Fil info
lesoir plus

Zone 30, pistes cyclables, parking...: vos questions sur la mobilité à Bruxelles"

    Après 6 ans de STIB et vélo pour aller au boulot, je suis revenu à la voiture avec le plus grand plaisir. Il n'y a pour le moment aucune alternative valable à la bagnole, ni d'autre choix que de faire la promotion des véhicules électriques.
    Comment allez-vous ravitailler Bruxelles quand les semi-remorques y seront interdits?
    L Etat nous encourage a faire des activités extérieures... mais acces au BDC et parkings aux entrées de la Forêt de Soignes interdits... de qui se moque t on?
    A quand une remise en question et moins de dogmatisme ? Quand va-t-on écouter tous les bruxellois, y compris ceux qui payent des impôts et doivent utiliser leur voiture pour des raisons personnelles ou professionnelles ? Quand va-t-on se rendre compte que cette obsession velocipedique met de côté les gens âgés et moins valides et est de fait disciriminante ?
    La ministre trouve-t-elle logique et démocratique qu’avec 20% des suffrages aux dernières élections elle impose TOUTES ses idées à 100% des Bruxellois sans davantage tenir compte de l’avis de l’ensemble des usagers de Bruxelles qui font vivre économiquement la capitale ? Personne ne souhaite de nuisances devant chez soi, mais a-t-elle envisagé les impacts réels sur la mobilité, l’économie, le commerce, l’horeca, la ghettoïsation de Bruxelles et de façon générale sur le bien-être de la majorité des usagers ? Quid des SOLUTIONS avant de mettre en oeuvre des restrictions ?
    Existe il un sondage qui montre que les Bruxelois veulent toutes ces mesures en faveur des pistes cyclables.. vous décidez sans consulter à mon humble avis !
    Madame VDB met la charrue avant les bœufs. Mettez à disposition des alternatives de déplacement pour les travailleurs qui viennent de province avant de bloquer les automobilistes avant de les taxer massivement avec une taxe kilométrique irréfléchie. La ville vit aussi de l'apport de l'extérieur. Bruxelles va s'appauvrir petit à petit et il sera trop tard pour réagir.Trop is te veel.
    Cette limitation à 30 km/heure est scandaleuse et doit être annulée. Les voitures ne sont pas prévues pour rouler à cette faible vitesse ! De plus, certains cyclistes, trottinettistes et ceux qui circulent sur monoroue roulent à une vitesse trop élevée et se mettent en danger tout en gènant les automobilistes. Ecologie oui mais écoterrorisme non.
    A quand des taxes sur les velos et autres trotinettes? Qu’ils participent un peu aussi aux 20,9 milliards que payent que les automobilistes pour que les cyclistes et autres fous en trotinettes puisse utiliser les routes...
    L'utilisation des pistes cyclables "praticables" est obligatoire en Belgique (contrairement à la France). Le problème, c'est qu'il y a une hétérogénéité de plus en plus grande parmi les cyclistes. D'un côté, les cyclistes débutants, qui ne roulent pas très vite, et qui en dehors des rues "apaisées" aspirent à pouvoir circuler tranquillement et séparément du trafic automobile. De l'autre, des cyclistes rapides. Qu'ils circulent avec un vélo électrique ou un vélo de course, ils ont généralement suffisamment d'expérience pour se mêler au trafic routier. Ils aspirent souvent à davantage de fluidité. Pourquoi ne pas leur permettre de rouler sur la chaussée, en généralisant l'usage des panneaux F99 (a ou b) plutôt que D7, D9 et D10 ? En effet, la cohabitation peut être compliquée, vu la largeur souvent limitée des pistes cyclables (ce qui rend les dépassements difficiles), et la proximité des piétons (sur les cheminements cyclo-piétons D9 et D10).

    Par ailleurs, si j'ai bien compris les régions seront impliquées pour la mise à jour du code de la route. Pourquoi ne pas mettre sur la table la possibilité pour les cyclistes de rouler sur la chaussée même s'il y a une piste cyclable (en dehors des routes interdites aux cyclistes bien sûr, notamment les autoroutes et les routes pour automobiles) ?

