Présidentielle: Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour

  • Gérard Larcher (LR) votera Macron

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:09:31 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:09:55 PM
  • ©AFP/Philippe LOPEZ
    Des soutiens de Benoît Hamon réagissent après l'annonce de l'élimination de leur candidat au premier tour, à la Maison de la Mutualité à Paris

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:10:48 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:12:43 PM
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:13:07 PM
  • Valls: "mesurer la gravité du moment"
    L'ancien Premier ministre socialiste Manuel Valls appelle à voter pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle.
    "Comme au 1er tour je voterai Emmanuel Macron le 7 mai. Chacun doit mesurer la gravité du moment et tout faire pour rassembler. Pour la France", a-t-il dit sur son compte Twitter. 
    "Il faut garantir une large défaite de l'extrême droite le 7 mai, bâtir une majorité présidentielle large, cohérente et progressiste", a-t-il encore ajouté, presque quinze ans jour pour jour après la qualification de Jean-Marie Le Pen (FN) au second tour, face à Jacques Chirac.
    Manuel Valls avait annoncé fin mars qu'il voterait pour Emmanuel Macron, son ancien ministre, et non pour le candidat désigné au terme de la primaire socialiste, Benoît Hamon.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:14:58 PM
  • Jean-Luc Mélenchon appelle à la retenue dans un message publié sur Facebook. "Nous ne validons pas le score annoncé sur la base de sondages. Les résultats des grandes villes ne sont pas encore connus. J' appelle à la retenue et les commentateurs à la prudence."
     
    https://www.facebook.com/JLMelenchon/posts/10155302394473750&width=500
    par Claude de Decker (Le Soir) édité par Le Soir 4/23/2017 7:15:34 PM
  • #Franceinsoumise ne reconnaît pas la défaite : "selon nos calculs seul 1 point d'écart avec FN, #Melenchon s'exprimera à 22h"
  • Arthaud (LO) appelle à rejeter le vote Le Pen et votera blanc
    Nathalie Arthaud, candidate Lutte Ouvrière à la présidentielle (créditée d'un peu moins d'1% de voix selon les premières estimations), appelle sur Twitter à rejeter le vote Le Pen, précisant qu'elle votera blanc au second tour.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:17:20 PM
  • Heurts à Bastille
    Plusieurs centaines de jeunes "antifascistes" sont rassemblés sur la place de la Bastille à Paris dans un face-à-face tendu avec la police. Les forces de l'ordre ont chargé les manifestants qui avaient pris position sur le rond-point et sur les marches de l'Opéra Bastille, a constaté un journaliste de l'AFP. Ils ont essuyé des jets de bouteilles et de pétards de la part des jeunes, dont certaines cagoulés et souvent vêtus de noir.
    Une source policière a fait état de quelques jets de projectiles vers les forces de l'ordre, précisant que des groupes de manifestants avaient commencé à démonter des panneaux qui entourent la colonne au milieu de la place. Trois personnes ont été interpellées, selon la préfecture de police.
    A l'appel de mouvements "antifascistes", qui entendent organiser une "nuit des barricades", quelque 300 manifestants se sont réunis dès avant les premières estimations de la présidentielle.
    Les forces de l'ordre, déployées en nombre, ont ensuite préventivement stoppé la circulation vers cette place emblématique de l'Est parisien.
    Un organisateur au micro à appelé tout le monde à venir manifester "contre Marine et contre Macron".

