Attentats à Bruxelles: la Belgique touchée en plein coeur

Les dernières infos et les réponses à vos questions dans notre direct.

    Le djihadiste présumé Reda Kriket, principal suspect dans une enquête sur un projet d’attentat déjoué en France, a été mis en examen (inculpé) mercredi par un juge antiterroriste, ont annoncé des sources proches de l’enquête.

    Ce Français de 34 ans, déjà condamné en Belgique dans une affaire de terrorisme et soupçonné d’avoir séjourné dans les rangs de l’Etat islamique en Syrie, avait été arrêté jeudi dernier en région parisienne. Il a notamment été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle, ont indiqué ces sources.

    Commentaire ()
    The evaluation of the trial is still ongoing and will take at least till tomorrow afternoon. No flights till then.
    Brussels Airport: l'évaluation continuera jusque jeudi après-midi. Il n'y aura donc pas de vol d'ici là.
    Commentaire ()
    J'ai été au cora d'Hornu pour quelques courses et la sécurité y est bien présente.
    Des policiers en civils et des agents de sécurité ( vigiles ) avec même un chien avec sa musolière.
    Commentaire ()

    87 victimes des attentats perpétrés à l’aéroport de Zaventem et à la station de métro Maelbeek sont encore soignées dans les hôpitaux belges, a indiqué mercredi la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, dans un communiqué. 47 d’entre elles se trouvent toujours aux soins intensifs.


    Commentaire ()
    Les victimes des attentats du 22 mars à Bruxelles et Zaventem peuvent sous certaines conditions solliciter l’aide financière de l’État fédéral via la Commission pour l’aide financière aux victimes d’actes intentionnels de violence, a rappelé le service public fédéral (SPF) Justice.

    C’est non seulement le cas des victimes et de leurs parents, mais également des parents proches d’une victime disparue et des parents d’une victime mineure nécessitant un traitement médical ou thérapeutique de longue durée. Il n’existe pas de condition de nationalité ni de séjour.

    Commentaire ()
    87 victimes restent hospitalisées en Belgique. maggiedeblock.be/2016/03/30/87-…
    Une délégation de hooligans a souhaité mercredi à Anvers donner des explications à propos des incidents survenus dimanche après-midi à Bruxelles.

    Le groupe de supporters issus de différents clubs de football a déploré mercredi «les idées fausses et les mensonges» proférés à leur égard et ont voulu se distancier de leur étiquette d’extrémiste. 

    Les hooligans ont dit regretter l’escalade qui a eu lieu dimanche, mais ont également affirmé avoir été «provoqués» par les contre-manifestants qui les ont «traité de fascistes». «Nous n’appartenons absolument pas à un club d’extrême-droite et il était clair pour nous que nous n’allions pas scander des slogans anti-musulmans. Il y avait des partisans de toutes les tendances politiques, et même par exemple des Wallons de gauche», a affirmé Rik, un des porte-paroles des hooligans. «Nous voulions seulement montrer notre dégoût pour l’Etat Islamique (EI). Nous sommes venus malgré l’interdiction de manifester car nous ne trouvions pas logique qu’une marche contre la peur soit annulée... à cause de la peur. Quel signal envoie-t-on aux terroristes?"

    Commentaire ()
    Le ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice a supprimé l’été passé le poste d’officier de liaison à l’ambassade en Belgique. Celui-ci était chargé de transmettre les informations et renseignements en matières judiciaires à La Haye

    >> notre article
    Commentaire ()
    Les primo-arrivants devront dorénavant s’engager à respecter le droit belge

    Le gouvernement fédéral a approuvé mercredi le projet du secrétaire d’Etat à la Migration Theo Francken (N-VA) rendant obligatoire la signature par les primo-arrivants d’un engagement à respecter les droits, devoirs et libertés de l’Etat belge, rapportent les titres Sudpresse jeudi.

    Cette disposition s’appliquera aux étrangers (hors Union européenne) désireux de rester plus de trois mois en Belgique. Le primo-arrivant recevra la déclaration dans sa propre langue et disposera de 30 jours pour s’engager à la respecter. Il assurera par ce moyen sa volonté de s’intégrer dans la société belge, d’apprendre la langue de la région dans laquelle il s’établit et de trouver un emploi.

    En cas de refus, le primo-arrivant pourrait voir son titre de séjour refusé ou retiré.
    Commentaire ()
    Ridicule la sortie de Mme Khattabi alors que la circulation à Bruxelles devient impossible ces derniers mois.. De plus, statistiquement, vous avez beaucoup plus de chance de faire un accident mortel en voiture que d'être pris dans un attentat dans le métro...
    Commentaire ()
    Il faudrait rouvrir rouvrir totalement le métro. Regarder quelle image on donne à l'étranger: le métro ne circule que partiellement car il a été bombardé, l'aéroport est fermé car il a été bombardé. Et après les hôtels se plaignent d'avoir perdu toute leur clientèle.
    Commentaire ()
    Contactée par nos soins après les déclarations de Zakia Khattabi (Ecolo) qui a affirmé qu'elle ne prendrait plus le métro tant que sa sécurité ne serait pas garantie, la Stib tempère ses propos. «Ce sont les autorités compétentes qui décident de la rouverture, même partielle, du métro sur base de ses informations dont elles disposent autour de l’enquête. Si le Conseil national de sécurité avait le moindre doute, il n’autoriserait certainement pas la remise en service du réseau», indique un porte-parole de la société de transports publics.

    «On a reçu des garanties, et des moyens pour assurer la sécurité (policiers, militaires,...). Par ailleurs, nous avons renforcé nos propres services de sécurité. Tout est mis en oeuvre pour assurer la sécurité des voyageurs» assure la Stib.
    Commentaire ()
    Pourquoi critiquer Zakia Khattabi, la liberté de s'exprimer existe
    Commentaire ()
    Oui, il FAUT ABSOLUMENT ROUVRIR TOUTES LES STATIONS DE METRO, nous en avons assez de ces tergiversations, pensez-vous aux gens avec des difficultés à se déplacer et qui n'ont pas de voiture? Pendez-vous que tout le monde peut se permettre des taxis ? Qu'Ecolo ne se montre pas plus blanc que blanc, ils ont aussi voiture avec chauffeur.
    Commentaire ()
    Salah Abdeslam entendu par la chambre du conseil ce jeudi

    Salah Abdeslam devait être entendu ce jeudi matin par la chambre du conseil de Bruxelles. L’audience a été reportée à jeudi 16 heures pour laisser le temps au procureur d’aller l’entendre en prison. Le chambre du conseil doit se prononcer sur la remise de Salah Abdeslam à la France. Mais les attentats de Bruxelles ont pu complexifier le dossier.
    >>Plus d'informations
    Commentaire ()
    C'est une question inédite qui se pose à la justice belge, cher Olivier.

    Va-t-il être jugé pour l'ensemble de ces crimes, commis en Franjce et en Belgique? Il serait impensable de le juger dans un des deux pays en oubliant ce qu'il a fait dans l'autre. Ne peut-on pas se mettre d'accord avec les autorités françaises pour que les juges des deux pays puissent l'interroger? Si la réponse à ces questions est négative, c'est le signe d'un grave dysfonctionnement européen.olivierà 11:01

    Même incarcéré au moment où les attaques contre Zaventem et le métro se sont produites, Salah Abdeslam est d’ores et déjà considéré comme le coauteur de ces attentats, ayant, au sens de l’article 66 du Code pénal, fournit aux auteurs matériels des crimes «l’aide nécessaire» sans laquelle ils n’auraient pu être commis.

    Salah Abdeslam pourrait être inculpé en Belgique. Dès lors, c’est la question de la primauté des juridictions qui va être posée. L’audition de ce jeudi n’est donc plus une formalité. C’est un casse-tête. Tant moral que juridique.

    Commentaire ()
    Quelques images de l'opération

    Commentaire ()

    .@ZakiaKhattabi : «Sans garantie sur la sécurité, je ne prends plus le métro»
    bit.ly/1V8u8WL #Bruxelles http://pbs.twimg.com/media/Ce23OL5W4AAa9Wu.jpg

    Fayçal Cheffou à nouveau interpellé mardi puis relâché

    C'est une curieuse histoire que rapporte ce jeudi la DH. Fayçal Cheffou, inculpé pour assassinats terroriste car soupçonné d'être "l'homme au chapeau" de Zaventem, puis relâché faute d'éléments matériels, a été interpellé brièvement mardi.

    Mardi soir, un habitant de Mertem (Brabant flamand) a appelé à la police en voyant un homme, pieds nus, escalader la façade d'un immeuble et s'introduire dans un appartement du 3e étage.

    Cet homme, c'est Fayçal Cheffou. Les policiers le cueilleront dans un lit après qu'il ait pris une bonne douche. Il aurait expliqué avoir demandé à un ami s'il pouvait dormir chez lui car il se sentait "traqué". C'est cet ami qui lui aurait donné la permission de s'introduire ainsi dans son domicile. M. Cheffou a été relâché par les policiers après audition.

    Là où l'histoire devient plus curieuse encore, c'est que cet appartement avait été perquisitionné plus tôt dans la journée dans le cadre d'une enquête antiterroriste.
    Commentaire ()
    La chambre du conseil prendra une décision sur le transfert de Salah Abdeslam vendredi au plus tard. Si elle se prononce en ce sens, le transfert pourrait avoir lieu très rapidement, a également noté Me Moisse.
    Commentaire ()
    Génération Identitaire appelle ses militants à ne pas manifester samedi

    Dans une vidéo publiée sur le réseau social Facebook mercredi soir, le groupe Génération Identitaire appelle ses militants à ne pas se rendre dans la commune bruxelloise de Molenbeek, samedi. Un rassemblement pour réclamer «l’expulsion des islamistes» devait s’y tenir, mais a été interdit mercredi par la bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans.

    «Nous prenons acte de la décision d’interdiction», dit Génération Identitaire dans sa vidéo. «Nous demandons à tous nos militants et sympathisants de ne pas se rendre à Molenbeek samedi prochain.»

    L’organisation extrémiste parle néanmoins d’une décision «lâche et complice». «Le bourgmestre préfère interdire une manifestation contre les islamistes, alors que les islamistes prolifèrent dans son quartier avec la complicité de sa population.»

    Le mouvement ne compte pas en rester là: «La jeunesse ne pourra pas rester éternellement muette. Génération Identitaire, à Molenbeek comme ailleurs, n’en a pas fini avec les islamistes.»
    Commentaire ()
    Des bouteilles suspectes découvertes près de la prison de Saint-Gilles

    Sur un parking privé situé près de la prison bruxelloise de Saint-Gilles, rue Ducpétiaux, quelques bouteilles suspectes ont été trouvées jeudi après-midi, indique la zone de police locale de Bruxelles-Midi (Anderlecht, Saint-Gilles, Forest).

    Les pompiers sont sur place et le SEDEE (Service d’enlèvement et de destruction d’engins explosifs) est en route pour vérifier la présence d’explosifs ou d’autres matières suspectes. La rue Ducpétiaux a été entre-temps fermée au trafic.
    Commentaire ()
    A la suite des récents attentats terroristes commis à Bruxelles et à Zaventem, les juges d’instruction en charge de l’enquête demandent de publier l’avis suivant:

    Les habitants et les commerçants de l’agglomération bruxelloise qui disposent de caméras privées enregistrant même très partiellement des images de la voie publique, sont invités à conserver ces images pour une éventuelle exploitation ultérieure par les enquêteurs.

    Sont concernées les images enregistrées durant la période du 15 au 31 mars 2016 sur lesquelles, par exemple, on peut distinguer une portion de trottoir ou un autre élément de la voie publique.
    En ce qui concerne plus particulièrement les commerces, il est demandé de conserver également les images filmées à l’intérieur ainsi que les données d’achat.
    Attention, il ne faut pas remettre spontanément ces images à la police, mais simplement les conserver à disposition de la police qui, en cas de besoin, contactera les personnes ou les commerçants concernés.

    L’exploitation de ces images sera effectuée avec toute la discrétion voulue et en garantissant l’anonymat de la source d’information.
    Commentaire ()
    Plusieurs médias avancent le nom d’un nouveau suspect dans l’enquête liée aux attentats de Bruxelles, survenus le 22 mars dernier: celui de Naïm Al Hamed. Ses empreintes auraient été découvertes dans la planque des terroristes à Schaerbeek. «Je ne fais aucun commentaire», a déclaré un porte-parole du parquet.
    Commentaire ()
    Il ne manque plus que l'aval du Fédéral pour rouvrir Brussels Airport

    Selon nos informations, Brussels Airport va indiquer dans quelques minutes que l'évaluation en vue de la réouverture de l'aéroport aux vols commerciaux est terminée et positive. Cela ne signifie pas nécessairement que l'aéroport de Zaventem va effectivement rouvrir ses portes immédiatement: dans cette situation de crise et vue la grogne des policiers (qui dénoncent le manque de sécurité dans l'aéroport), un feu vert du gouvernement fédéral semble indispensable.
    Commentaire ()
    We are operationally ready to restart flights, but await a formal decision from authorities on final restart date bit.ly/pressrelease_B…
    L’avocate des victimes des attentats de Paris: «Moureaux a une lourde responsabilité»
    Commentaire ()
    Aucun dommage structurel n'a été causé par l'attaque dans la station de métro Maalkbeek, a annoncé le porte-parole de la STIB.
    Commentaire ()
    Jeudi, 80 victimes des attentats du 22 mars à Bruxelles se trouvaient toujours à l’hôpital, indique le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block.

    Un patient a été transféré en Allemagne. Au total, 40 personnes sont toujours en soins intensifs et 28 autres sont soignées par les centres spécialisés pour les brûlés. Leur revalidation pourra prendre du temps, selon les professionnels en charge des victimes. Six Belges ont par ailleurs pu regagner leur domicile.

    Au total, environ 340 personnes ont été blessées.
    Commentaire ()
    #AttentatsBruxelles encore 80 victimes hospitalisées presscenter.org/fr/pressreleas…
    par SPF Santé publique par le biais de twitter retweeted by CrisiscenterBE 3/31/2016 4:59:54 PM
    Brussels Airport : Les négociations entre la police de l’aéroport de Zaventem et les autorités concernant les mesures de sécurité à Brussels Airport sont rompues, a-t-on appris jeudi soir de source syndicale. La principale revendication des syndicats policiers est une garantie de contrôle systématique de tous les passagers et leurs bagages à l’entrée du hall des enregistrements. Les policiers ne reprendront pas le travail et le redémarrage partiel de l’aéroport – qui a annoncé jeudi après-midi être techniquement prêt – ne sera donc pas possible.
    Commentaire ()
    L’activité restera importante jusque dimanche au moins à l’aéroport d’Anvers, qui opère des vols de Brussels Airlines dans l’attente de la réouverture de Brussels Airport.

    La décision de garder ce rythme soutenu de l’activité durant les prochains jours sera maintenue indépendamment d’une éventuelle reprise à Zaventem.

    Brussels Airlines donnera en effet la priorité à ses vols long-courrier lors de la réouverture de l’aéroport de Zaventem. Les vols court-courrier de la compagnie belge, notamment opérés à Anvers, ne reprendront donc pas à Brussels Airport dans les premières phases de la réouverture.
    Commentaire ()
    Le Premier ministre Charles Michel a lancé jeudi soir, dans les journaux télévisés de la VRT et de la RTBF, un appel à la reprise des négociations entre la direction et les syndicats de la police fédérale à l’aéroport de Bruxelles-National, pour une reprise rapide des activités à Zaventem.
    «D’un côté, nous devons rouvrir l’aéroport au plus tôt, c’est important pour notre situation économique et pour notre image à l’étranger. Mais d’un autre, en tant que Premier ministre, il m’importe aussi de disposer de garanties de sécurité suffisantes.»
    Commentaire ()
    Une cérémonie d’adieu aura lieu demain/vendredi matin à Maastricht (Pays-Bas) en l’église Sint-Jan en mémoire de Sascha et Alexander Pinczowski, un frère et une sœur qui ont perdu la vie dans l’attentat à l’aéroport de Zaventem le 22 mars dernier. Leurs parents, tout comme eux, sont Néerlandais et originaires de Maastricht mais habitent depuis un certain temps non loin de là, à Lanaken, en Belgique.

    Sascha et Alexander étaient venus leur rendre visite et devaient repartir à New York, où ils vivaient, lorsqu’ils ont été tués.

    Une cérémonie d’adieu en leur mémoire sera également organisée aux Etats-Unis.
    Commentaire ()
    Les syndicats de la police aéroportuaire ont rejeté jeudi soir la nouvelle proposition qu’ils avaient reçue des autorités quant à un redémarrage partiel des activités pour le trafic passagers à Brussels Airport, ont-ils indiqué à l’agence Belga.

    Les négociations entre la police aéroportuaire et les autorités avaient été rompues plus tôt dans la journée de jeudi. Le ministère de l’Intérieur avait aussitôt déposé une nouvelle proposition, qui rencontrait certaines des exigences syndicales.

    Le document ne répondant cependant pas à la principale demande des syndicats, à savoir un contrôle systématique de toute personne pénétrant dans les bâtiments de l’aéroport, ceux-ci ont unanimement décidé de le rejeter.
    Commentaire ()
    Le taux d’occupation des hôtels bruxellois a baissé de plus de 50 pourcent à la suite des attentats perpétrés à l’aéroport de Zaventem et à la station de métro Maelbeek à Bruxelles, a indiqué le porte-parole de la Brussels Hotels Association (BHA), Rodolphe Van Weyenbergh. Il appelle les autorités belges à l’adoption rapide de mesures face "au désastre social qui se profile".
    Commentaire ()
    Le président de l’EMB et le Grand Rabbin de Bruxelles rendent un hommage à la Bourse

    Le président de l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), Salah Echallaoui, ainsi qu’Albert Guigui, Grand Rabbin de Bruxelles, ont déposé vendredi vers 10h30 une gerbe de fleurs devant la Bourse et observé une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles. «Nous souhaitons exprimer ensemble notre douleur. Pas au nom de l’Islam», a affirmé M. Echallaoui.

    Les représentants des cultes musulman et juif sont arrivés vers 10h30 sur la place de la Bourse à Bruxelles, entourés d’une délégation d’une vingtaine de personnes. Ils ont déposé une couronne de fleurs, puis observé une minute de silence avant d’entamer une courte prière.

    Par ce geste, ils souhaitent «passer un message fort pour montrer que nous travaillons ensemble, main dans la main», a indiqué M. Echallaoui.Le président de l’EMB a également lancé un appel à tous les imams de Belgique à consacrer cette journée de prière à la condamnation du terrorisme.







     


    Commentaire ()
    Les événements du 22 mars peuvent-ils renforcer les amalgames ? Elodie Blogie a répondu à vos questions au cours du "11h02". Et pour notre journaliste : "Après les attentats, les Belges attendent d’autres solutions que le tout sécuritaire"



    Le 11h02: les attentats peuvent-ils renforcer... par Le_Soir
    par Alain Gerard (Le Soir) édité par Louis Colart (Le Soir) 4/1/2016 10:05:58 AM
    Commentaire ()
    Le conseil national de sécurité se penchait vendredi midi sur la question de la réouverture de l’aéroport de Bruxelles-National. Si d’un point de vue pratique, celle-ci est possible même très partiellement, elle se heurte pour le moment au mouvement de grève des policiers en charge de la sécurité à Zaventem.

    «Il faut trouver un bon équilibre entre les besoins économiques et les besoins de sécurité», a expliqué à son arrivée le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA). Une réquisition des policiers ne semble pas à l’ordre du jour. «C’est parfaitement possible juridiquement mais ce ne serait pas sage. Nous devons arriver à un accord avec les policiers», a expliqué le vice-Premier ministre CD&V, Kris Peeters.
    Commentaire ()
    Les archivistes de la Ville de Bruxelles sont chargés de récolter les messages qui ont été déposés à la place de la Bourse en hommage aux victimes des attentats du 22 mars. Près de 1.000 messages ont ainsi déjà été collectés jusqu’à ce vendredi. L’initiative est une première en Belgique.

    Les messages écrit sur du papier ou des toiles sont récoltés dans le but de «conserver une trace», mais également «dans un élan de solidarité», explique Frédéric Boquet, archiviste de la Ville de Bruxelles. «Les messages écrits au marqueur ou à la gouache disparaissent avec la première intempérie. Pour pouvoir écrire l’histoire, il est important de préserver les traces.»
    Commentaire ()
    Une réunion de concertation se tiendra à 17h entre les syndicats de police et le cabinet du ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, à propos de la sécurité à l’aéroport de Bruxelles-National. Jusqu’à présent, l’aéroport n’a pas encore pu être rouvert, les policier réclamant des mesures de sécurité renforcées.

    Le Conseil national de sécurité s’est penché vendredi midi sur le dossier.
    Commentaire ()
Alimenté par Platform for Live Reporting, Events, and Social Engagement