    Les cyclistes, au même titre que les piétons d'ailleurs, sont systématiquement infantilisés et disciplinés afin de faire de la place à la voiture. Si on veut une ville apaisée, il faut redonner davantage de liberté et de marge de manœuvre aux usagers actifs. Ils doivent respecter certaines règles bien sûr, mais actuellement celles-ci sont excessivement contraignantes.

    Déjà merci pour votre réponse.
    Est-ce que la ministre pourrait reconnaître publiquement et faire preuve d’honnêteté intellectuelle que très peu de décès sur les routes bruxelloises sont réellement imputables à la vitesse. Merci
    est-ce que a ministre pourrait se prononcer sur l'entretien des routes bruxelloises qui ressemblent de plus en plus à des routes vues dans des pays sous-développés. Merci
    Je lis des commentaires suggérant que les limitations de vitesse ne sont pas respectées ce qui me semble pas exacte! De par mon travail je suis continuellement sur la route et il y a belle et bien un changement de comportement.
    Je crois par contre qu’il n’est pas nécessaire de pratiquer partout le 30 km et que toutes ces mesures détourne l’action politique de sa mission première. Entretien des routes , propreté des trottoirs reformes de Bruxelles propreté qui laisse plus de déchets après leur passage et autre type de pollution mais bon ceux et celles qui sont à la manœuvre ne vivent et ne circulent probablement pas dans nos rues.,,
    Etant à la fois automobiliste et cycliste à Bruxelles, je me plie depuis le début de l'année à la nouvelle limitation de vitesse à 30km/h. Je constate par ailleurs de plus en plus d'infractions au code la route commises par des cyclistes (feu rouge brûlé, circulation sur piste cyclable à contre-sens, cycliste roulant sur des voies réservées aux automobiles de type tunnel ou fin d'autoroute, ...).
    Si l'intention de la Ministre est bien de diminuer le nombre d'accidents graves à Bruxelles, ne serait-il pas temps d'avoir une politique cohérente et de sanctionner toutes les infractions (automobilistes et cyclistes) ?
    J'aimerais savoir quand est ce que Bruxelles prendra des vraies initiatives concernant la mobilité et ce à tous les niveaux. Je ne parle pas de rendre Bruxelles une utopie verte mais d'une vraie mobilité dynamique.

    1) se débarrasser des embouteillages et non cela ne se fera pas par la suppression par la force des voitures. Ce dont nous avons besoin c'est de voiries aménagée correctement avec des vitesses aménagées en conséquence (cf les tunnels Bruxellois vétustes et indignes de la captiale europeene)

    2) un espace aménagée en conseque’ce pour les usages nécessaires par exemple sur Lambermont quel est l'intérêt d'aménager 1 voie supplémentaire pour les vélos alors qu'une piste cyclable existait déjà?? Il fallait simplement rénover celle ci sans avoir besoin d'enlever une voie des voitures.

    3) des routes en bon état, ceci concerne tous les usagers automobiliste, cycliste,piétons.... l'état des voiries est tout simplement inacceptable avec des nids de poule à volonté dess dos d'anes haut comme des montagnes des pavés manquants etc etc

    4) des transports en commun efficaces, à l'heure actuelle les Transports ne sont pas assez ponctuels ni disponibles avec un temps de trajet long comparés au solution individuelles,des lignes desservant certains coins de la capitales seraient les bienvenues

    En bref nous demandons de la cohérence. Nous voulons une mobilité pour les Bruxellois et non pas pour les visions utopiques. Se déplacer dans Bruxelles se doit d'être simple et efficace (d'autant plus que comparé à de grandes villes européenes telles que Madrid qui sont bien plus grandes c'est honteux de voir une telle gestion) Merci bien d'écouter le peuple madame la ministre.
    À Schaerbeek une décision communale vient d'entériner une piste cyclable non sécurisée Avenue des Azalées, alors qu'une piste protégée était possible. La Région pourrait-elle forcer les communes à protéger les cyclistes lorsque l'espace le permet ?