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:19:14 PM
  • Nathalie Arthaud annonce qu'elle votera blanc au second tour. Mais appelle "rejeter le vote d'extrême-droite"
  • ©AFP/THOMAS SAMSON
    Des heurts à Bastille

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:21:39 PM
  • Après le discours de MLP, la salle se vide assez rapidement.. pas vraiment la grande fête. #Presidentielle2017 @lesoir

  • Les supporters de Fillon, déçus, en veulent aux journalistes
    "Déçus", c'est le mot qui revient le plus dans les bouches de militants fillonistes qui acceptent de parler aux journalistes. "Ce n'est pas forcément les meilleurs qui gagnent", lâche Pauline Couvert, 25 ans.
    Déçus, mais prêts à se battre. En ligne de mire des militants, "les législatives". "Il faut voter Emmanuel Macron pour faire au barrage au FN, il ne faut pas hésiter. Ensuite il faut enchaîner sur les législatives: Macron président, ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas gouverner (…)". Pour cela une solution : "Il faut vraiment que notre famille politique reste unie", explique Julien Barlan, directeur financier chez Les Républicains.
    A l'annonce des résultats, la salle est restée silencieuse devant les télévisions. Pas de larmes, pas de cris. Comme si la défaite était attendue.
    Anne-Marie Lepourhiet, professeure de droit, "est très en colère", mais pas complètement stupéfaite: "depuis des mois, les médias, tous les médias, et le CAC 40, font la campagne de Macron. Les juges ont décidé de flinguer Fillon, ils l'ont flingué, ça a marché."
    Valérie Pasquieu, 52 ans, se dit "très inquiète pour la suite". "On est entré dans une ère de la communication qui est malheureusement assez destructrice. On s'attache à la forme et pas au contenu, c'est assez triste". "Jean-Luc Mélenchon aussi haut? C'est très inquiétant".
    Les journalistes, plutôt accueillis avec méfiance, sont régulièrement mis en cause pour expliquer la défaite.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:22:00 PM
  • Elio Di Rupo, le président du PS qui avait soutenu la candidature de Benoît Hamon au premier tour de l’élection présidentielle française, a appelé «tous les démocrates français à voter contre l’extrême-droite de Marine Le Pen, en faveur d’Emmanuel Macron». «Il en va de l’avenir de la France et de l’Europe, et donc de notre avenir aussi»
  • Bonjour, avez-vous les résultats des bureaux de vote situés en Belgique? global ou pour chaque province?

    -Vincent
     
    Ils ne sont pas encore publiés sur le site officiel du ministère de l'Intérieur, ni sur celui du consulat français de Bruxelles. Mais nous les diffuserons dès que possible.
  • A Rennes, "tous debout contre le FN"
    Dans le centre-ville de Rennes, malgré l'interdiction de manifester, une centaine de personnes scandent "Rennes debout soulève-toi" et "tous debout contre le FN".
    Un hélicoptère survole la ville et un important dispositif policier et CRS est déployé.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:24:20 PM
  • Chez Macron, le discours de Le Pen fait peu réagir
    A Porte de Versailles, alors que les supporteurs d'Emmanuel Macron huaient systématiquement les interventions télévisées des membres du FN, le discours de Marine Le Pen a fait peu réagir l'assemblée. 
    Les militants discutaient de banalités, élaborant leurs pronostics pour le second tour comme si le discours de la candidate du FN faisait figure d'entracte.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:25:48 PM
  • Taubira rejette "doute" et "atermoiement": "nous voterons Macron"

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:26:25 PM
  • Le Figaro vient de publier sa Une de demain. "Un immense gâchis", titre l'éditorialiste, en constatant l'échec de François Fillon.
     
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:29:10 PM

  • Dupont-Aignan (DLF) donnera son choix pour le 2e tour "en début de semaine".

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:29:31 PM
  • Je maintiens, même si je ne suis lu que par le modérateur dont je comprends et estime le rôle: un journaliste qui se drape d'une écharpe rouge sort des rails déontologiques. Suis-je le seul à l'avoir soulevé?

    -Yvan de Beauffor
  • Olivier Maingain, le président DéFI a adressé ses félicitations à Emmanuel Macron. "La France représente l espoir pour toute l Europe. Les vieilles idéologies sont épuisées.  Les citoyens aspirent à des choix audacieux qui refondent la confiance"
  • On tient une grande fan bruxelloise d'Emmanuel Macron...
     
