Fil info
lesoir plus

Zone 30, pistes cyclables, parking...: vos questions sur la mobilité à Bruxelles"

    est-ce que la Ministre dispose de données d'utilisation des pistes cyclables qui justifient le fait que dans tous les axes majeurs de la ville une bande de circulation ait été supprimée pour en faire une piste cyclable ? Dans mon avenue le nombre de cyclistes se compte en dizaines par heure, alors que les bouchons et les embarrass de circulation ont triplé après la suppression d'une bande pour en faire une piste cyclable que personne n'utilise
    Est il possible d'assurer l'entretien des nouvelles pistes cyclables dont la peinture a tendance à disparaître ce qui est dangereux.
    Comment implementer et controler les 30km/h en réalité...? Je suis automobiliste et cycliste et je n'observe AUCUN changement du comportement des gens...ils roulent trop vite, pas adapté...il faudrait communiquer davantage, controler et sanctionner...qu'est-ce qui est prévu concrètement dans les prochains mois pour réussir cette bonne initiative?
    comment faire respecter le 30 aux automobilistes et au bus car pour l instant je constate que c est tres peu respecté
    a la mindre ocasion ou ligne droite ca roule vite....
    bien a vous
    Est-ce Madame Vdb reconnaîtra un jour faire une politique anti voiture, question d'être moins hypocrite ?
    comment faire respecter le 30 par les automibilistes car des qu il y a une ligne droite ils foncent et les bus repectent peu le 30 aussi
    comme cyclistes je me sens régulièrement en danger
    bien a vous
    Je pense que l'homogénéité des vitesses est importante pour un bonne fluidité (c'est d'ailleurs le principe de la circulation par bloc sur autoroute). Mais alors pourquoi limiter à 30km/h alors que les vélos électriques ou vélomoteurs de classe A sont limités à 25 et de même les axes principaux ont une limitation à 50km/h alors que les vélomoteurs de classe B et les speed-pédélec sont eux limités à 45. Mais pour ne pas encore ralentir le trafic, je pense qu'il serait judicieux de permettre au vélo et vélomoteur de classe A d'aller jusque 30km/h et au vélomoteurs de classe B et speedpédélec de monter à 50km/h. Ainsi, plus personne ne pourrait se sentir "bloqué" par un usager plus lent. Perso, j'utilise un vélomoteur de classe B.
    Bonjour
    Est il prévu de désactiver / supprimer à nouveau les feux rouges du centre ville ? En effet selon mon expérience cela fluidifiait et apaisait bien le traffic, tant automobile que piéton et vélo. Je trouve cela dommage que ces feux aient été réactivés progressivement. Merci
    Un des objectifs affichés du 30km/h est la réduction du bruit. Or d'expérience les deux sources de bruits les plus stressants et dérangeants sont 1) les automobilistes qui klaxonnent à tout bout de champ au grand mépris du code de la route, 2) les deux roues qui font un bruit terrible. Quelles dispositions envisagez-vous de prendre pour lutter contre ces fléaux ? Merci !
    Concernant le boulevard Lambermont sur lequel une bande de circulation et des stationnements ont été retirés pour ajouter une piste cyclable sur route : est il prévu de retirer la piste cycle située sur le trottoir pour pouvoir remettre les dits stationnement ?
    Parce qu'au cas où ce ne serait pas assez clair, il y a maintenant deux pistes cyclables plus un axe parallèle à 30km/h de l'autre côté du boulevard
    C'est très inutile là où les emplacements de parking supprimés compliquent la vie de tout le voisinage.
    Sur base de quel étude d’impact avez vous pris vos décision, et peut-on la lire ?
    Pourquoi n’avez vous pas fait une commission citoyenne ?
    Est-il prévu de mettre en place de vraies alternatives comprenant des parkings de dissuasion au niveau du ring et accès aisé au transport en commun (type P+R Amsterdam) signalé de manière claire sur toutes les grandes voies d'accès vers Bruxelles?
    Ne serait-il pas plus efficace de prévoir l'adaptation dynamique des limitations de vitesse en fonction des circonstances sur le ring plutôt qu'une limitation unique à 100 km/heure? Quelles sont les motivations (autresque budgétaires) qui ont poussé à écarter ce système adopté partout ailleurs (autoroutes vers la Région Flamande, Allemagne, Anvers etc): une vitesse de moins de 100 km serait certainement plus adaptée lors des heures de pointes
    Concernant les raccords entre les pistes cyclables, notamment aux frontières de la capitale, y a-t-il un projet en concertation avec la région flamande ?
    Est-il prévu d’interdire la circulation automobile autour des écoles lors des rentrées et sorties des classes ? Les expériences déjà en cours (notamment a Molenbeek) donnent-elles des résultats positifs ? Comment favoriser d’autres modes de déplacement que la voiture pour aller conduire les enfants ?