    Une question concernant le 50 sur un tronçon d’avenue Brugmann entre Vandenkindere et le Hero où il y a plusieurs passages pour le piétons (sans feux, non sécurisés, ni signalés) régulièrement non-respectés par des voitures où la rue est étroite avec une voie seulement et une piste cyclable sur la voie, non séparée, où les camions roulent à côté d’un trottoir très étroit. L’avenue Albert, juste à côté, vient de passer, par la décision pris en toute vitesse, à 30 suite à la mort d’une jeune cycliste renversée par un voiture sur un passage piétonnier et une tollé des habitants. Est-ce que l’on attend le même accident mortel sur av Brugmann pour passer à 30? Où peut-on agir déjà et limiter la vitesse à 30 avant ? Un chien y a été déjà renversé. A quoi ça sert de garder un tronçon relativement court à 50 sauf à inviter les chauffeurs à y profiter et accélérer, même au delà de 50? Logiquement en aucun sens ne peut aider à fluidifier le trafic, car la 50 est trop ´ponctuel’ mais sûrement cela provoque une risque réelle d’accidents. Est-ce qu’on peut y limiter la vitesse à 30 aussi ? Sans attendre le pire ? Cette décision paraît être plutôt un geste politique envers les ennemis de 30 qu’un résultat d’une décision bien réfléchie. Qui va être responsable si un autre accident y arrive?
    Quand va-t-on mettre fin à cette déferlante de décisions idéologiques et arbitraires visant l’automobile au lieu d’investir dans de vraies solutions de mobilité PRÉALABLEMENT à la réduction du trafic urbain ? C’est faire preuve d’un extrémisme qui va à l’encontre de toute logique et qui porte gravement atteinte au bien-être d’une part importante de la population. La mobilité doit s’envisager à l’échelle nationale et se décliner régionalement et localement en concertation car personne ne souhaite des nuisances devant chez soi. Si tout le monde réagit comme à Bruxelles sous la pression actuelle d’Ecolo-Groen qui met les bouchées doubles pour imposer son idéologie, tout déplacement deviendra invivable voire impossible. Beaucoup plus grave encore est la volonté de supprimer des places de parking en surface et d’imaginer un tarif pour les cartes de stationnement pour riverains qui soit fonction du type de véhicule et des revenus de son propriétaire. Sous couvert d’écologie, on nous impose à la va-vite des décisions liberticides qui vont beaucoup trop loin et un nouveau système taxatoire plus que discutable qui relève de choix de société fondamentaux, sans que ceux-ci aient fait l’objet de discussions de fond et soient validés de façon démocratique. Oui à l’écologie, mais non à la dictature de partis politiques (voire de quelques individus seulement) qui surfent sur la mode de la bien-pensance actuelle pour faire n’importe quoi n’importe comment et étouffer toute liberté individuelle. En espérant que la population refuse d’être traitée ainsi et le signale dans l’isoloir.
    Mes questions sont en tant que cycliste sont: comment faire respecter la zone 30 aux autres usagers motorisés qui n'en ont rien à foutre et qui roulent comme s’ils n’avaient plus que 24h à vivre et qui risquent la nôtre et surtout comment faire comprendre que le code de la route est différent pour eux que pour nous. Petit exemple : panneau cycliste avec permission de tourner à droite, le signal devient rouge devant moi, pas de véhicule à gauche et à droite donc je le franchis. Le véhicule derrière moi m’a tout de suite suivie en klaxonnant et en me disant de dégager avec queues de poissons à l’appui… alors que lui a franchi le rouge. Je vous invite à regarder les sites des automobilistes en ont marre et à vous rendre compte qu’au moins 80 % des répondants n’y connaissent rien ! C’est effrayant !
    A quand une révision du permis de conduire voiture /moto/bus/camion à la conduite défensive et au code cycliste en agglomération ? Car quand on conduit une voiture d’une tonne ou plus et que le cerveau est aux abonnés absents cela fait des dommages…
    Beaucoup d’automobilistes n’ont pas encore compris que les temps de parcours sont à peine allongés par les limitations de vitesse qui introduisent une réelle pacification dans la circulation. Et que dire de ces malades qui se croient malins en poussant des accélérations entre deux feux rouges ou dans les lignes droites...quand ils pensent qu’ils ne se feront pas prendre !