  • A Hénin-Beaumont, des militants "persuadés" de la victoire de Le Pen
    Pour son intervention, Marine Le Pen est apparue sur un fond musical triomphal avec une lumière bleue tamisée inondant toute la salle, accueillie par des dizaines de drapeaux. Au cours de son intervention ponctuée de "Marine présidente!" et "on va gagner!", on entend quelques applaudissements et des signes de soutien mais des huées nombreuses lorsqu'elle prononce le nom de "François Hollande" et de "libre circulation des terroristes". 
    Des militants trinquent du mousseux à présent entourés par des dizaines de cameras. Ils s'en amusent en chantant des "on va gagner!" Et "ni gauche, ni droite: Front national!", "à la victoire de Marine!". Une partie de la salle a désormais été transformée en discothèque.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:38:45 PM
  • Premier département 100% dépouillé : le Cantal (15). Emmanuel Macron arrive en pôle, devant François Fillon. 
     
    Liste des candidats Voix         % Exprimés
    M. Emmanuel MACRON 24 483   26,74
    M. François FILLON 21 589   23,58
    Mme Marine LE PEN 16 635   18,17
    M. Jean-Luc MÉLENCHON 14 566   15,91
    M. Benoît HAMON 4 810   5,25
    M. Nicolas DUPONT-AIGNAN 4 047   4,42
    M. Jean LASSALLE 2 840   3,10
    M. Philippe POUTOU 1 179   1,29
    Mme Nathalie ARTHAUD 692   0,76
    M. François ASSELINEAU 527   0,58
    M. Jacques CHEMINADE 198   0,22
  • ©AFP/joel SAGET
    Marine Le Pen salue ses soutiens à Hénin-Beaumont

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:40:23 PM
  • En attendant Macron...
    Les supporteurs d'En Marche! commencent à s'impatienter. Pour chauffer la salle, des tubes se succèdent et donnent une ambiance de boite de nuit, le tout ponctué par des coups de gongs et des "olé". 
    Des lumières roses et bleues sont projetées sur la scène comme pour signifier le ralliement de la droite et de la gauche autour d'Emmanuel Macron.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:40:44 PM
  • Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon n'ont toujours pas pris la parole.
  • Poutou: "reprendre la rue"
    Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), s'est abstenu d'appeler à voter pour Emmanuel Macron au second tour, jugeant que le candidat d'En Marche! n'était "pas un rempart contre le FN".
    "Dimanche 7 mai, beaucoup voudront faire barrage au FN en votant Macron. Nous comprenons la volonté de rejeter le danger mortel pour tout progrès social et pour l'ensemble des droits, tout particulièrement pour les populations immigrées et d’origine immigrée, que représenterait l'arrivée au pouvoir de Marine Le Pen", a estimé le candidat du NPA dans un communiqué.
    Mais "ce sont bien les politiques d'austérité et sécuritaires, en particulier quand c'est la prétendue gauche de gouvernement qui les a portées, qui restent la cause de la montée du FN et de ses idées nauséabondes", a-t-il ajouté.
    C'est pourquoi "pour faire reculer durablement ce péril, il n'y a pas d'autre solution que de reprendre la rue, contre l'extrême droite, mais aussi contre toutes celles et ceux qui, comme Macron, ont mis en place ou veulent imposer des mesures antisociales", a-t-il ajouté, précisant dans un communiqué que "le NPA et ses militants se joindront aux manifestations contre le FN".

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:41:40 PM
  • ©/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:41:41 PM
  • ©/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:42:24 PM
  • ©AFP/JEAN-SEBASTIEN EVRARD
    Des heurts à Nantes entre la police et des militants anti-fasciste

