Euro 2020: les dernières informations sur les Diables rouges (Le Soir)

    Entraînement, départ pour la Russie, conférence de presse: le programme du jour des Diables rouges
     

    La Belgique défie la Finlande ce lundi à Saint-Pétersbourg pour tenter d’assurer sa première place dans le groupe B de l’Euro 2020. En cas de victoire, les Diables seraient donc premiers et signeraient un parcours sans faute en poule. Ce dimanche, plusieurs choses sont prévues au programme des joueurs. Une partie des événements se passera à Tubize, l’autre depuis la Russie.
    10h15: entraînement au Proximus Basecamp à Tubize (15 mins ouvert aux médias)
    13h30: départ pour Saint-Pétersbourg
    17h30: arrivée à Saint-Pétersbourg
    19h45 (heure locale, 18h45 heure belge): conférence de presse à distance avec Eden Hazard et Roberto Martínez depuis l’hôtel de Saint-Pétersbourg

    Euro 2020: blessé, Thorgan Hazard est forfait pour le match contre la Finlande

    Thorgan Hazard ne fera pas le voyage en Russie avec le reste du groupe des Diables rouges. Après avoir manqué l’entraînement de samedi, Hazard fera donc l’impasse sur le dernier match de poule face à la Finlande.

    Euro 2020: les Diables rouges ont déjà gagné 12,75 millions d’euros

    Les Diables rouges ont gagné après deux matches du Championnat d’Europe 12,75 millions d’euros. Avec une victoire contre la Finlande, lundi (à 21 heures) à Saint-Pétersbourg, le compteur s’élèverait à 13,75 millions d’euros après la phase de groupes.

    L’UEFA a versé à l’avance aux 24 participants une prime de 9,25 millions d’euros. Une victoire rapporte 1 million d’euros, un partage 500.000 euros. Les Diables rouges ont déjà gagné contre la Russie (3-0) et le Danemark (1-2) au championnat d’Europe des nations. La qualification pour les huitièmes de finale a rapporté 1,5 million d’euros supplémentaires.

    Les Diables gagneront 2,5 millions d’euros supplémentaires s’ils atteignent les quarts de finale. En se qualifiant pour les demi-finales, la prime s’élève à 4 millions d’euros. Le vainqueur de la finale recevra 8 millions d’euros, le finaliste perdant 5 millions d’euros.

    Les hommes du sélectionneur national Roberto Martinez sont, après deux matches de groupe, déjà assurés d’une place en huitièmes de finale. Contre la Finlande lundi, un point est suffisant pour être assuré de terminer premier du groupe.

    Diables rouges: 24 joueurs présents à l’entraînement, Thorgan Hazard seul absent

    Dernier entraînement pour les Diables rouges avant de prendre la route pour Saint-Pétersbourg. Ils y affronteront lundi soir la Finlande dans le cadre du dernier match de poule de l’Euro 2020.

    Pour ce dernier entraînement dimanche matin à Tubize, quelques heures avant le départ pour Saint-Pétersbourg, tous les joueurs étaient bien présents à l’exception de Thorgan Hazard, touché au genou et déjà absent samedi. Le Diable ne fera pas le voyage avec le reste du groupe et doit déclarer forfait pour la rencontre.

    Roberto Martinez: «Ce serait irresponsable d’essayer d’avoir un chemin plus facile»

    Sur quels adversaires tomberont les Diables rouges après les matches de groupe de l’Euro 2020. C’est la question que tout le monde se pose, maintenant que la sélection belge a assuré son billet pour les huitièmes de finale de la compétition. Une deuxième place dans le groupe B pourrait potentiellement permettre aux Diables de ne pas se retrouver dans la partie de tableau de l’impressionnante Italie, et de la France. Mais rien n’est encore certain, et cette deuxième place serait aussi synonyme de défaite contre la Finlande ce lundi. Un scénario inenvisageable pour Roberto Martinez, interrogé au micro de la RTBF.

    « Sauf si vous connaissez tous les derniers résultats, c’est impossible de savoir. La vérité c’est que vous êtes mieux préparés si vous gagnez les trois matches, au niveau de la mentalité, de la dynamique, de la confiance, tous les aspects que vous pouvez travailler. Contre qui vous allez jouer, c’est quelque chose que vous ne contrôlez pas. Ce serait irresponsable d’essayer d’avoir un chemin plus facile. Parce que ça voudrait dire qu’à un match, vous allez être trop court. Nous allons faire de notre mieux et jouer les trois matchs de la meilleure façon possible », a insisté Martinez, reprenant l’exemple de la Coupe du monde 2018.