    Bonjour, Madame Van den Brandt a-t-elle déjà fait réellement du vélo à Bruxelles? Je veux dire seule pendant 40 minutes sans aucune "protection"? Si oui, s'est-elle sentie en sécurité?
    pour une mobilité douce et légère ne devrait on pas aussi favoriser des véhicules plus léger pour les transports publics. Un tram de près de 40 T lancé à 50km/h, ou un bus de plus de 10T sont quand même fort démesurés pour du transport de surface, surtout vis à vis de piétons ou clyclistes. De plus certaines infrastructures de sites propres sont de vrais obsctacles à franchir à vélo, par exemple rue Royale, ou plusieurs points du trajet du 51. Avenue belgica des barrières longent le site propre du tram, cela rend cette avenue beaucoup plus imperméable pour les piétons et cyclistes qui doivent se partager un bout de trottoir et traverser à certains endroits seulement. Serait il donc possible pour tout ses travaux d'infrastructure de donner une réelle priorité à la mobilité douce, légère et au citoyen. Car au final remplacer la voiture par des sites grillagés ou des engins de 50T dévallent n'est peut être pas réellement une amélioration.
    Quand on parle d'une interdiction à terme des voitures alimentées par énergie fossile, qu'en est-il pour les voitures hybrides? Et comment vérifier si elles peuvent rouler qu'elle sont bien en mode électrique? coté de cela, je peux confirmer que pas mal de vélos dépassent allègrement les 30 km/h (surtout dans les descentes...)
    Bruxellois, j'aime la marche, et suis adepte des transports en commun; j'ai une voiture de société confortable que j'utilise très peu... je n'adhere pourtant pas du tout à une politique du "tout au pieton" ou "tout au cycliste" ... aller ou travail a pieds ou à velo, c'est arriver transpirant au travail, dégoulinant ! Meme si (pieuse supposition) tous les employeurs prévoyaient de belles douches bien entretenues en suffisance (5%, 25% du nombre d'employés/ouvriers), quid du temps "perdu" sous la douche, des tenues a transporter chaque jours pour l'enfiler après la douche ? Partir encore plus tot le matin pour etre à l'heure à sa place ?
    Dans une maison (appartement) sans garage, quelle est la place prise par les vélos d'une famille avec enfants ? ou les entreposer ?
    Est-ce que Madame Van den Brandt se rend compte que la mobilité à Bruxelles ne ressemble plus à rien : chasse aux voitures, pistes cyclables dessinées en urgence en plein lockout, transports en commun largement insuffisants, fiscalité automobile virant au règlement de comptes, etc.? L'accomplissement d'un programme politique à court terme est la maladie des politiques bruxellois. A quand une vision ambitieuse et à long terme? A quand une réelle proposition de mobilité cohérente et alternative? Bruxelles se désagrège, s'enlaidit et ne possède certainement pas le lustre d'une capitale de l'Europe. Son attractivité diminue de manière constante et soutenue et il ne faudra plus que la désertion des institutions européennes pour lui donner le coup de grâce. Aucune politique n'est menée aujourd'hui pour le prévenir...
    Allez-vous soumettre vos décisions aux règles prévues en matière d'aménagement du territoire ? Et vous conformer aux décisions de justice condamnant l'installation de certains dispositifs ?
    J’attends de vous que vous vous engagez pour re-admettre les Taxi Uber a Bxl. Il est impensable de vivre sans ce service si on veut vivre sans voiture propre. On vit au 21eme siècle et on se base sur une législation archaïque.
    Comment l'interdiction des véhicules individuels à moteur thermique - voire des véhicules individuels à moteur - annoncée entre 2030 et 2035 se concrétisera-t-elle? Quel espace de liberté restera-t-il aux parents pour accomplir toutes les tâches familiales et ménagères quotidiennes, au citoyen pour avoir des loisirs en soirée et comment les Bruxellois pourront-ils encore avoir une voiture pour rouler hors de Bruxelles et partir à l'étranger (sans prendre l'avion, bien entendu)?
    Après un début encourageant, le 30 généralisé semble de moins en moins respecté par un nombre croissant d'automobilistes. Que comptez-vous faire pour que le 30 soit effectivement respecté par la plupart?
    Les bus à 30 km/h n’ont plus aucun intérêt. La limitation à 30 km/h devrait repasser à 50km/h sur les trajets des bus.
    La limitation à 30 km/h sur les chaussées fait qu’on roule en 2ème vitesse ou max en 3ème la plupart du temps. C’est mauvais pour le moteur mais surtout, cela pollue beaucoup plus. Il ne reste presque plus d’axes importants à 50 km/h. J’habite à Bruxelles, cette mesure détériore mon cadre de vie... Pourquoi imposer une mesure polluante?
    Voulons-nous faire du centre de Bruxelles le même désert que dans des villes comme Mons ou Verviers où la voiture a été éradiquée?
    Bonjour, comment réduire l'agressivité des automobilstes à Bruxelles qui c'est vraiment empiré depuis le premier confinement et comment faire respecter la zone 30 ? Aussi lors des pics de pollution ne devront pas tout simplement interdire l'usage de la voiture individuelle à Bruxelles (hors PMR) ? Enfin quand va-t-on adresser la problématique du vol du vélo. Je fais une demande il ya 4 ans chez cycloparking et il n'y a toujours rien dans mon coin (1000 Bxl). On m'a déjà volé 2 fois mon vélo (cadenas coupé à la disqueuse)... J'ai abonné la voiture et donc libéré une place sur la voirie mais je ne peux acheter un vélo électrique (trop lourd pour être monté au second étage)... Merci
    Repenser la mobilité, d'accord.
    Éviter que nous, non Bruxellois rentrons dans une ville engorgée, d'accord.
    Pourriez enfin penser à construire de vrais parkings de dissuasion à l'entrée de la ville (comme cela existe à Cologne par exemple) et arrêter de nous promettre un RER qui ne vient pas...
    Quand à l'aménagement de la ville, êtes voys certains de réellement écouter les associations de riverains, cyclistes, commerçants et autres ?
    Je me suis rendu à Bruxelles aujourd'hui, par le train. J'ai simplement constaté qu'aucun moyen de transport ne fonctionnait normalement. Même pour les piétons c'est un désastre.
    Y a-t-il un projet pour pérenniser les 40km de pistes cyclables créés à Bruxelles en mars ? L'absence de séparation physique avec les autos et la peinture qui s'efface rendent déjà leur identification plus difficile. Je m'inquiète donc que ces pistes finissent par disparaîtrent d'elles mêmes.
    Nous habitons une rue parallèle a la chaussée de la Hulpe a Watermael Boitsfort
    La chaussée de la Hulpe est passé, sans aucune concertation, a une vois pour rajouter une piste pour les vélos
    Résultat les voitures passent dans les rues annexes… dangereux, polluant et très brouillant
    On nous a promis d’enlever cette piste « cov » mais aucun retour.
    Merci
    Bonjour, on a l'impression que tout est fait pour étouffer Bruxelles: RER et ligne midi-nord de métro à la traîne, zone 30 généralisée, interdiction d'Uber, suppression de places de parking ,... Tout cela pousse à l'exode et pénalise la vie économoque Bruxelloise. De telles décisions sont d'autant plus prises à la hâte dans un contexte de pandémie. Ceci devrait se faire à tête reposée avec consultations citoyennes et en ayant mis toutes les alternatives et dispositions pour ne pas étouffer Bruxelles et ses habitants.
    A quand une plaque d'immatriculation pour les vélos, trottinettes... et pourquoi pas un permis aussi ? Car certains sont de vrais dangers !
    C'est bin de mettre toujours la faute sur les automobilistes mais croyez moi certains se croient tout permis en velo et trottinette!
    Est ce que l augmentaion du temps de trajet de la mobilité douce vers et en provenance du lieu de travail devrait etre prise en charge par les employeurs ou les travailleurs? Quelle est votre strategie pour faire accepter aux travailleurs d allonger leurs temps de trajet au nom du bien commun?
    Jusqu'à présent, la zone 30 généralisée c'est essentiellement de la communication : quasiment aucune réduction de vitesse des automobilistes qui ne respectent pas les 30km/h, des communes qui ont discrètement fait passer des rues prévues à 30km/h par le plan régional en 50km/h au moyen de panneaux de limitation 50km/h.
    Les bus de la Stib, de même que les trams ne respectent que très peu la zone 30... Un exemple? le bus 20 passe dans ma rue à Berchem Sainte- Agathe.... un radar préventif y est installé. J'ai fait l'expérience durant 70 min... Sur les 7 passages, un seul bus a respecté la vitesse, 5 autres roulaient entre 45 et 50 m/h, un bus roulait à 62 km/h....
    Comment se fait-il qu'il n'a fallu que quelques heures pour transformer le boulevard Sylvain Dupuis en un lieu d'engorgement gigantesque en créant une voie réservée au bus et aux cyclistes alors que quelques semaines plus tard, la Région promet de revoir sa copie, prend la décision d'annuler cet aménagement mais ne concrétise pas ces belles promesses? Un poids, deux mesures, manifestement lorsqu'il s'agit de constater ses erreurs!
    Concernant le parking de surface, en tant que vélotaffeur je constate réulièrement et plus particulièrement en cette période des engins qui sont garés sur les pistes pour effectuer une livraison rapide fautes de places prévues à cette effet ou places disponibles. Par engin j'entends aussi des vélos cargos qui s'arrêtent sur le trottoir pour livrer. Je constate depuis plusieurs années la diminution de places de parking en voirie, cela engendre ou maintient une forme de chaos pour la mobilité. Ne devrait-on pas créer des parkings longues durées par quartier or voirie et libérer celle-ci pour des arrêts temporaires ou travaux aux batis? ( y compris pour les vélos, car même si cela prend moins de places, il en faut quand même) Le défi climatique va nécéssiter d'isoler massivement les batiments on va assister à un nombre croissant de véhicules pour amener et installer ces isolants, il faudra donc gérer le parking en voirie de façon plus optimale
    1) Avenues des Croix du Feu/Van Praet : à quand un agenda clair sur la suppression de l’autoroute urbaine (Croix du Feu) et la mise en double sens de Van Praet ? Une réorganisation du trafic doit avoir lieu sans plus tarder. Quid réaménagement de l’A12 ?

    2) Pistes cyclables sous les ponts, le long du canal : avez-vous une idée du démarrage du chantier ?

    Merci !
    Dans chaque groupe linguistique, 80% des bruxellois n’ont pas voté Ecolo ou Groen aux dernières élections mais subissent actuellement 100% des innombrables mesures idéologiques et irrationnelles de ce(s) parti(s) et c’est sans compter l’avis des navetteurs qui font vivre économiquement la capitale. Question : est-ce normal que les autres partis de la coalition laissent faire cela sans broncher et quid du respect démocratique des choix du citoyen par les politiques ?
    Qu'est-il prévu pour les voitures électriques ? les lignes hautes tensions alimentant Bruxelles sont-elles commandées ? pcq elles doivent etre là pour 2030 ! Recharger autant de voitures les soirées et nuits ... ça va consommer et nécessiter de la puissance à une heure où les quelques panneaux solaires bruxellois ne produiront rien !

    Et tant qu'on en parle, ceux qui n'ont pas de garage, disposeront-ils d'une place réservée devant chez eux pour y recharger leur voiture ? ... avec cable électrique qui traine au sol, ou qui passe par dessus le trottoir ?
    QUAND VA-T-ON SONNER LA FIN DE LA RÉCRÉATION ? L’avenir de Bruxelles et son aménagement comme capitale belge et européenne mérite un débat de fond incluant tous les niveaux de pouvoir et les citoyens usagers de la ville, et pas des mesures arbitraires et irréfléchies imposées dans l’urgence pour des raisons idéologiques. Il est urgent de réagir avant qu’il ne soit trop tard !
    Je pense pouvoir dire sans me tromper (entre autres à la lecture des chiffres du chômage) qu’à la différence d’autres capitales comme Paris ou Londres - à l’harmonie architecturale, l’entretien des bâtiments et des voiries et le réseau de transports en commun bien supérieurs à la nôtre -, la population du centre de Bruxelles est en moyenne nettement moins aisée que celle habitant en périphérie (sans jugement de valeur). Quel sera selon la ministre l’impact économique et social de ses innombrables mesures décourageant cette population plus aisée d’entrer à Bruxelles pour y investir, y travailler, faire vivre les commerces et l’horeca, notamment ? Et par conséquent, si Bruxelles devait s’appauvrir, où va-t-elle trouver les moyens de remplir les caisses de la région pour veiller à son entretien et son développement ?
    Pourquoi remplacez-vous des parkings et des routes par des espaces publics 100% bétonnés exemple à Debroukere ou Jourdan... En faisant cela non seulement vous n'améliorez pas vraiment la qualité de vie des Bruxellois mais en plus vous créez encore plus de problèmes de mobilité.
    De plus en plus de vélos cargos circulent à Bruxelles. Que se passe t il en cas d accident avec un usager faible ? Ces vélos sont ils soumis à une assurance RC ? Et quid des délits de fuite ? Comment les retrouver sans immatriculation ? C est également le cas des vélos et des trotinettes d ailleurs.
    Que comptez-vous faire pour améliorer les services rendus par villo! ?
    Est-il prévu une alternative à la formule électrique actuelle si décevante?
    Perso, je ne crois pas qu'il y ai la moindre politique de gestion de transport à Bruxelles, il n'y a qu'une gestion dogmatique "interdire la voiture" ! Meme si parfois elle rend des services qu'AUCUN autre moyen de peut remplacer : c'est vrai ça pollue ! alors je préfère la marche et la STIB, ==> ma voiture roule très peu! Et pourtant qu'est-ce que je râle sur bien des "aménagements" soi-disant pour la "mobilité douce" Qu'a-t-elle de "douce" ? elle est juste ralentie ! Comme piéton : les cyclistes ou autres trottinettes qui "déboulent" de toute part en silence me stressent bien plus que les voitures et ça c'est pas "doux"! Les rares fois où je prends ma voiture : les piétons "déresponsabilisés de tout", "surprotégés par la loi" se croient tout permis et traversent n'importe où, les cyclistes ou trottinetards de même ... ça me stresse de même !
    Etes vous aussi ministre de tutelle de la STIB ?
    que je sache, le port du masque est actuellement obligatoire dans les véhicules de la STIB, ... et sans aucune exception que je sache.
    Je me souviens aussi d'une greve spontanée de conducteurs qui, au début de la pandémie, justifiaient leur action par l'absence de masque. Actuellement, il y a des masques, et pourtant les chauffeurs qui en portent sont très rares : la majorités ne portent pas de masques comme c'est pourtant obligatoire !!!
    Qu'allez-vous faire ? leur rappeler qu'ils ont l'obligation du respect des regles covid comme tout le monde et demander à la police de sévir, ou vite leur octroyer une exception pour ne pas vous les mettre à dos ?
    Bonjour,
    Je suis très heureux de voir la multiplication des pistes cyclables. Enfin, on rend aux autres usagers de l'espace public ce que les automobiles ont phagocyté depuis 50 ans de tout-à-la-voiture.
    1. Seront-elles pérennes,
    2. Il y a encore beaucoup à faire pour voir partout des abris pour vélos sécurisés. Comment faire pour les multiplier et quand le seront-ils ?