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:44:46 PM
  • Copé: "La droite vient de vivre son 21-avril"
    L'ancien président de l'UMP, Jean-François Copé, estime que la droite est "en train de vivre son 21-Avril".
    "C'était un combat réputé imperdable pour la droite et qui se termine en fiasco lamentable. La droite a été balayée, comme le parti socialiste, et il va falloir en tirer toutes les leçons", a poursuivi le député-maire LR de Meaux sur France 2, ajoutant qu'il voterait, "la mort dans l'âme", pour Emmanuel Macron au second tour. 
    Le 21 avril 2002 avait vu le candidat du Front national Jean-Marie Le Pen accéder au second tour de la présidentielle face au président sortant Jacques Chirac (RPR), réélu ensuite.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:48:08 PM
  • Le populiste néerlandais Geert Wilders a félicité Marine Le Pen pour sa qualification au second tour. "Une nouvelle fantastique", dixit le président du PVV.
  • Clémentine Autain, soutien de Mélenchon, appelle à "battre l'extrême droite"
    Clémentine Autain, soutien de Jean-Luc Mélenchon, lance "un appel à battre l'extrême droite", sans appeler clairement à voter pour Emmanuel Macron, indiquant ne pas "trouver (s)on compte dans ce deuxième tour".
    "Si les résultats étaient confirmés, pas une voix pour l'extrême droite, c'est l'évidence, mais pour autant, nous n'avons pas changé de position sur ce qu'est Emmanuel Macron (...) la poursuite de cette politique libérale est une catastrophe pour notre pays", a déclaré sur BFMTV celle qui soutenait le candidat de La France insoumise à la présidentielle, qui n'a pas encore accepté sa défaite. "Je ne suis pas représentée dans ce 2e tour", a-t-elle encore ajouté.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:51:01 PM
  • Aux Pays-Bas, le populiste Geert Wilders félicite Le Pen
    "Félicitations à Marine Le Pen. Un jour de fête pour tous les patriotes en Europe. Vers le 2e tour et la présidence!"
    Felicitaties gestuurd naar Marine Le Pen.Een feestdag voor alle patriotten in Europa.Op naar de 2e ronde en het Presidentschap! pic.twitter.com/udMWeP6FQz

    April 23, 2017
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 7:59:53 PM
  • Renvoyant Macron et Le Pen dos-à-dos, Jean-Luc Mélenchon ne lance pas de consigne au vote pour le second tour. Il laisse le soin à ses 450.000 soutiens de se prononcer
  • ©AFP/


    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 8:00:16 PM
  • Défaite de la droite ou de Fillon ?
    A droite, certains ténors des Républicains divergent sur l'analyse de cette défaite annoncée de leur candidat au premier tour, mais n'épargnent pas François Fillon.
    Pour Rachida Dati c'est "une défaite morale, historique de la droite", estime la députée européenne (LR) et ancienne ministre Rachida Dati. "C'est une défaite claire pour notre parti, notre famille politique", juge l'ancienne garde des Sceaux sur France 2. "La France de droite existe, la France de gauche existe, aujourd'hui simplement ceux qui représentent ces deux tendances" se sont "mal comportés", notamment "dans les méthodes pour faire campagne", dans une critique voilée visant notamment François Fillon.
    Eric Woerth est quant à lui beaucoup plus catégorique: "ce n'est pas la droite qui a perdu, c'est Fillon. Il l'a dit lui-même avec courage et lucidité, c'est les affaires qui ont plombé cette campagne". 
    "Cette élection, on aurait dû la gagner évidemment", ajoute-t-il sur Europe 1. "C'est un désastre pour la famille politique que je représente" mais nos idées "sont bien vivantes". 

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 8:02:29 PM

  • Les Républicains convoquent un comité politique avec Gérard Larcher lundi à 10h30, annonce Bernard Accoyer.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 8:02:52 PM
  • Borloo: "soutien total" à Macron
    Jean-Louis Borloo a déclaré à l'AFP apporter son "soutien total" à Emmanuel Macron. "Emmanuel Macron devra porter le renouveau politique, la modernité, la solidarité et la cohésion dont la France a tant besoin", a estimé l'ancien ministre centriste.

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 8:02:52 PM
  • Mobilisation à Beauvau

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Présidentielle: un premier tour à l'issue incertaine sous menace terroriste 4/23/2017 8:04:23 PM
Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform