Fil info
lesoir plus

La tempête Ciara touche la Belgique ce dimanche

    La tempête Ciara fait déjà quelques dégâts matériels dans la région de Charleroi, selon nos confrères de SudInfo.
    Le Luxembourg déclare l'alerte rouge et dispense les élèves des écoles publiques ce lundi.

    Le match de Premier League entre Manchester City et West Ham, prévu dimanche à 17h30 à l’Etihad Stadium de Manchester, a été reporté en raison de la tempête Ciara, a annoncé le club champion d’Angleterre dimanche midi.

       center no-repeat #999999;cursor:pointer;top:-8px; border-radius: 2px;">↵

    En raison du passage de la tempête Ciara et des puissantes rafales de vent qui l’accompagneront dans les heures à venir, la police fédérale de la route recommande aux automobilistes d’éviter tout déplacement inutile et de privilégier les transports en commun, lit-on sur le site inforoutes.be.

    Un arbre est tombé dans le passage des ruines de Villers-la-Ville

    Sur la RN 25, entre Ottignies et Wavre

    Un morceau de façade est tombé d’un immeuble situé au boulevard du Midi à Bruxelles, au niveau de la station Lemonier cet après-midi. L’immeuble n’est pas habité. TextEditor

    On ne sait pas encore si la tempête Ciara est responsable de cet effondrement.

    La façade n’était pas en brique mais dans un matériel plus fragile, et n’a fait aucun blessés en tombant.

    Les pompiers sont sur place afin d’évaluer la situation.

    Les barrages visant à retenir les eaux en cas de montée du niveau de l’Escaut à Anvers seront fermés lundi en raison de la tempête Ciara, ont indiqué dimanche la Ville et les pompiers anversois. Les automobilistes ayant parqué leur véhicule sur les quais sont appelés à les déplacer rapidement.

    Rue de la Ramée, jonction Forrières - Saint-Hubert, forêt du Roi Albert

    Les trains à grande vitesse roulent en Belgique à allure réduite en raison de la tempête Ciara. Le Thalys, l'Eurostar et certains trains IC roulent dimanche à allure modérée, soit au maximum à 170 km/h, contre 200 km/h en temps normal. Des retards de quelques minutes sont donc à attendre.

    De nombreux arbres tombés en région bruxelloise. Plusieurs dégâts dus à des chutes d’arbres ont déjà été constatés depuis le début de l’après-midi ce dimanche dans la capitale, selon les pompiers de Bruxelles. D’après divers sites d’informations routières, un arbre est notamment tombé sur l’A12 à hauteur de Meise en direction de Bruxelles, vers 15h45. Mais la chaussée a été rapidement dégagée.

    Un arbre est également tombé sur une voiture, rue des Epicéas à Watermael-Boitsfort, signale-t-on sur la page Facebook Alertes Contrôles de Police - Infos Bruxelles.

    Alertes Contrôles De Police - Infos Bruxelles

    ❌ ARBRE TOMBÉ ❌ Avenue Victor-Emmanuel III - Uccle Sur une voiture cette fois 😕

    Politie MINOS

    De storm, Ciara, raast al serieus door ons land. Daar mochten we zelf ook al getuige van zijn...😑 Gelukkig raakte er niemand gewond. Niettegenstaande dit voorval, blijven onze ploegen patrouille...
    Plusieurs lignes de trams interrompues à Bruxelles. Le trafic de la ligne de tram 39 entre les stations Stockel et Ban-eik est actuellement interrompu en raison des intempéries. La ligne de tram 44 entre les stations Madoux et Tervuren l’est également. La ligne de tram 3 est elle aussi interrompue entre les stations Van Praet et Esplanade ainsi que la ligne 7 entre les stations Van Praet et Heysel. «Des navettes de bus ont été mises en place», a précisé Anne Van Hamme, porte-parole de la Stib. «Ces lignes de tram ont été interrompues de notre propre initiative, compte tenu des risques liés au vent sur ces tronçons bordés d’arbres», a-t-elle précisé.

    Du côté des lignes de bus, le trafic de la ligne 13 entre Etangs Noirs et Simonis est interrompu sur ordre de police, tout comme celui des lignes 71, 66 et 29 entre Arenberg et De Brouckère. La ligne 66, également entre Arenberg et De Brouckère, est quant à elle déviée. La ligne 34 entre Souverain et Saint-Anne vient également d’être interrompue.

    Toitures endommagées, routes obstruées en raison de chutes de branches ou d’arbres: la zone de secours Luxembourg a effectué une cinquantaine d’interventions dimanche entre 09h00 et 13h00, selon Stéphane Thiry, commandant de la zone.

    Une soixantaine de pompiers étaient déployés sur le terrain dans le courant de la matinée. Plusieurs routes ont dû être fermées à la circulation en raison de la dangerosité que représentaient les arbres en bordure de voiries. C’est notamment le cas à Hotton, où l’on dénombrait trois arbres tombés route de l’Ansenne, entre les hauteurs du village et la carrière de Marenne. «À mon avis, ce n’est que le début», soulignait en début d’après-midi le bourgmestre de Hotton, Jacques Chaplier. «Nous allons répondre aux urgences, mais si ça tombe déjà maintenant, j’ai des craintes quand on voit les rafales qu’on annonce pour la fin de journée.»

    Dans la commune de Hotton toujours, deux arbres se sont écrasés sur une maisonnette du centre Croix-Rouge pour demandeurs d’asile de Melreux. Aucun blessé n’est à déplorer, mais les occupants ont été relogés.

    La vitesse des trains limitée à 80km/h sur l’ensemble du réseau ferroviaire. Infrabel et la SNCB ont décidé de limiter la vitesse des trains, hors trains à grande vitesse, à 80 km/h sur le réseau ferroviaire. «L’obscurité réduit considérablement la visibilité des conducteurs et nous craignons la chute d’arbres sur les voies. Cette mesure restera probablement d’application jusqu’au dernier train dimanche soir. Nous suivons la situation de près», a précisé un porte-parole d’Infrabel.

    De nombreux dégâts ont encore été recensés dimanche en fin d’après-midi à Bruxelles suite au vent fort. Les vitres de deux abribus, l’un sur le boulevard Botanique à Saint-Josse-ten-Noode et l’autre sur le boulevard Lambermont à Schaerbeek, se sont brisées, selon divers sites d’informations routières. De nombreux arbres sont également encore tombés, notamment rue du Pommier à Anderlecht et rue Frans Verdonck à Evere où une voiture a été endommagée, ainsi qu’à Forest. A Neder-over-Heembeek, c’est un abri pour des containers de déchets qui s’est envolé avenue de Versailles.

    Des dégâts de toiture ont aussi été signalés chaussée de Gand à Bruxelles et à Saint-Josse-ten-Noode.

    Enfin, la police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles a fait fermer de nouvelles artères, notamment la rue de l’Ermitage à Ixelles en raison d’une intervention des pompiers, ainsi que la chaussée de Waterloo à Bruxelles, entre les rues de l’Abbaye et de La Bascule, a-t-elle annoncé sur son compte Twitter.

    Les pompiers du Brabant wallon ont eu à gérer plus de 300 interventions depuis dimanche matin, a-t-on appris auprès d’un dispatcheur de la centrale nivelloise.

    Les équipes de sapeurs de Braine-l’Alleud, Jodoigne, Nivelles, Tubize et Wavre ont été fortement mobilisés dès la fin de la matinée, lorsque la tempête Ciara a touché la région.

    Les interventions ont essentiellement concerné des arbres et des branchages tombés sur les voiries ou menaçant de provoquer des dégâts. Des poteaux électriques se sont également effondrés sur la voie publique, dont un sur la N228 à Limelette, dans l’entité d’Ottignies/Louvain-la-Neuve.

    A Wavre, une partie de la rue de l’Etoile a été fermée à la circulation après la chute de trois arbres sur la voirie. Trois personnes ont été blessées lors d’un accident survenu sur l’autoroute E411 à Corroy-le-Grand, en direction de Luxembourg. Les pompiers restent mobilisés sur l’ensemble du territoire brabançon.

    Sous le coup des violentes bourrasques de vent, le coq de l’église de Pecq, près de Tournai, est tombé dimanche en fin d’après-midi. «La croix qui surplombe l’église pend dans le vide. Impossible pour l’instant de la décrocher de l’édifice. On a donc décidé de mettre en place un périmètre de sécurité aux abords de l’église», indiquait vers 18h30 Olivier Lowagie, le commandant de la zone de secours de Wallonie picarde.

    Les pompiers de Wallonie picarde ont déjà procédé à quelque 200 interventions. Seule la commune de Comines semble préservée. Les interventions les plus nombreuses ont eu lieu jusqu’à présent dans les entités de Tournai, Mouscron et Péruwelz. On ne déplore aucun blessé.

    La zone de secours NAGE (Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée) est intervenue plus 300 fois dimanche en raison de la tempête Ciara, a indiqué vers 22h00 son chef de corps, Pierre Bocca. Les appels se multiplient depuis 20h00 et les pompiers craignent une nuit très agitée.

    Les dix communes de la zone sont touchées. Comme ailleurs, ce sont des arbres, des câbles électriques et des toitures qui ont été victimes du vent généré par la tempête Ciara. «On craint que cela continue jusqu’à demain matin, sachant que l’alerte orange est donnée jusqu’à 08h00 et pourrait être prolongée», a prévenu Pierre Bocca. «Le cas échéant, nous continuerons à mobiliser du personnel supplémentaire.»

    Un pompier blessé lors d’une intervention au CHR d’Auvelais. Des rouleaux et plaques d’isolation se sont envolés du toit du CHR d’Auvelais dimanche vers 18h00, indique la zone de secours Val de Sambre. Un pompier s’est fracturé la main en se protégeant. Les pompiers venaient sur le site pour intervenir, sachant que du matériel de construction était stocké en mauvaise posture sur le toit pour des travaux en cours. Alors qu’ils étaient sur le parking de l’hôpital, des rouleaux et plaques se sont envolés dans leur direction. C’est en repoussant une plaque d’environ 50 kg qui se dirigeait vers lui que le pompier s’est fracturé la main. Une dizaine de voitures ont également été endommagées.

    La plus forte rafale mesurée jusqu’ici a atteint 115 km/h

    Des vents de 115 km/h ont été enregistrés à Middlekerke, ce qui en fait la plus forte rafale observée jusqu’ici sur le territoire belge, a indiqué le directeur des prévisions à l’Institut royal météorologique (IRM), David Dehenauw, dans la nuit de dimanche à lundi sur Twitter. L’IRM a émis un avertissement de code orange (rafales de 101 à 130 km/h) jusqu’à lundi matin, suivie du code jaune (80 à 100 km/h) pour le reste de la journée.

    La Belgique subira des vents forts jusqu’à lundi soir compris. En seconde partie de nuit et temporairement encore lundi matin, les rafales pourront atteindre 90 à localement 110 km/h, indique l’IRM. Le risque de dégâts restera donc élevé.

    Concernant la pluie, quelque 25 à localement 40 l/m2 de précipitations en 24h de temps étaient attendus à partir de dimanche soir au sud du sillon Sambre et Meuse. Ailleurs, les quantités de précipitations se situeront plutôt autour de 20l/m2.