    Avec toutes les mesures anti-voitures (y compris celle non-encore implémentées comme la taxe km et les parking) ne craignez -vous pas de tuer les petits commerces du centre de Bruxelles au profit des grands centres commerciaux de banlieues ? Je vous rappelle qu’avec la crise, le télétravail va être généralisé pour beaucoup d’entreprises et institutions européennes, ce qui aura déjà un impact très négatif sur les commerces du centre
    Bonjour,

    Est-il envisagé de remplacer les panneaux D7, D9 et D10 par des panneaux F99a et F99b sur les pistes cyclables séparées de la chaussée ?

    Cela permettrait aux cyclistes les plus chevronnés de circuler à vive allure sur la chaussée (sans dépasser les limites de vitesse bien sûr) tout en préservant l'apaisement des cyclistes moins rapides et des piétons (qui sont à proximité immédiate des cyclistes sur les cheminements cyclo-piétons D9 et D10).

    Avec l'avènement des vélos électriques et le regain d'intérêt pour le vélo de course (y compris pour une pratique utilitaire) d'une part, et le retour au vélo de personnes qui n'en ont plus fait depuis longtemps d'autre part, la différence de vitesse est souvent importante, ce qui peut être source de gêne, voire dans certains cas de danger.
    Uber a été interdit à Bruxelles par "l'administration Bruxelloise" la semaine dernière alors que les taxis demandaient son interdiction depuis plus de 8 ans déjà. Vous encouragez les gens à ne pas s'acheter une voiture mais à utiliser le vélo, les voitures partagées (taxis), et les transports publics comme moyen de déplacement. Pourquoi alors restreindre les Bruxellois à utiliser le taxi Bruxellois qui est plus chère qu'Uber et pourquoi l'avoir fait 1 semaine avant le 11 mars?
    quel est ton message aux 60.000+ bruxellois qui ont signé la pétuition contre 30 zone. si 30 est clairement trop lent dans certaines rues - comment un citoyen peut-il demander un returne a 50 km/h? pourquoi les tunnels ont-ils été réduits à 50 - il n'y a aucun danger pour les piétons là-bas?
    Quand retirera-t-on les panneaux et marquages au sol "zone 30" qui subsistent encore ? Les indications "fin de zone 30" sont incohérentes et n'incitent pas l'automobiliste au respect de la nouvelle limitation.
    Bonjour
    Quand rappellera-t-on a certains cyclistes qu’ils sont aussi soumis au Code de la Route ?
    Cet acharnement anti-automobile est-il bien sensé en cette période économiquement critique quand on sait que le montant des achats dans des zones piétonnes est à 60% de ce qu’il serait dans des zones à circulation tolérée ?
    Le trottoir, grand oublié de l'aménagement urbain à Bruxelles.
    Que comptez-vous faire pour protéger les piétons, leur permettre de circuler - sans se faufiler - leur permettre de bouger sans s'asphyxier, leur permettre de circuler en chaise roulante, éventuellement ?
    Comment débarrasser les trottoirs de tous les obstacles qui les encombrent ? La liste des obstacles est infinie, désespérante, exponentielle : poubelles, signalétiques agressives, horodateurs, pauvres arbres rabougris, panneaux d'interdiction de stationnement temporaire, livreurs en attente sur leurs scooters, panneaux publicitaires lumineux, trottinettes/vélos de tous ordres jetés à même le sol, trottoirs si nombreux revêtus de pavés disjoints... Le trottoir bruxellois en est réduit à la la portion congrue. Et le piéton, maltraité. Sans parler du piéton Covid, obligé de marcher sur la chaussée pour respecter la distanciation sociale. Le trottoir comme espace public où les règles sanitaires ne peuvent s'appliquer...
    Ne peut-on définir une politique globale à Bruxelles où la circulation du piéton constituerait la priorité, puis viendrait celle des vélos ? Posons le trottoir au centre de cette politique. Réduisons les espaces pour la circulation routière des voitures particulières. Doit-on continuer à soutenir encore et toujours (malgré le réchauffement climatique et la crise covid), la politique toujours prioritaire du "tout-voiture" juste parce que leurs lobbys (multinationales et automobilistes) sont si puissants ?
    Bonjour, des groupes FB laisse se propager des propos et des appels à la violence notamment contre les cyclistes car la "route leur appartient". Cette haine irrationnelle est parfois encouragée par certains discours de certains politiques. Mon sentiment est que cette violence se traduit maintenant également sur la route. N'est-il pas temps d'intenter des actions pour fermer les pages qui incitent à des comportements délictueux?