    « Nous l’avons vu en 2018, nous avons battu le Brésil parce que nous étions prêts pour ça, pas parce que nous avons été chanceux et que nous n’avons pas essayé d’avoir un chemin plus facile. Ce n’est pas notre approche. Nous travaillons depuis cinq ans pour nous améliorer et ce sera la même chose demain. »

    Euro 2020: les Diables rouges favoris pour remporter le tournoi selon Gracenote, avec 19% de chance

    Les chances des Diables Rouges de remporter l’Euro 2020 de football sont passées à 19 pour cent alors que la fin de la phase de groupes est en vue, a calculé dimanche la célèbre société de données sportives Gracenote.

    Avant le début du tournoi, Gracenote avait estimé les chances de victoire des Belges à 14 pour cent. Après leurs six points sur six remportés après leurs deux premiers duels joués sur le terrain de leurs adversaires, les Diables restent plus que jamais en tête dans ces pronostics. Ils devancent la France (13 %), l’Italie (12 %) et l’Angleterre (11 %). Les Pays-Bas sont désormais le 5e favori avec 8 % de chances de gagner, devant le Portugal (7 %), l’Allemagne (6 %) et l’Espagne (6 %).

    Retrouvez les déclarations principales d'Eden Hazard et de Roberto Martinez en conférence de presse:

    Eden Hazard: "Je ne me sens peut-être pas capable de jouer 90 minutes. J'essayerai de faire le plus de minutes possibles à un bon niveau. On verra si c'est 50, 60 minutes ou plus."
    Eden Hazard: "J'essaye de ne pas penser aux blessures car sinon je ne vais pas au contact, alors que c'est mon jeu."
    Hazard: "Je n'ai jamais douté un peu de mes qualités, mais bien du fait de pouvoir revenir à 100% pour l'Euro. Je me suis cassé trois fois la cheville, et elle ne sera surement plus jamais comme il y a 10 ans. Il va falloir faire avec.  C'est à moi à être plus intelligent dans mon jeu. On essayera de trouver des solutions."
    Hazard: "La pression est énorme au Real, mais ici aussi. A moi d'essayer de mettre ça de côté et d'essayer de donner le maximum. Je ne me mets pas de pression sur le terrain."
    Hazard: "Quand on joue un match on va pour le gagner et c'est tout. Je pense comme le coach."
    Hazard: "J'essaye d'être un leader sur le terrain. Après on devient leader en faisant des bons matches. Il faudra que je le fasse avec le Real pour devenir un leader."
    Hazard: "Je ne pense pas être à 100% mais je suis prêt à débuter un match. Le plan est de monter petit à petit pour être à 100% pour la phase à élimination directe. Je me sens plutôt bien et je retrouve la confiance petit à petit."
    Hazard: "On doit encore travailler, on peut encore être meilleur, on va essayer de faire mieux demain. Le tournoi est encore long et on veut aller le plus loin possible."
    Hazard: "Avec Axel on s'est dit que si on était sur le terrain on devait réussir à changer les choses pour gagner le match, et c'est ce qu'on a fait. On était super content de retrouver du public. Même s'ils n'étaient pas pour nous il y avait quelques Belges. On aurait bien aimé avoir un stade en Belgique pour jouer à domicile à l'Euro."
    Hazard: "Les joueurs qui sont sur le terrain peuvent apporter beaucoup. Mais Kevin, Axel et moi avons de l'expérience et on peut changer le cours d'un match. Mais il y a beaucoup de bons joueurs dans l'équipe. On est plus fort avec tous nos joueurs c'est clair. Favori? Si on est tous en forme au bon moment on peut l'être mais un tournoi se joue sur beaucoup de chose."
    Hazard: "Quand j'arriverai à bien jouer, à marquer des buts et faire gagner mon équipe ce sera un tournoi réussi pour moi. Mais si je fais un bon tournoi et qu'on perd en demies c'est raté. Je préfère jouer 70 très bonnes minutes que 90 minutes moyennes."
    Martinez: "Les circonstances sont différentes qu'en 2018. Mais il y aura des changements car c'est notre 3e match en 9 jours. Et d'un autre côté il faut aussi préparer tous les joueurs. Donc c'est la même approche. On prendra en considération l'état physique de chacun, mais ce ne sera pas des changements pour dire d'en faire. Romelu veut gagner tous les matches. Il veut aider l'équipe. Je n'ai pas encore décidé pour :le moment. Je pense que ce serait très positif pour lui de continuer à jouer, mais on doit faire attention qu'il ne joue pas trop de minutes. On prendra la décision demain matin."
    Martinez: "Je n'ai pas encore annoncé l'équipe mais Eden, Axel et Kevin vont démarrer le match de demain. C'est très important pour nous qu'ils puissent démarrer un match."
    Martinez: "Les joueurs ne doivent pas être convaincu pour jouer. Ils veulent tous jouer 90 minutes. Ils ne demandent jamais pour avoir du repos. L'engagement de ces joueurs est la vrai force du groupe. C'est un problème que l'on veut en tant que coach. Le vrai problème c'est quand un joueur ne veut pas ou ne peut pas jouer."
    Martinez: "Doku fait tout pour être appelé dans l'équipe. La manière dont y travaille ne montre pas son jeune âge. Il est mature, et en forme et fait tout pour jouer. Je ne sais pas encore s'il jouera demain mais il fait le maximum."
    Martinez: "La Finlande défend très bien et est organisée. Ils peuvent marquer rapidement en contre aussi. Ils n'ont pris qu'un goal en deux matches. C'est un adversaire compliqué, mais il faut regarder par rapport à nous-mêmes."
    Martinez: "Je pense que la raison pour laquelle la Finlande s'est qualifiée est parce que chaque joueur connait bien son rôle. Dans chaque match, ils ont été compétitifs et ils savent ce qu'ils font. Cette équipe se connait et c'est une grande force. Je ne pense pas qu'on sera surpris mais je pense qu'ils vont tout faire pour se qualifier et ce serait un bel accomplissement."
    Martinez: "Mon but est que chaque joueur joue quelques minutes sur le tournoi. Tous les joueurs méritent de jouer. On est là pour gagner donc ça dépend des matches, mais j'aimerais qu'ils puissent tous jouer. Mais il n'y aura pas de changement dans les cages. Thibaut Courtois devrait jouer demain."
    Martinez: "Vanaken a été vraiment malchanceux. Il n'a rien fait de mal mais il y a 26 joueurs dans la sélection et seulement 23 sur la feuille. Donc je choisi les joueurs sur le banc en fonction des positions, et il joue à une position où il y a du monde. Mais il sera dans les 23 demain."
    Martinez: "Si nous ne gagnons pas parce que l'adversaire est plus fort je l'accepterai. Mais je serais très déçu si on ne joue pas à notre meilleur niveau demain. Si on gagne les matches, on grandit. Si on perd, c'est que l'on est pas assez bon pour ça et je serais très déçu."
    Martinez: "L'avantage de jouer à domicile se ressent vraiment. Lors des 14 derniers matches les joueurs n'avait plus l'habitude du public. Et je pense que c'était compliqué pour la France en Hongrie. C'était un beau match mais cela montre que jouer à domicile est un avantage."
    Martinez: "Thorgan manquera le match de demain mais je ne m'attends pas à ce qu'il manque plus que ce match. C'était un coup dans le match. Ce n'est rien de sérieux ou d'inquiétant mais je pense que le match arrive 24 heures trop tôt pour lui."

    «Rien de grave» pour Thorgan Hazard

    Roberto Martinez a indiqué que Hans Vanaken serait au moins présent sur la feuille de match de Finlande - Belgique ce lundi soir.

    Une évolution pour le joueur de Bruges, qui avait été le seul Diable à passer les deux rencontres face à la Russie et le Danemark dans les tribunes étant donné que le sélectionneur ne peut placer que 23 joueurs sur les 26 sélectionnés sur les feuilles de match.

    Il faudra attendre lundi pour savoir qui suivra le match depuis les tribunes à la place de Vanaken étant donné que les Diables ne sont que 24 à Saint-Pétersbourg. Timothy Castagne n’est plus dans le groupe suite à sa sextuple fracture au niveau du visage alors que Thorgan Hazard, touché au ligament du genou, est resté au camp d’entraînement de Tubize pour se soigner. Mais les nouvelles sont bonnes le concernant. « Le match arrive 24 heures trop tôt », a indiqué Roberto Martinez. « Il devrait pouvoir rejoindre le groupe jeudi après quelques séances individuelles. Il a pris un coup lors du match contre le Danemark mais il n’y a rien de grave. »

Alimenté par Platform for Live Reporting, Events, and Social Engagement