    Une trentaine de trains d’heure de pointe supprimés lundi matin, les 80 km/h prolongés

    Une partie de l’offre de trains P (trains qui circulent uniquement en heure de pointe) sera supprimée lundi matin en raison de la tempête Ciara, a indiqué la SNCB. La mesure de limitation de la vitesse des trains à 80 km/h sur l’ensemble du réseau a été prolongée, mais devrait être levée peu à peu à mesure que les conditions météo s’améliorent.

    La société de chemins de fer et le gestionnaire du réseau Infrabel avaient annoncé dimanche avoir limité la vitesse des trains à 80 km/h à travers le pays en raison des fortes rafales et de l’obscurité qui réduisait la visibilité des conducteurs.

    Lundi matin, 32 trains P devront être supprimés, a indiqué la SNCB. L’entreprise invite les voyageurs à se renseigner via l’un de ses canaux de communication: via son site internet, son application mobile ou dans les gares.

    La limitation de la vitesse des trains à 80 km/h a été prolongée, car des débris et des arbres peuvent se trouver sur les voies.

    La situation est suivie de près par Infrabel et la SNCB, qui devraient décider

    Et dans le reste de l'Europe de l'Ouest ?

    Vols annulés, ferries interrompus entre la France et l’Angleterre, trafic ferroviaire à l’arrêt dans l’Ouest de l’Allemagne: la tempête Ciara souffle lundi sur le nord-ouest de l’Europe, provoquant dégâts, inondations, et coupures de courant.

    En France, où le Nord est particulièrement exposé, jusqu’à 42 départements sur 96 ont été placés en vigilance orange dimanche et la population priée d’éviter les régions boisées, le littoral et les sorties en mer. Onze départements sont repassés en vigilance jaune lundi matin.

    Au Royaume-Uni, pays le plus touché par cette tempête hivernale, les transports aériens, ferroviaires et maritimes étaient perturbés, la tempête provoquant de fortes pluies et des rafales de plus de 130 km/h. Une partie du pays était encore en alerte jaune lundi matin, après avoir été placé en alerte orange pour vent violent dimanche. Selon l’organisme professionnel Energy Networks Association (ENA), dimanche soir, 62.000 foyers étaient privés d’électricité.

    Le Met Office a enregistré des rafales de vent frôlant les 150 km/h à Aberdaron, un village du nord du Pays de Galles.

    A Stanmore, dans le nord-ouest de Londres, une grue située sur un chantier s’est pliée en deux «comme si c’était un spaghetti», selon la photo publiée sur Twitter par une habitante, Lindsey Wells, 36 ans, qui a été interrogée par l’agence de presse britannique Press Association.

    Des dizaines de vols ont été annulés ou retardés, la compagnie British Airways offrant la possibilité aux passagers devant arriver ou partir dimanche des aéroports londoniens de reporter leur vol. Portés par les vents de la tempête, trois avions commerciaux ont battu dimanche le record de vitesse entre New York et Londres. Le plus rapide, un Boeing 747 de la British Airways, a effectué le trajet en moins de cinq heures, au lieu de 6h25 en temps ordinaires.

    En mer, la circulation des ferries dans la Manche entre Calais (France) et Douvres (Angleterre) a été interrompue dimanche midi «jusqu’à nouvel ordre».

    En Irlande, placée en vigilance orange avec risques d’inondations des régions côtières, 10.000 foyers, fermes et entreprises ont été privés d’électricité.

    En Allemagne, la circulation des trains grandes lignes a été suspendue dans l’ouest du pays, et tout le trafic grandes lignes devrait être interrompu dans le pays. La tempête est si violente que «nous sommes contraints de stopper complètement le trafic des trains grandes lignes en Allemagne en ce dimanche soir», a indiqué à l’AFP un porte-parole de la Deutsche Bahn, Achim Stauss.

    Les aéroports de Francfort, Berlin, Munich mais aussi Cologne et Hanovre ont annulé des décollages et atterrissages. A Düsseldorf, 120 vols ont été annulés dimanche, a tweeté la société exploitante de l’aéroport. Les services météorologiques allemands ont émis un avertissement jusqu’à lundi 17h00 GMT.

    A Amsterdam, environ 240 vols au départ ou à destination de l’aéroport de Schipol ont été annulés dimanche.

    Plus de 700 interventions des secours en province de Liège

    Les pompiers et les différentes zones de police sont intervenus plus de 700 fois en province de Liège à la suite des vents violents amenés dimanche par la tempête Ciara.

    Vers 21h, les pompiers et la police de Liège recensaient plus de 460 interventions. Parmi celles-ci, un abribus s’est retourné chaussée de Tongres à Rocourt, un arbre est tombé sur une voiture rue Wérihet à Oupeye et une branche d’arbre a occasionné des dégâts à un bateau sur le quai Godefroid Kurth à Liège.

    Les pompiers de la zone Hemeco (Hesabye-Meuse-Condroz) ont eux reçu plus d’une centaine d’appels. Aucun chiffre précis n’a encore été communiqué du côté des pompiers de Hesbaye, mais ils sont tout autant sollicités.

    Dans la zone Vesdre-Hoëgne-Plateau, les hommes du feu sont intervenus à plus de 130 reprises dimanche. Une fuite de gaz a notamment eu lieu à la suite de la chute d’un arbre à proximité d’une citerne. Selon les pompiers, la plupart des interventions restent des arbres couchés sur la route, des câbles et pylônes électriques arrachés, des tuiles et des toitures qui s’envolent et divers objets qui encombrent la voie publique.

    Ces dégâts sont dus à la tempête Ciara qui touche le pays depuis 10h00 dimanche matin. Le vent pourrait atteindre des rafales jusqu’à 130 km/h dans la nuit de dimanche à lundi dans certaines régions. La tempête devrait quitter la Belgique lundi.

    Les pompiers de Mons et de La Louvière très sollicités

    Les pompiers de zone de secours Hainaut-Centre ont été très sollicités dimanche et dans la nuit de dimanche à lundi, en raison du passage de la tempête Ciara. On compte les interventions par dizaines.

    Les pompiers de Mons sont sortis en intervention plus de 250 fois entre dimanche et lundi. Dans la région du Centre, à La Louvière et à Binche, on annonce plus de 200 interventions.

    Dans les deux régions de la zone, les pompiers sont essentiellement intervenus pour dégager de gros arbres ou des câbles tombés sur la chaussée, ainsi que pour des dégâts de toitures. Lundi matin, on ne signalait toutefois pas de dégâts majeurs causés par la tempête dans la zone Hainaut-Centre.

    Bruxelles: 734 interventions, aucun blessé
    Entre minuit ce dimanche et lundi 6h, les pompiers de Bruxelles ont réalisé 734 interventions, soit deux fois plus qu'un jour normal, a indiqué le porte-parole Walter Derieuw. Il s'agissait d'une intervention médicale pour 347 cas qui nécessitait une ambulance et 387 cas qui ont demandé l'intervention des pompiers, dont 321 directement liés aux services d'urgence. 
    "Il y a eu 72 arbres tombés sur la voie publique et 249 interventions pour toutes sortes d'objets, tels que des gouttières, des jardinières, des fenêtres, des balcons, des morceaux de signalisation etc qui risquaient de tomber dans la rue", a expliqué le porte-parole. "Il n'y a plus rien sur la liste d'attente et les pompiers travaillent encore sur 5 interventions

    Eric Cuyx

    Une partie du toit de la piscine de Huy s’est envolée. Une plateforme de 30m2 ainsi qu’une partie de la verrière. Les pompiers ont placé une bâche. En fin de journée, les pompiers de la zone Hemeco...

    Conditions de circulation dangereuses ce matin : de nombreux panneaux se sont envolés

    Tempête Ciara : les arbres ont souffert cette nuit

Alimenté par Platform for Live Reporting, Events, and Social Engagement