    Je constate que le marquage de la piste cyclable Boulevard Louis Schmidt direction Montgomery a disparu au profit d'une 3ème bande pour automobiles. Alors qu'à certains endroits, une bande de circulation a été remplacée par une piste cyclable alors qu'une piste cyclable existait déjà, quelle est la cohérence dans les décisions prises ? Ce manque de cohérence nuit selon moi à la sécurité des utilisateurs...
    Les automobilistes et motards paient un taxe routière annuelle à la région pour pouvoir rouler. Vue le fait que dans tous les axes majeurs de la ville une bande de circulation ait été supprimée pour en faire une piste cyclable alors que les bouchons et les embarras de circulation ont triplé:

    Quand introduisez-vous une taxe vélo pour que les cyclistes contribuent à l’infrastructure qui était créer (et maintenant entretenu) uniquement pour eux ?
    En tant qu'automobiliste, je me plie depuis le début de l'année à la nouvelle limitation de vitesse à Bruxelles. En tant que cycliste je m'étonne du nombre d'infractions commises par des cyclistes (feu rouge brûlé, circulation à contre-sens, circulation sur les voies pour automobiles telles que tunnels et tronçons d'autoroute).Est-ce que notre ministre dont la motivation est la diminution du nombre d'accidents graves est prête à sanctionner les cyclistes comme les automobilistes?
    Quelles dispositions envisagez-vous de prendre pour faire les cyclistes respecter les règles de la circulation, (s'arrêter à un feu rouge) et les autres utilisateurs de route? Je me sens régulièrement en danger en tant que piéton et motard.
    Le nombre de vélos volés à Bruxelles reste affolant, la police décourage ou refuse les plaintes, quand cela va-t-il évoluer?
    Pourquoi ne faites-vous aucune distinction entre circulation en semaine (pour aller au boulot), et le week-end (pour les loisirs)?
    Formule 1 et Renault Zoe n'ont jamais cohabités.
    Bonjour, je roule à Bxl en scooter 100% électrique et je trouve que c'est un moyen de locomotion ideal pour la ville. Pas cher à l'achat, non polluant, ne fait pas de bruit et surtout 100x moins dangereux que les trottinettes ! A Shanghai il n'y a que ça ! Ne ferait-on pas quelque chose pour le promouvoir ?? Merci
    Pouvez-vous affirmer que les divers aménagements de la voirie mis en place depuis un an l'ont été dans le strict respect des procédures réglementaires ? Quel intérêt accordez-vous aux commentaires formulés par d'autres usagers que les piétons et les cyclistes ?
    Que compte faire la ministre pour changer les mentalités et les comportements des êtres humains que nous sommes tous ? La plupart des automobilistes bruxellois sont également des cyclistes et, bien entendu, des piétons. Il s’agit donc bien d’un comportement personnel que l’on adopte lorsque l’on est tantôt piéton, tantôt cycliste, tantôt automobiliste. Celui ou celle qui choisit de respecter le code de la route le fera dans n’importe quelle situation. Et l’inverse sera vrai aussi. Observez les piétons qui traversent où bon leur semble, observez aussi ces cyclistes qui ne respectent ni les trottoirs, ni les triangles inversés placés pourtant bien en vue sur la piste cyclable, observez ces automobilistes qui ne respectent pas les limitations de vitesse, qui se garent n’importe où, de préférence sur une piste cyclable où à moins de 5m des passages pour piétons. Observez ce motocycliste qui utilise la piste cyclable… Écoutez les injures de ce cycliste envers cet automobiliste qui a été obligé de sauter sur ses freins pour sauver la vie de ce fou à deux roues qui déboule sans crier gare d’un endroit où normalement il ne devrait pas se trouver. Entendez les insultes proférées par ce père inconscient qui laisse son enfant se jeter dans les roues du cycliste qui circule sur la piste cyclable en respect de toutes les règles. Je pourrais continuer, il y en a pour tout le monde… Les politiques ne devraient-ils pas mettre en place une formation au civisme et au respect mutuel plutôt que d’imposer des règles difficiles à respecter comme des limitations de vitesse bien inférieure à toute logique, des pistes cyclables démesurées à certains endroits et inexistantes à d’autres ? Ce ne sont pas toujours les automobilistes qui sont à blâmer, il suffit pour s’en rendre compte d’observer l’anarchie qui règne sur les routes le dimanche sans voitures. Par contre, et c’est là pour moi une grande hypocrisie, seuls les propriétaires de véhicules à moteur sont taxés pour circuler. Remettez une plaque obligatoire sur les vélos et imposez un examen théorique de connaissance du code de la route à chaque usager de l’espace public. Et surtout, dispensez des formations au civisme et au respect depuis la plus tendre enfance.
    L'éradication de la voiture a créé un désert dans des centres urbains comme Mons. Pensez-vous que faire de Bruxelles le pmus grand piétonnier européen ne va pas provoquer la même désertification?
    Un an est passé et le rapport de l'auditeur du Conseil d'Etat a jugé que certaines dispositions de la zone de basse émission sont contraires au principe d'égalité entre les citoyens. Comme l'exemption octroyée aux motos et aux camions. Qualité de l'air qu'elle promeut sur le site lez.brussels. On est le 7 mars 2021 et cette zone est d'application depuis le 1er janvier 2018!
    Qui contrôle les véhicules étrangers qui ne peuvent plus rouler dans la Région Bruxelles-Capitale et qui ne s'enregistre pas sur le site de lez.brussels? Puisque la Région ne dispose pas de base de données des immatriculations des autres pays! Je vous interpelle car j'ai dû changer de voiture et je remarque assez souvent des voitures étrangères plus âgées que mon ancien véhicule qui ne peut plus rouler à Bruxelles.
    A quand une immatriculation pour les trottinettes et les vélos pour les verbaliser aussi facilement que les autres véhicules qui circulent sur la voie public? Je pense que dans un 1er temps ça les responsabiliserait beaucoup plus car une sanction serait possible grâce à cette immatriculation. De plus, il faudrait un apprentissage obligatoire du code de la route pour ces trottinettes et vélos car beaucoup ne le respecte pas!
    Je précise que je ne suis pas le seul à demander cette immatriculation, le juge au plus grand tribunal de police de Belgique, L Van Damme, est du même avis. Il est pour cette immatriculation afin que la police puisse agir en cas de délit de fuite!
    Qu'en pense la ministre de la Mobilité?
    Que comptez-vous faire pour résoudre le problème des trottinettes électriques?
    Combien de bornes de recharge seront installées à Bruxelles cette année?
    Quant à la gestion des places de parking qui sont supprimées en nombre:
    quand va-t-on imposer aux détenteurs de garage d'utiliser celui-ci comme garage ?
    Ou d'imposer l'affichage sur toute porte de garage utilisé comme buanderie ou autre espace de stockage, du droit pour tout un chacun de stationner devant la dite porte.
    En effet, de très nombreux garages sont "reconvertis", les voitures qui pourraient y stationner stationnent dans la rue (meme pas nécessairement devant leur garage), et cela réduit considérablement le nombre de places de parking estimées.
    Autre possibilité : un riverain qui dispose d'un garage n'a pas droit à une carte de riverain puisqu'il dispose d'un garage.
    Je ne connais pas les nombres, je prends donc des nombres fictifs pour présenter le probleme.
    Nombre de voitures conduites par des bruxellois : 200.000
    Nombre de garages connus du cadastres : 75.000
    Nombre de places de stationnement nécessaire = 200.000 - 75.000 = 125.000
    Quand en promenant je passe devant un garage ouvert : 6 fois sur 10, il ne sert pas de garage !
    Ce sont donc autant de voitures non comptabilisées qui occupent des places de stationnement ! (et c'est sans compter les 2eme ou 3me voitures par foyer, ni celles des navetteurs !)
    A quand la fin des autoroutes urbaines en pleine ville et de vrais boulevards urbains à une ou deux voies max: Louise, Tervuren, Général Jacques Belliard, Loi, petite ceinture?
    Au cours des 5 dernières années, combien d'accidents graves sont causés par des automobilistes roulant entre 30km/h et 50km/h (et qui n'étaient pas sous influence, ou au téléphone...)? Et si le 30km/h ne produit pas les effets souhaités, reviendra-t-on en arrière ?
    Pourquoi a-t-on concentré le trafic automobile sur certains voies- qui saturent depuis lors-et puis réduit ces mêmes voies en installant des pistes cyclables ou autres aménagements visant à réduire la fluidité automobile ? Et son corollaire : pourquoi les pistes cyclables ne sont pas installées sur des voies parallèles aux axes automobiles principaux ?
    N’y a-t-il pas discrimination entre les usagers motorisés et les cyclistes capables de dépasser le 30km/h alors que ceux-ci ne sont pas verbalisée faute d’immatriculation ?
    Le prix de la course en taxi et le temps d'attente ont augmentés de 25% depuis la zone 30 généralisée, pourquoi faire payer ceux qui ont abandonné leur voiture, désengorgent Bruxelles, et ont besoin de temps en temps d'un transport de porte à porte (pour aller à l'hopital par exemple)?
    Un vélo pour rouler au quotidien coûte entre 2500 et 5000 Euros + 200 Euros d'entretien annuel, encore un truc réservé à une élite.
    Quid de l'intermodalité et de la concurrence entre la STIB, DeLijn, le Tec et la SNCB à Bruxelles?
    Les motos de cross et de course qui roulent comme des malades et font énormément de bruit n'ont rien à faire à Bruxelles, pourquoi continuer à les tolérer?
Alimenté par Platform for Live Reporting, Events, and Social Engagement