    3. Que font les autorités pour enrayer les vols de vélos ?
    Bonne route partagée à tou.te.s
    En 2022, ce sera au tour des Euro 4 Diesel (véhicules avant 2011) d'être interdit de rouler sur l'ensemble du territoire de la Région Bruxelles-Capitale. A nouveau les Bruxellois les plus pauvres, en pleine crise (post-covid), seront pénalisés. On pense notamment aux familles avec enfants qui ont besoin de leur véhicule à Bruxelles sans avoir l'argent pour en changer (alors que quelques nantis n'hésiteront pas à payer cher pour continuer à rouler avec leur hummer). N'est-ce pas fondamentalement anti-social quand des mesures moins radicales (par exemple limiter l'interdiction au seul pentagone-Bxl ccentre) sont possibles?
    par En 2022, ce sera au tour des Euro 4 Diesel (véhicu 3/8/2021 10:44:33 AM
    Comme Bruxelloise, la priorité absolue n est pas de chicaner sur des vitesses maximales, mais de réduire impérativement et absolument le nombre de voitures qui circulent en ville. L espace urbain peut être agréable lorsqu il est libéré de la pression automobile. Il y a beaucoup d endroits où de toute façon on ne peut dépasser 30 km ce n est donc pas une mesure authentique d autant plus que la diminution de la pollution liée à cette mesure est loin d être assurée et on voit que, quelles que soient les mesures édictées, cela ne change pas le comportement des chauffards en tous genres. Puissent la frilosité et la peur disparaître et le courage de prendre de fortes décisions nous donner encore à nous Bruxellois des motifs d habiter cette ville. Après tout, comme capitale de l Europe, nous devrions montrer l exemple...
    Bonjour. Vous parlez toujours de % ahurissant quand vous évoquez les morts liés à la mobilité à Bruxelles. Alors qu'en chiffre absolu, on passe 15 à 10. Les mesures que vous prenez ne sont-elles pas disproportionnées par rapport à la notion de risque? Par ailleurs, beaucoup d'affirmations ne sont pas scientifiquement vérifiées: ce sont des conclusions tirées sans vérification approfondie. Un accident n'est pas souvent uniquement lié à la vitesse, à une voiture mais à plein de facteurs. La pluie, la visibilité, etc... que nous ne modifierons pas de sitôt. Bref, n'avez-vous pas l'impression de dicter votre projet en utilisant des chiffres qui ne veulent rien dire?
    Que répondez-vous aux commerçants qui voient leur chiffre d'affaires en chute libre à cause de mesures CONTRE la voiture?
    Pourquoi est-ce que vous opposez toujours la voiture aux autres modes de transport? Ne pourriez pas avoir une communication positive sans toujours diviser/confronter les automobilistes? Une ville verte, c'est bien, mais cela ne s'appelle-t-il pas la campagne? Vous voulez habiter en ville en ayant l'impression d'être à la campagne?
    Il y a de plus en plus de vélos sur les routes, et donc plus d’infractions au code de la route commises par ces usagers. Ne serait-il pas nécessaire que chaque vélo ait une plaque, afin qu’on puisse identifier ces personnes ?
    Je suis cycliste en ville depuis 35 ans dont les derniers 20 à Bruxelles. Je suis aussi depuis toujours utilisateur de voiture. Une chose est sure, l'époque de la voiture en ville c'est fini, c'est indiscutable, il y en a trop, trop de bruit, trop de air pollué, pas de place etc... Il est donc grand temps de réagir à cette réalité. Regardez les villes qui ont radicalement changé leur circulation en priorisant les piétons, cycliste et les transports en commun. Cela a certainement bousculé les habitudes, mais tout le monde en profite(même les commerçants qui râlent le plus ici), les villes sont redevenus habitables, des lieux de vie à la place des zones de passage! On l'a osé à Copenhagen, Hanovre, Oslo, Toulouse, etc. Et la capitale d'Europe étouffe encore dans la circulation et souffre du mauvais air! Ce n'est plus acceptable!

    Il reste les questions :
    1 - Les infractions à la zone 30 sont trop nombreuses. Quand va la région imposer des sanctions?
    2 - Des exceptions à la zone 30 sont trop fréquents, il serait préférable d'appliquer le 30 partout sans exception. De cette façon, toute circulation inutile sera arrêtée/découragée. Peut-être cela aurait sauvé la vie d'Iowa, tué à peine il y a deux semaines avenue Albert.
    Quelle sont les mesures pour protéger les cycliste mieux?
    Est-ce que la région envisage d'appliquer le 30 partout?
Alimenté par Platform for Live Reporting, Events, and Social Engagement