ou d'un foulard sera obligatoire dans les transports en commun (y compris l'arrêt de bus ou la gare) dès 12 ans.
    Chaque citoyen recevra gratuitement au moins une protection en tissu normée couvrant la bouche et le nez. "Nous souhaitons distribuer deux filtres par personnes pour que chaque citoyen puisse l'intégrer au dispositif qu'il aura."Les masques chirurgicaux et FFP2 doivent resté réservés au personnel de première ligne. Des tutoriels seront mis à disposition.
    Les employeurs sont aussi responsables de fournir du matériel de protection à leur employés, précise la Première ministre.
    Pour éviter qu'il y ait trop de monde dans les transports en commun, "nous conseillons aux personnes de se déplacer par leurs propres moyens de transport: à pied, à vélo, en voiture pour laisser les transports en commun aux personnes qui en ont le plus besoin."
    La stratégie de déconfinement repose sur trois certitudes:
    ​- un processus progressif par étape
    - un processus évolutif: il faudra pouvoir adapter certaines mesures en fonction de la propagation du virus
    - le processus n'est pas définitif: nous ne pourrons jamais exclure de faire marche arrière si le virus prend de l'ampleur.
    Le déconfinement fonctionnera par phases. D'une phase à l'autre s’opérera un contrôle fondé sur la propagation du virus, le nombre hospitalisations et la saturation des soins intensifs. Le passage d'une phase à l'autre sera annoncé une semaine avant.
    "Si une règle n'est pas explicitement modifiée ce soir, c'est qu'elle reste d'application"
    Nous sommes actuellement dans la phase 0. "Je veux rappeler qu'on peut travailler. Toujours dans le cadre de conditions bien strict." Nombre d'entreprises auraient arrêté alors qu'elles pouvaient poursuivre leur activité précise la Première. L'offre et les soins thérapeutiques restent maintenus.
    "La phase 1 se déploiera en deux temps. Elle devrait démarrer le 4 mai. Pour les industries et les services B2B, le télétravail reste la norme dans la mesures du possible." Concernant l'organisation du travail, le groupe des 10 a validé les conditions. Pour le commerce et l'horeca, rien ne change, sauf les commerces de tissu sont concerné par une reprise.
    "L'activité physique en extérieure sera permise avec deux personnes au maximum en plus de celles qui vivent avec vous sous le même toit. A condition de respecter les distances de sécurité." D'autres activités comme le tennis, l'athlétisme, la pêche et le kayak - par exemple - sont autorisés.
    "La 2e partie de la phase 1 devrait débuter le 11 mai avec la réouverture des commerces. Tous les magasins pourront rouvrir. Nous définirons les conditions de ces réouverture cette semaine."
    "Le commerce de détail est important pour notre quotidien. Trois types de conditions seront dscutées par le secteur: organisation du travail, accueil du client et la limitation de l'accès pour éviter qu'il y ait trop de monde. Les métiers de contact - comme les coiffeurs - ne sont pas encore autorisés."
    "La phase 2 est envisagée à partir du 18 mai. Les coiffeurs pourraient reprendre leur activité. Cafés, restaurants et dancings ne pourront toujours pas reprendre. L'ouverture des musées pourra être envisagée. On étudiera la possibilité d'auoriser les réunions privées à domicile, de permettre un plus grand nombre de personnes aux mariages et funérailles, de se rendre dans sa seconde résidence"
    La Première ministre a évoqué les règles établies par le Groupe des 10 pour reprendre le travail (hygiène, distanciation, télétravail...).
    bonsoir comment va se passer le retour a l école merci martine g

    -Bonsoir la reprise des écoles se feras comment mer
    Bonsoir,
    Jan Jambon en livre les détails pour l'enseignement flamand, la situation francophone devrait être présentée juste après
    Pierre-Yves Jeholet: "Pour les écoles maternelles, les cours resteront suspendu. Maximum trois années dans le primaire et le secondaire. Les classes seront divisées en petits groupes. Les années diplômantes - sixièmes primaire et secondaire - seront prioritaires. Comme l'enseignement spécifique."
    "La distance physique, l'hygiène des mains et les masques seront de rigueurs. Les enfants appartenant à des groupes à risque devront rester à la maison."
    "Maximum des classes de 10 élèves avec 4 m2 par élèves et 8m2 par professeurs. Les places seront fixes. Les cours de chimie et physique ne seront pas organisés. Les repas seront froid et servis en classe."
    Sophie Wilmès : "La phase 3 démarrera au plus tôt le 8 juin. La réouverture potentielle progressive des restaurants sera examinée. Dans un timing plus lointain, les cafés et les bars. Il s'agira d'une phase particulièrement complexe à appréhender. On se posera la question de l'été: camps de jeunesse, voyages à l'étranger... On sait déjà que les événement de type festivals n'auront pas lieu jusqu'au 31 août."
    Concernant le testing, le but est de pouvoir offrir un test à toutes les personnes qui en ont besoin: celleq qui présentent des symptômes, celles dont la profession les expose, celles qui ont été en contact avec les personnes infectées
    Elio Di Rupo sur le tracing: "Il s'agit de suivre les personnes qui ont été en contact rapproché avec une personne infectée. Chaque entité fédéré aura un call center comptant de l'ordre de 2000 personnes au total qui feront le suivi avec le soutien d'une plateforme commune et d'une base de données commune. On aura l'appui du fédéral. Un comité interfédéral sera en charge du testing et du tracing. Il s'agira d'élaborer une stratégie coordonnée" Un cadre juridique devra peut-être être créé.
    Sophie Wilmès: "Les choses ne reviendront pas à la normal à court ou moyens termes. Les activités pourront être reprises car nous adaptons nos habitudes. Il y aura une période de transition qui sera longue. Cette période nous permettra peu à peu de retrouver nos libertés fondamentales. Ce soir nous avons levé le voile sur notre avenir à court terme et ceci devrait nous encourager à poursuivre nos efforts. Ces efforts portent leurs fruits. Nous avons besoin de vous pour réussir. Nous demandons que vous fassiez preuve de civisme. C'est en respectant les consignes que nous trouveront plus vite une voie vers la vie normale et les personnes qui nous sont chères. Nous sortiront plus fort de cette épreuve. Prenez soin de vous et prenez soin des autres."
    Un journaliste demande s'il n'est pas dangereux d'avoir avancé l'ouverture des commerces par rapport à ce que recommandaient les experts. Sophie Wilmès: "Les experts ont fait un travail formidable avec un rail de raisonnement que nous partageons: avancer d'étape par étape en s'assurant que c'est ok. L'autre point d'importance, c'est que nous redéfinissons l'organisation de la société. Cela fait l'objet d'un équilibre qui peut être différent selon qu'on est expert ou responsable d'un groupe. Ce que nous avons proposé, c'est de retarder l'ouverture des commerces - puisqu'une partie ouvrait plus tôt dans la proposition des experts - mais nous demandons que tous soient ouverts en même temps. Il y a des souffrances. Des entrepreneurs qui ne peuvent plus gagner leur vie. Si vous choisissez les entreprises en fonction de leur taille, vous créez de la discrimination."
    Pour les parents qui ne savent pas faire garder les enfants, le système de garderie reste d'application. Pour les enfants de plus de 14 ans, les autorités estiment que d'autres solutions peuvent être trouvées. Les écoles auront la charge de pallier à la garde des plus jeunes.
    La distribution des masques sera gérée à tous les niveaux: fédéral, régional, communautaire. "Si tout était en ordre du point du vue des chiffres, combien, quand, comment, on vous le dirait", reconnaît Sophie Wilmès, qui explique qu'une communication sera supplémentaire une fois que ces détails seraient réglés.
    Quid de la fête des mères le 10 mai? La réunion de familles pourra avoir lieu quand les conditions seront remplies. Sophie Wilmès a d'ailleurs précisé qu'elle ne verrait sa propre mère le 10 mai.Pour le moment, il n'est pas question d'inviter ses amis chez soi, de prendre ses parents dans ses bras. "Si c'est possible avec toutes les garanties, on le ferait. Ce n'est pas par plaisir, mais ce n'est pas prêt. La date du 18 mai n'est pas définitive. Nous aimerions les atteindre pour passer d'une phase à un autre" mais si les indicateurs ne sont pas au vert, la date pourrait être modifiée.
    Pour ce qui est du 21 juillet, les autorités réfléchissent à un événement alternatif pour créer un moment de rassemblement dans ce "nouveau normal". Un 21 juillet traditionnel est pour l'instant exclu.

    Ce vendredi soir, Sophie Wilmès et les ministres-présidents ont dessiné les grands axes du déconfinement. De l’enseignement à la culture, en passant par la reprise de la vie sociale, « Le Soir » répond à vos questions.

    par Gil Durand (Le Soir) édité par eglantine.nyssen 4/25/2020 7:00:05 AM
    Bonjour pour la plongée sous marine (2 personnes)est-ce autorisé,merci

    -Plongeur
    Bonjour et bienvenu,
    On va essayer de répondre aux mieux à vos questions sur les mesures du déconfinement. On l'a vu vendredi soir, la priorité de ce déconfinement va à la reprise économique. En ce sens, peu a été consenti s'agissant des activités sociales mais la vis a été un peu desserrée s'agissant du sport. La règle de l'activités menée en extérieur reste plus ou moins la même, à la différence qu'on pourra dès le 4 mai la pratiquer avec deux personnes autres que son/ses cohabitants (et non une) en respectant les règles de distanciation sociale (1,5m). Certaines activités en plein air seront de nouveau autorisées. La Première a cité "le tennis, l'athlétisme, la pêche et le kayak", précisant qu'elle n'était pas exhaustive. Aucune liste n'a été publiée pour l'heure à notre connaissance donc difficile de dire si la plongée sera retenue. L'enjeu tient à la capacité de maintenir la distanciation sociale, ce qui sera compliqué dans le cadre d'une formation ou si une remontée assistée s'avère nécessaire.
    Bonsoir,Quand pourra t’on passer la frontière Belgo hollandaise ?

    -Thomas
    Bonjour Thomas,
    Certains enjeux n'ont pas été abordés dans la présentation du CNS vendredi. C'est notamment le cas des frontières. D'après la règle édictée par la Première ministre - ce qui n'est pas explicitement modifié demeure d'application - la situation reste inchangée à la frontière belgo-néerlandaise. Côté belge, les traversées sont autorisées uniquement pour les déplacements dits essentiels: si vous devez porter assistance à une personne vulnérable, aller à un mariage ou des funérailles, vous occuper d'un élevage, voir votre partenaire... Les déplacements récréatifs et les trajets pour se rendre dans une résidence secondaire restent proscrits jusqu'à nouvel ordre.
    Notez que si votre déplacement entre dans le champ autorisé, il est important de vérifier quelles sont les règles en vigueur aux Pays-Bas.
    Vous trouverez la liste complète des déplacements internationaux autorisés ici
    Bonjour, nous pouvons nous aller aux Luxembourg à visiter à la famille ? Nous somme pas personne de risque (-40 ans)Merci

    -Jonatan
    Bonjour Jonatan,
    Chaque décision de déconfinement induit une augmentation du risque de circulation du virus, puisqu'elle augmente le nombre de contacts entre des personnes. Tout l'enjeu étant de garder cette circulation sous contrôle, on a jugé qu'on ne pouvait relâcher simultanément partout et priorité a été donnée à la reprise du travail au dépens du lien social. Les réunions familiales (ou entre amis) ne devraient pas être autorisées avant le 18 mai. Elles seront probablement encadrées avec au moins un nombre de personnes limité.
    Je ne sais pas en lisant votre question s'il s'agit de la province du Luxembourg ou du grand Duché. Si votre déplacement implique de passer une frontière, d'autre contraintes pourraient jouer (voir le post précédent).
    Bonjour,Le télétravail reste la norme. Mais réouverture sous certaines conditions des bureaux. J'ai peur de comprendre de travers : cette reprise du taf au sein des bureaux n'est donc valable que pour les cas ou le télétravail est absolument impossible?Belle journée,

    -Gonzague
    Bonjour Gonzague,
    On a compris la même chose: si le télétravail est possible, il reste obligatoire. Dans leur rapport, les experts de l'exit groupe tablaient sur un retour au travail de 700.000 personnes, dont 200.000 en télétravail. Si vous êtes commercial pour une entreprise qui avait stoppé sa production en raison du confinement par exemple, vous pourrez reprendre, mais à distance.
    Pour les postes ou les opérations qui nécessitent une présence physique sur le lieu de travail, la distanciation d'un mètre cinquante sera la règle et dans le cas où elle est impossible, on demandera aux personnes de porter des masques (que l'employeur devra fournir).
    Notez qu'un de nos journalistes essaie d'en savoir plus, on aura probablement des précisions en cours de journée.
    Pourra-t-on aller dans une location saisonnière à la mer ou en Ardenne en été ? Qu’en-est’il du fameux « strandpass » pour la côte belge ?

    -Caroline
    Bonjour Caroline,
    Des excursions d'une journée seront envisagées à partir du 18 mai, les déplacements vers une résidence secondaire pourraient aussi reprendre à cette date là. Mais pour une location, il faudra patienter un peu. On parle pour l'instant du 8 juin, sachant que les échéances seront susceptibles de bouger si l'épidémie progresse trop vite.
    > Notre journaliste Michel De Muelenaere a justement creusé la question: Les excursions d’un jour pourraient être autorisées le 18 mai
    Bonjour ,je suis belge et j'habite en France ,mes parents étant très âges puis je (en prenant les mesures de sécurité) me rendre sur le territoire belge?

    -Joker
    Bonjour,
    Les visites familiales ne sont pour l'instant pas autorisées mais il est possible de traverser la frontière si c'est pour "fournir une assistance ou des soins à une personne âgée".
    Beaucoup de questions portent sur le flou de certaines annonces - le retour au travail pour les personnes à risque, par exemple - et sur des sujets passés sous silence (les crèches...). Plusieurs journalistes travaillent actuellement pour essayer d'apporter un maximum d'éclaircissements. On aura sans doute davantage d'informations dans la journée.
    Vous trouverez aussi un guide des étapes du déconfinement selon ses principales thématiques (retour au travail, masque, lien social, sport...) dans l'édition de ce samedi > Le guide du déconfinement
    Le live se termine pour ce matin. Il reprendra en cours d'après-midi.
    Merci!
    Bonjour Ma compagne et moi allons reprendre le travail.Qu en est-il de notre petit garçon de 4 ans vu que la maternelle est suspendue? Garderie ? ??Merci

    -Ben
    Bonjour Ben,
    C'est une des grands flous laissés par la conférence de presse. La reprise du travail et une école qui ne recommencera qu'une semaine plus tard pour une (petite) partie des enfants posent la question de leur garde. A priori trois scénarios:
    - Au moins un des parents télétravaille ou ne travaille pas. Alors on part du principe que l'enfant peut être gardé et reste à la maison.
    - Les parents travaillent dans des secteurs de première ligne et ils devraient rester prioritaires pour les garderies.
    - Les parents travaillent dans un secteur qui reprend sans option de télétravail et là c'est moins clair. Un service de garde devrait être assuré par les écoles, le problème, c'est que les mesures de distanciation sociale limitent le nombre de places. Or beaucoup d'enfants risquent de s'ajouter. Avec le beau temps, les espaces extérieurs offrent des possibilités mais pas une réponse structurelle. 
    Des éléments de réponse seront apportés aujourd'hui normalement par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui se réunit pour arrêter tout le fonctionnement pratique découlant des décisions du CNS. On vous en informera dès que possible.
    > Plus d'informations sur ce qui est prévu dans les écoles: Le retour à l’école sera progressif avec 10 élèves par classe
    Je dois commencer un nouvel emploi en Australie le 1er Septembre 2020. Aurai-je la possibilité de prendre l'avion et quitter la Belgique et l'Europe pour cette raison professionnelle?

    -sfourdrilis
    Bonjour,
    Il est trop tôt pour le dire. Les motifs professionnels sont repris dans les déplacements essentiels autorisés pour des Belges allant à l'étranger. Mais le transport aérien est encore quasi à l'arrêt et il ne fait pas partie des secteurs autorisés à reprendre pour l'instant. Cela va dépendre de l'évolution de l'épidémie en Belgique et en Australie, il est très difficile de se projeter au-delà de quelques semaines. Il faudra aussi prévoir la possibilité d'une mise en quarantaine une fois arrivé en Australie.
    Bonjour, est-ce que quelqu'un qui a la nationalité espagnole et qui a sa residence habituelle en Belgique, peut rentrer en Belgique le 28 mai avec un vol direct (billet déja acheté) pour rentrer au travail (même si ce sera du teletravail)?Un grand merci

    -Anna
    Bonjour Anna,
    Les personnes étrangères ayant une résidence légale en Belgique sont autorisés à revenir dans le Royaume. Les autorités imposent par contre de respecter un confinement strict pendant 14 jours (quarantaine), période pendant laquelle le télétravail est autorisé. Veillez à ce que la personne ait une preuve de résidence à son arrivée.
    Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site compilant les principales règles liées au confinement ici
    Bonjour! Les déménagements privés et déplacement pour état des lieux, permis? Merci de clarifier pour nous ce qui ne l'est pas:-)

    -Isabelle
    Bonjour Isabelle,
    Il est conseillé de reporter les déménagements mais ceux-ci restent autorisés en cas d'urgence (si vous ne pouvez pas payer les deux loyers par exemple). Il faudra veiller tant que possible à respecter les distanciations sociales lors de l'opération. Le port du masque peut aussi être recommandé. S'agissant de l'état des lieux, le Syndicat national des propriétaires et copropriétaires explique qu'il est envisageable qu'un "expert - pour autant qu'il accepte - effectue sa mission seul par exemple sur la base des remarques écrites des parties, l’état des lieux ne pouvant se faire en la présence de ces dernières". Il peut être aussi envisager, en accord avec le propriétaire de reporter l'état des lieux.

    Bonjour, je suis Belge et j'habite en Suisse. Je souhaite aller chez mes parents en Belgique et voir ma famille, à partir de quand celà sera possible ?

    -Gille le Suisse
    Bonjour Gille,
    Les réunions familiales ne sont seront pas autorisées avant le 18 mai. Et elles seront probablement attachées de conditions (nombre de personnes, cadre...). Pour l'instant, les Belges venant de l'étranger sont autorisés à revenir mais à condition d'observer une période de confinement de 14 jours à leur arrivée. On en saura plus début mai.
    Bonjour, qu’en est-il des aides ménagères à domicile? Ce service est-il autorisé à partir du 11 mai? Merci

    -Céline
    Bonjour Céline,
    Les aides ménagère sont déjà autorisées à poursuivre leur activité chez leurs clients à conditions de respecter les distanciations sociales.
    Notre journaliste Amandine Cloot évoquait cette semaine les conditions de travail pour ce secteur > Coronavirus: les aides ménagères reprennent le travail sans garantie
    Bonjour j'ai 18 ans et depuis le début du confinement je ne vois pas mon copain.Or Madame Wilmès a rajouté ce 24 avril que "On peut voir une personne supplémentaire qu'il vive avec sa famille ou non mais il faut que cette personne soit tout le temps la même" cette mesure est d'application dès le 4 mai.Puis-je voir mon copain le 4 mai ?Bien à vous Léna

    -Léna
    Bonjour Léna,
    Il est déjà possible dans le cadre des activités extérieures de voir une personne (toujours la même) en dehors des personnes avec qui on habite. Il est aussi possible de rendre visite à son/sa partenaire lorsqu'on ne vit pas sous le même toi. A partir du 4 mai, il sera possible de voir une 2e personne extérieure à son domicile.
    Bonjour , je travaille pour une socièté d'assemblage automobile à Forest , je suis une personne asthmatique puis -je reprendre le travail sans risque ?

    - Jean Mi
    Bonjour,
    Des discussions auront lieu dans le cadre de la concertation sociale pour cadrer les conditions de reprise dans chaque secteur d'activité. La question de la sécurité des travailleurs faisant partie de la population à risque devrait a priori être abordée à ce moment-là. Il faudra de toute façon que la question soit sérieusement considérée avant que vous repreniez le travail.
    Bonjour,Travailleur frontalier, je reste chez moi depuis le début de la crise. Mais en tant qu'auditeur dans l'agro-alimentaire, mes clients me demandent de reprendre le travail. J'ai une mission non-reportable le 12 mai, qui impose ma présence dans l'entreprise. L'idée est donc d'arriver à Bruxelles le 11 et loger à l'hotel, de faire mon travail le 12 et de retourner le 13 chez moi. Possible ou pas ?

    -Mathieu
    Bonjour,
    Les travailleurs frontaliers ont l'autorisation de traverser la frontière dans le cadre de leur emploi. Le risque c'est que vous ne trouviez pas d'hôtel où vous loger...
    C'est la fin de ce live. Merci pour vos questions, on essaiera de continuer à y répondre dans les jours qui viennent.
    Bonne journée et prenez soin de vous!
Alimenté par Platform for Live Reporting, Events, and Social Engagement